Chargement...

Plomberie

Plomberie

Travaux de plomberie sur une installation

Le terme plomberie provient du latin “plumbum” signifiant plomb. Ce métal entièrement malléable était utilisé à l’époque pour créer des installations de types canalisations. La plomberie couvre l’ensemble des procédés utilisés afin de faire circuler un fluide liquide ou gazeux à l’aide de tuyaux, vannes ou encore de robinets.

En construction neuve comme en rénovation, un réseau de plomberie sain est incontournable. Le domaine de la plomberie est vaste et regroupe d'innombrables activités. Ces dernières peuvent être du dépannage comme de la maintenance ou encore de l’installation. Les tarifs pratiqués par les professionnels sont libres mais des prix moyens sont toutefois observables.

Les champs d’activités d’un plombier

Un plombier possède un large éventail d’activités. En effet, il peut intervenir aussi bien en plomberie sanitaire qu’en chauffage, en climatisation ou encore sur des VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée). Son travail peut aussi bien s’effectuer sur des appareils électriques ; au gaz, au fioul ou encore au bois.
Il existe la plomberie pour l’eau froide sanitaire. L’eau qui arrive aux habitations est froide, elle est ensuite redistribuée à tous les appareils de la maison nécessitant de l’eau. La nourrice est un objet permettant de raccorder cette arrivée d’eau à plusieurs départs pour alimenter les différents appareils sanitaires. Cette nourrice sert souvent à alimenter des dispositifs d’eau chaude sanitaire. Le plombier est aussi en capacité d’installer des réseaux d’évacuation des eaux usées reliés à une fosse toutes eaux ou encore au tout à l’égout. Enfin, il y a la plomberie pour le chauffage.

Les interventions possibles en plomberie

En plomberie, il existe 3 types d’interventions majeures :

  • le dépannage : dans cette catégorie, on peut trouver les recherches et réparation de fuite, les recherches et réparation de panne sur l’appareil de chauffage et les débouchages
  • la maintenance comprend l’entretien annuel de la chaudière, le ramonage, les vidanges de fosses, le désembouage des radiateurs, les remplacements de robinet, syphon, flexible...
  • l’installation ou le raccordement correspond à tout ce qui est pose ou remplacement d’appareils sanitaires (douche, lavabo, WC…), chauffe-eau, chaudière ainsi que tous les raccordements nécessaires au bon fonctionnement du système.

Les matériaux utilisés

En plomberie, il est possible de faire appel à divers matériaux pour les canalisations notamment. Il est donc possible d’opter pour du cuivre qui s’assemble par soudage donc en le chauffant. On peut aussi choisir du PVC (de l’anglais PolyVinyl Chloride), pour les travaux d’évacuation comme d’alimentation, reliés entre eux par de raccords collés. Le PER (Polyéthylène Réticulé), matériau plastique est souvent employé pour la plomberie et le chauffage. Enfin, l’acier ou encore la fonte peut aussi être utilisé pour des travaux de canalisation.
Pour avoir une idée, voici les tarifs par mètre linéaire de ces différents matériaux :

  • cuivre : 15 à 35 € le ml
  • PVC : 20 à 30 € le ml
  • PER : 10 à 12 € le ml
  • acier : 40 à 80 € le ml
  • fonte : 100 à 180 € le ml

Il faut savoir que ces prix varient également selon la fonction de la canalisation. Il est vrai qu’une canalisation de type évacuation des eaux usées sera plus onéreuse par exemple. Il faut compter les budgets suivants :

  • Entre 15 à 50 le ml pour une alimentation de gaz
  • Entre 20 et 60 € le ml pour une canalisation de distribution des eaux.
  • Entre 50 et 100 € le ml pour une évacuation des eaux usées.

Les tarifs

Un plombier est tout à fait libre d’instaurer les tarifs qu’il souhaite. Cependant les prix constatés sur le marché se recoupent :

  • au forfait : sur devis selon le chantier à réaliser
  • à l’heure : entre 40 et 70€
  • frais de déplacement généralement observés se situent entre 20 et 40 € de l’heure

Pour les interventions de nuit, week-end ou jours fériés, il faut compter une majoration de l’ordre de 30 à 50 % du tarif horaire initial.
Il faut savoir qu’un plombier exerce une marge de l’ordre de 20 à 30 % sur le prix des pièces. Un plombier chauffagiste appliquera quant à lui une marge plus élevée se situant aux alentours de 30 à 40 %.

Les prix selon les prestations

Voici les prix des prestations les plus courantes en plomberie afin d’avoir une idée des tarifs exercés en termes de main d’oeuvre :

  • fuite d’eau : 80 à 120 €
  • recherche de panne sur une chaudière ou un ballon : 150 €
  • désembouage d’un radiateur : 170 €
  • débouchage WC : 100 à 150 €
  • vidange fosse septique : 150 à 350 €
  • remplacement d’un robinet : 80 à 100 €
  • pose d’une baignoire : 300 à 500 €
  • pose d’un WC : 100 à 170 €
  • installation d’un ballon d’eau chaude : 300 à 700 €
  • pose d’un chauffe-eau : 200 à 400 €
  • installation pompe à chaleur : 700 à 1500 €
  • pose d’un poêle à bois : 500 à 1500 €

La TVA applicable

Une TVA à 5,5 % peut s’appliquer sur la pose comme sur des équipements économes en énergie. Cependant, cela ne peut se faire que sous certaines conditions. En effet, il faut que l’habitation ait plus de 2 ans et que les travaux de plomberie soient effectués par un professionnel.
Il faut savoir que si vous achetez le matériel par vos propres moyens, cette TVA réduite ne pourra pas être appliquée.

Savoir faire / Parole d'expert

Assemblage par sertissage
Date: 23/04/2019
Type: Savoir-faire

Actualités

Chauffage-plomberie : + 4,8%
Date: 04/07/2019
Type: Actualité ThermPresse
Chauffage : +2% pour les grossistes, chaleur renouvelable
Date: 04/07/2019
Type: Actualité ThermPresse
Climatique. Rénovation du tertiaire. Services énergétiques
Date: 04/07/2019
Type: Chroniques techniques
Climatique, chauffage, modules hydrauliques pour PAC
Date: 04/07/2019
Type: Chroniques techniques

Rechercher plus de contenu sur XPair