Efficacité énergétique


efficacité énergétique




L’efficacité énergétique d’un système est le rapport énergétique entre la quantité d’énergie délivrée et la quantité d’énergie absorbée. Elle est au cœur des enjeux dans le secteur du bâtiment.

Efficacité énergétique ou Efficience énergétique  - Source Climamaison -


Définition de l’efficacité énergétique

L’efficacité énergétique ou efficience énergétique est un critère clé pour adhérer aux besoins de la réduction énergétique et aux objectifs du Grenelle de l'Environnement (biodiversité, ressources naturelles, modes de production et de consommation, relations entre l’environnement et la santé publique, changement climatique).

Elle qualifie l'état de fonctionnement d'un système pour lequel la consommation d’énergie est atténuée pour un service rendu identique, que ce soit pour :

  • La production d'eau chaude sanitaire
  • La climatisation
  • L'éclairage
  • Le chauffage
  • Et toutes sortes de besoins énergétiques


Il en découle la diminution des coûts sociaux, écologiques et économiques liés à la production et à la consommation d’énergie.

« Consommer moins et mieux pour le même confort thermique, tel est l'objectif de tout concept d'efficacité énergétique ».

En résumé, il s’agit de consommer moins et surtout mieux.


Quelle est l'importance de l'efficacité énergétique ?

L’efficacité énergétique est devenue une préoccupation majeure des politiques climatiques et énergétiques.

L’énergie utilisée (nommée aussi énergie utile) de manière efficace aide à obtenir des factures d’électricité moins élevées tout en maintenant des conditions de confort et d’utilisation satisfaisantes.

  1. Consommer moins d’énergie dans les activités quotidiennes.
  2. Investir dans l’efficacité énergétique permet des économies d’énergie et de coûts durables.


Les principaux défis auxquels nous devons faire face :

  • Le développement durable
  • Le réchauffement climatique
  • La crise énergétique

Au sein de l’Union Européenne, le bâtiment est le premier consommateur d’énergie accaparant plus de 40% de la production totale d’énergie et responsable de plus de 25% des émissions de CO2 (ou GES :  Gaz à Effet de Serre).

De nos jours, il est devenu primordial de bâtir des « bâtiments efficaces » au point de vue énergétique et de rénover les « bâtiments existants » qui sont considérablement énergivores et qui ne prétendent plus aux exigences des nouvelles réglementations.

Le but étant également l’amélioration du confort des occupants, le rendement d’exploitation du bâtiment, et sécuriser l’approvisionnement en énergie.


Comment améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments ?

  • Plusieurs requêtes sont à prendre en compte pour optimiser l’efficacité énergétique d’un bâtiment :
  1. Agir sur l’exploitation, les usages.
  2. Optimiser les flux énergétiques avec des systèmes intelligents de mesure, de régulation et de contrôle, GTB (Gestion Technique du Bâtiment) comme les détecteurs de présence, thermostats, variateurs de vitesse et d’éclairage, systèmes de mesure en temps réel de la consommation d’énergie, systèmes de comptage, …
  3. Réduire les consommations d’énergie en rénovant l’isolation du bâti pour parer les pertes thermiques (fenêtres, isolation extérieure et intérieure).
  4. Installer des systèmes plus performants (éclairage, électricité, chauffage, …) en intégrant les énergies renouvelables.


L’efficacité énergétique la moins chère compatible avec les finances des Français 

L'énergie la moins chère est celle que l'on ne consomme pas.

  • Deux actions :
  1. Réduire les consommations.
  2. Consommer mieux avec un mix-énergétique intégrant des équipements à haute performance énergétique comme la chaudière à condensation, ou des systèmes intégrant les énergies renouvelables comme la pompe à chaleur ou le solaire thermique.

Ainsi pour un même confort nous sommes amenés à payer moins cher notre facture énergétique grâce à des concepts optimisant l'énergie consommée par rapport à celle restituée et ainsi intégrant l'efficacité énergétique.

Cela commence par la chasse aux gaspillages énergétiques :

  • Amélioration des rendements.
  • Défauts manifestes d'isolation thermique.
  • Utilisation et sélection d'équipements basse consommation.
  • Régulation et optimisation énergétique des équipements techniques.
  • Gestion des consommations inutiles telles veilles informatiques, consommation en continu de box internet, ...
  • A cela s'annexe "l'efficacité énergétique" qui concerne la gestion citoyenne et responsable de faits et gestes quotidiens : arrêt de l'éclairage, pas de climatisation systématique, pas de poste TV ou PC en service inutilement.


L'efficacité énergétique démarre avec du matériel performant et de haute technologie

L'efficacité énergétique d'une chaudière à condensation résultera de son rendement de combustion dépendant de ses réglages brûleur, de son rendement de production intégrant les pertes par les fumées, les pertes thermiques et du mode de régulation ou de modulation du brûleur tendant vers une parfaite combustion eu égard aux besoins de chauffage.

De même, pour une pompe à chaleur son efficacité énergétique dépendra du type de fluide frigorigène utilisé, de la cohérence et de la qualité des différents composants entre eux, à savoir :

  • Détendeur électronique.
  • Surface d'échange des évaporateurs et condenseurs.
  • Modulation de puissance et de sa régulation grâce à la performance du mode Inverter.
  • La prise en compte d'auxiliaires tels que circulateurs à débits variables qui augmentent l'efficacité énergétique de la pompe à chaleur avec la production d'un meilleur COP global.

L'efficacité énergétique de chaque équipement ne donne pas nécessairement une performance globale.

Exemple :
Des panneaux solaires et une résistance d'appoint mal réglés qui s'enclencheraient intempestivement. De même, une pompe à chaleur en relève de chaudière qui fonctionnerait anormalement à -5° et non à partir de +5°C, etc ...
L'efficacité énergétique pour atteindre la "performance énergétique" doit associer une cohérence technique et performancielle globale.


L'efficacité énergétique passive et active, c’est quoi ?

Deux types d'efficacité énergétique sont à distinguer, à savoir :

  1. L'efficacité énergétique passive : obtenue par le bâti, son inertie et la qualité de l'isolation thermique de l'enveloppe, ainsi que sa protection solaire en été.
  2. L’efficacité énergétique active : qui intègre une domotique, une GTB (Gestion Technique du Bâtiment), soit un système de contrôle en continu de la performance énergétique globale du bâtiment eu égard au confort à assurer seulement à la demande des usagers.

Autant la notion d'efficacité énergétique est inhérente à un équipement ou à un système technique qui consomme et produit de l'énergie, autant la construction, elle est liée à la notion plus globale de "performance énergétique".


Vers une efficacité énergétique durable

L'efficacité énergétique n'est pas uniquement liée aux équipements de chauffage ou de climatisation, mais à tous dispositifs consommant de l'énergie. Dans la maison, le lieu de travail, ..., pensons à l'éclairage avec l'usage d'ampoule à basse consommation, aux équipements ménagers et de loisirs tels que les ordinateurs avec leur veille, TV, boxes internet, …

L’efficacité énergétique durable est une notion qui devra de plus impacter les caractéristiques énergétiques et environnementales des équipements ou matériaux. Une ampoule basse consommation avec une durée de vie faible ne correspondrait pas à ce concept de durabilité. De même, pour une pompe à chaleur la plus performante soit-elle avec une durée de vie de moins de 5 ans. Dans le même esprit, un chauffe-eau thermodynamique lié à une VMC dans un logement BBC où les pannes seraient intempestives, présenterait une efficacité énergétique ponctuelle intéressante avec une notion de durabilité compromise par les pannes et opérations de réparation et de maintenance.


Vers une efficacité énergétique et environnementale

Le débat national sur la Transition Energétique de la France met au premier plan l'efficacité énergétique dans le bâtiment et ouvre la voie vers le BEPOS (Bâtiment à Energie POSitive).

Efficacité énergétique dans le bâtiment mais également dans les transports, 2ème poste énergétique de la France.

En résumé, le critère d'efficacité énergétique est primordial mais non suffisant sur le plan de la performance globale.

La durée de vie, la prise en compte de l'exploitation maintenance, le bilan d'énergie grise, le bilan carbone, et d'autres critères de performances sont à intégrer dans l'Efficacité Energétique Globale.

 

Savoir faire / Parole d'expert

Actualités

Le rôle essentiel de nos composants et de leur avenir ...
Date: 04/07/2019
Auteur: Roger CADIERGUES
Chaque minute va compter …
Date: 04/07/2019
Auteur: Roger CADIERGUES
L'effet rebond : Les bonnes et moins bonnes recettes
Date: 04/07/2019
Auteur: Bernard SESOLIS
Le BEPOS, hâtons-nous !
Date: 04/07/2019
Auteur: Alain MAUGARD

Rechercher plus de contenu sur XPair

ABONNEZ-VOUS !
Ce site respecte strictement la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité
Suggestions

Webinar Cegibat : Et si toutes les chaufferies condensaient ?

Webinar Cegibat : Et si toutes les chaufferies condensaient ?

A ne pas manquer le 27/01 : un nouveau webinaire Cegibat sur les chaufferie à condensation ! Soyez présents !


Nouvel E-Book : Dispositif Eco Energie Tertiaire et décret BACS

Nouvel E-Book : Dispositif Eco Energie Tertiaire et décret BACS

Décret BACS et Dispositif Eco Energie Tertiaire font partie des évolutions majeures réglementaires 2020. Téléchargez notre ebook gratuitement pour en connaître tous les détails.


Entreprises PME : un crédit d’impôt pour la rénovation énergétique, encore méconnu !

Entreprises PME : un crédit d’impôt pour la rénovation énergétique, encore méconnu !

Les PME peuvent désormais bénéficier d'un crédit d'impôt "transition énergétique". Or peu d'entreprises le savent. Découvrez comment y prétendre.


Chauffage, rafraîchissement et ECS : le confort n’admet pas de « circonstances exceptionnelles »

Chauffage, rafraîchissement et ECS : le confort n’admet pas de « circonstances exceptionnelles »

Avec l'augmentation de la présence au domicile, il devient nécessaire de trouver des solutions à haute efficacité énergétique, notamment en terme de chauffage et rafraîchissement des habitation


Les dérives énergétiques des chaufferies récentes, retours terrain …

Les dérives énergétiques des chaufferies récentes, retours terrain …

Les chaufferies récentes (pac, chaudières à condensation, circulateurs ...) ne répondent parfois pas aux exigences de performance énergétique attendues.


Save the date : EnerJ-meeting Nantes 2021 !

Save the date : EnerJ-meeting Nantes 2021 !

Enerj-meeting Nantes, pour cette deuxième édition, aura lieu le 28 septembre 2021 à la Cité des Congrès. Cette édition sera centrée sur les enjeux et objectifs de construction et de rénovation.


Nouvelle réglementation RE2020 pour le neuf : le Bbio sacrifié et un bâti pas plus performant

Nouvelle réglementation RE2020 pour le neuf : le Bbio sacrifié et un bâti pas plus performant

La nouvelle réglementation RE2020 qui a pour but d'encadrer la performance énergétique des constructions neuves semblerait moins ambitieuse qu’attendue.


REPORT de l’édition EnerJ-meeting Paris au 7 septembre 2021 au Palais Brongniart

REPORT de l’édition EnerJ-meeting Paris au 7 septembre 2021 au Palais Brongniart

Face à la situation actuelle, l’édition EnerJ-meeting Paris est reportée au 7 septembre 2021 au Palais Brongniart.


Lancement de la saison 2 du concours d’innovation EnergieSprong

Lancement de la saison 2 du concours d’innovation EnergieSprong

EnergieSprong propose une saison 2 pour son concours d'innovation. Le but : démocratiser l'accès aux rénovations à énergie zéro !


Lutte contre les fraudes en rénovation énergétique: mesures renforcées chez Hellio

Lutte contre les fraudes en rénovation énergétique: mesures renforcées chez Hellio

La DGCCRF a présenté un bilan des pratiques réalisées par les établissements lors de rénovation énergétique : la moitié ne sont pas totalement en règle. Hellio lutte de concert contre ces fraudes


La réglementation RE2020 reportée de nouveau

La réglementation RE2020 reportée de nouveau

Le Ministère de la Transition écologique vient d'annoncer les derniers ajustements du calendrier lié à la réglementation environnementale, la future RE2020


Concours d'innovation EnergieSprong pour des solutions de rénovation à zéro énergie garantie

Concours d'innovation EnergieSprong pour des solutions de rénovation à zéro énergie garantie

Inscrivez-vous au concours Energiesprong saisie 2 pour présenter vos innovations zéro énergie !


Biométhane dans les bâtiments : de la production à l’utilisation

Biométhane dans les bâtiments : de la production à l’utilisation

Energie renouvelable désormais incontournable, le biométhane doit être également pensé pour le bâtiment.


Pistes d’économies en chaufferies vapeur industrielles

Pistes d’économies en chaufferies vapeur industrielles

Cegibat expose des pistes d'économies en chaufferie vapeur industrielles. Découvrez comment optimiser le rendement de combustion, comment récupérer la chaleur sur les fumées, etc.


Réglementation RE2020, les textes d’arrêté et décret enfin parus !

Réglementation RE2020, les textes d’arrêté et décret enfin parus !

L'arrêté et le décret RE 2020 sont enfin parus ! XPair vous en présente tous les aspects essentiels !