Chargement...

Radiateur

Chauffage par radiateur électrique

Radiateur électrique - Source Atlantic

Un radiateur permet de chauffer une surface d’environ 15 m². Le type de logement, le climat du lieu d’habitation ainsi que l’isolation de ce dernier sont des critères à prendre en compte pour le choix du type de radiateur à installer.

Le principe de fonctionnement d’un radiateur

Le principe de fonctionnement des radiateurs repose sur ce qui est appelé transferts thermiques. L’équilibre thermique n’est atteint uniquement lorsque les deux corps possèdent la même température. C’est par rayonnement, convection ou conduction que les échanges de chaleur s’établissent entre un corps froid et un corps chaud.

Le chauffage peut être par effet Joule. Pour cela, la présence d’une résistance matérialisée par un fluide caloporteur tel que l’eau ou encore l’huile ou d’un matériau comme la fonte ou la brique réfractaire doit être présent au sein du radiateur.
La chaleur obtenue provient de la transformation de l’énergie via la résistance qui est ensuite diffusée dans la pièce selon différents modes.

Mode de diffusion de la chaleur

La diffusion de la chaleur dans un espace peut s’effectuer selon 2 types de flux thermiques.

Chaleur par rayonnement

L’émission de la chaleur provient de la paroi du radiateur. La chaleur est envoyée via les rayonnements infrarouges issus du radiateur et permettent ainsi de chauffer la pièce.

Chaleur par convection

La diffusion de la chaleur s’effectue grâce à l’eau ou au fluide caloporteur présent dans l’appareil.

Les différentes versions de radiateurs

Il existe principalement deux grandes catégories de radiateurs. Ce sont les radiateurs électriques et les radiateurs à eau au sein desquels toute une déclinaison de modèles est possible.

Les modèles électriques

Plusieurs types de radiateurs électriques sont recensés. Parmi eux, on peut trouver les suivants.

Le radiateur à inertie

Un radiateur à inertie chauffe à la fois par rayonnement et par convection. Il peut être à inertie :

  • Sèche : un matériau de type fonte ou réfractaire comme la brique, la céramique ou encore le granit permet d'accumuler une grande quantité de chaleur. Cette dernière provient de la résistance qui chauffe le matériau.
  • Fluide : un fluide caloporteur (huile, glycol) ou de l’eau circule au sein du chauffage. Ce fluide est chauffé par la résistance puis redistribué. C’est une chaleur douce et saine qui est diffusée.

A accumulation

Un bloc de briques réfractaires permet d’accumuler la chaleur durant les heures puis de la restituer au fil de la journée. La montée en température est rapide alors que la descente est lente.

Panneau rayonnant (radiant)

Il permet de chauffer une pièce et les éléments qui se trouvent à l’intérieur de celle-ci grâce aux rayonnements infrarouges. 2 parties constituent ce radiateur. Le corps de chauffe qui n’est autre qu’une plaque d’alu chauffée par un système de résistance ainsi qu’une paroi protectrice. Cet appareil propage une chaleur homogène, rapide et est idéal pour les grandes pièces.
Cependant, ils nécessitent une surface de chauffe assez importante pour pouvoir rayonner.

Convecteur

L’air est chauffé via la résistance présente au sein de l’appareil. Pour cela, l’air froid de la pièce entre par les grilles sous le radiateur, il est réchauffé grâce à la résistance puis l’air chaud ressort par la grille située en partie supérieure du convecteur. L’air chaud monte ainsi dans la pièce.

Radiateur soufflant

L’air de la pièce est aspiré dans le radiateur au sein duquel il est réchauffé par une résistance puis il est soufflé grâce à une ventilation. Ce type d’appareil chauffe et propage rapidement l’air mais ne peut être utilisé qu’en solution d’appoint ou de dépannage car il est énergivore et n’a pas la capacité de chauffer une grande pièce.

Les radiateurs de chauffage central

Ils sont constitués d’eau qui a pour rôle de transporter la chaleur provenant de la chaudière. Cette dernière est transférée par le premier tuyau raccordé au radiateur puis elle est renvoyée via le second tuyau à la chaudière (à fioul, à gaz, à bois ou électrique) afin d’être à nouveau réchauffée. Ce type de chauffage offre un confort thermique optimal.

Ce type de radiateur peut être :

  • En fonte : il dispose d’une grande inertie ce qui permet de restituer une chaleur constante. Cependant, le temps de montée en température est plus grand mais il continue de chauffer une fois éteint.
  • En aluminium : ces radiateurs possèdent une très bonne conductivité, une montée en température plus rapide mais ils ont moins d’inertie que ceux en fonte.
  • En acier : ils possèdent une petite contenance en eau ainsi qu’une montée en température rapide mais ont moins d’inertie aux vues de leur plus faible épaisseur.
  • Radiateur basse température : en termes d’utilisation, il n’y a pas de différence avec un radiateur standard. Ce type de radiateur ne nécessite qu’une température de chauffe d’eau comprise entre 50 et 55° C contre 70 à 90° C pour un radiateur à eau classique. Cela permet donc de faire des économies d’énergie. Cependant, ce système est souvent couplé à une chaudière basse température ou une pompe à chaleur pour que les conditions d’utilisations soient optimales.

Les énergies disponibles pour se chauffer

Electricité

Certes, l’électricité a un coût mais c’est une énergie qui n’a pas besoin de stockage, qui est renouvelable et facile d’utilisation.

Gaz

Il est possible d’être raccordé au réseau de gaz de la ville (gaz naturel) ou si ce n’est pas le cas, de stocker du propane dans une citerne chez soi. Cependant, le gaz reste une énergie fossile.

Fioul

Le fioul fait partie des énergies les plus coûteuses. De plus, il faut faire appel aux fournisseurs afin de faire remplir sa cuve. En plus d’être onéreux, le fioul est une énergie fossile et polluante. Pour finir, les émanations qui peuvent être produites lors de la combustion de ce dernier peuvent être dérangeantes si la chaudière se trouve dans la maison.

Les coûts

En fonction du type de radiateurs choisi, cela aura un impact sur le budget d’achat et de pose du matériel mais aussi sur la facture d’énergie finale.

Des fournitures

Le prix des fournitures varie selon les modèles :

  • pour l’achat d’un radiateur à eau, les prix oscillent entre 150 et 2 000 €. A cela il faut ajouter 100 à 350 € pour la pose d’un radiateur.
  • concernant les radiateurs électriques voici des idées de prix selon les modèles :
    • soufflant : 100 à 200 €
    • convecteur : 25 à 300 €
    • radiant : 60 à 2 000 €
    • à inertie : 100 à 2 000 €
    • à accumulation : 750 à 2 000 €

Il faut y ajouter le tarif de pose compris généralement entre 40 et 200 €.

De fonctionnement

Pour une maison de 100 m² et en fonction des énergies, il faut compter les budgets mensuels suivants :

  • électricité entre 100 et 200 €
  • fioul entre 110 et 140 €
  • gaz :
    • naturel entre 70 et 100 € 
    • propane entre 130 et 150 €

Savoir faire / Parole d'expert

Module universel double circuit pour plancher chauffant
Date: 12/04/2018
Type: Parole d'expert

Actualités

Ce mouvement irrésistible de la connectique tout azimut
Date: 04/07/2019
Auteur: Bernard SESOLIS
Chauffage : quelles évolutions en 2009 ?
Date: 04/07/2019
Type: Actualité ThermPresse

Rechercher plus de contenu sur XPair