Chargement...

Thermostat radiateur

Thermostat de radiateur

Thermostat pour radiateur connecté - source Danfoss




Le thermostat de radiateur est un élément indispensable pour gérer la température de chauffe des appareils. Cela engendre donc des réductions de consommation mais aussi des économies sur les factures d’énergie. Ces économies ne sont pas négligeables et peuvent être de l’ordre de 10 à 25 %.

Le principe du thermostat de radiateur

Le rôle premier de ce type d’installation est bien entendu la régulation de la température ambiante au sein d’un logement. Ce thermostat apporte donc un meilleur confort thermique. Comme vous l’aurez compris, le but de cet outil est l’auto-gestion des températures afin d’obtenir une température ambiante stable et constante.

Il faut savoir que le fait de diminuer la température de seulement 1°C peut engendrer une économie d’énergie de l’ordre de 7 %.

Le fonctionnement

De manière générale, le fonctionnement d’un thermostat est toujours le même. Une sonde permet de capter la température ambiante se trouvant au sein du logement. Via le thermostat, une température de consigne est prédéfinie puis un fil pilote envoi la demande auprès de l’appareil produisant le chauffage qui enverra donc la chaleur demandée.

  • Le cas du radiateur électrique :
    • les anciens modèles disposent d’un thermostat basique de type molette qui peuvent se régler selon quelques positions de chauffe seulement. Généralement ces positions sont au nombre de 4 :
      • 1
      • 2
      • 3
      • arrêt
    • les modèles les plus récents sont composés de thermostats plus étudiés. Ainsi, la sonde capte la température ambiante et assure la diffusion d’une chaleur stable, constante et régulant automatiquement les appareils de chauffage. La température est régulée au dixième près. Plusieurs modes sont disponibles sur ces types de radiateurs. En effet, on en dénombre 6 :
      • confort
      • confort -1°C
      • confort -2°C
      • éco
      • hors-gel
      • arrêt
  • Le cas du radiateur hydraulique :
    • les anciens modèles ont seulement un robinet qui régule la température
    • les modèles les plus récents sont quant à eux pourvus de robinets thermostatiques modulant les températures de manière plus précise

Les types de thermostat

Généralement, un thermostat se matérialise sous la forme d’un boîtier possédant un écran digital permettant d’effectuer les réglages ou bien une molette graduée pour les modèles les moins élaborés. Il est possible de choisir entre différentes versions :

  • thermostat d’ambiance non programmable : ce type de thermostat permet uniquement de changer la température. Une sonde intérieure capte la température ambiante et déclenche ainsi, si besoin, le chauffage. Il n’est donc pas possible de régler des plages horaires d'inoccupation du logement afin de réduire les consommations d’énergie.
  • thermostat d’ambiance programmable standard : c’est une version plus avancée permettant de régler les températures du logement selon les horaires où les occupants sont dans le logement ou selon les jours de la semaine. Il est donc possible de régler à la baisse les températures lors des périodes où l’on se trouve au travail, en congé ou encore la nuit. De la même façon, il est également possible d’augmenter les températures lors des heures de la journée où le logement est habité. Ce modèle permet un véritable contrôle du chauffage.
  • thermostat programmable connecté : ce sont des modèles qui se développent de plus en plus, permettant de réguler son chauffage à distance depuis son smartphone. Les dépenses d’énergie sont alors optimisées.

Concernant les thermostats d’ambiance programmables, il est possible de choisir différentes options :

  • filaire ou non : modèle sophistiqué et prisé permettant de réguler de façon extrêmement précise la température voulue dans chaque pièce. Un modèle sans fil permet de déplacer le thermostat selon les besoins. De plus, aucune source électrique n’est nécessaire pour l’alimentation d’une telle version.
  • anticipation : il est possible d’anticiper le déclenchement du chauffage car l’appareil se cale sur les modes, horaires et températures de chauffe habituels.
  • l’hystérésis correspond à la différence de température entre la température de marche et celle d’arrêt. Généralement, pour une température souhaitée à 20°C, le thermostat se déclenchera à 19.5°C et se coupera à 20.5°C. Le fait que cette hystérésis soit adaptable permet pour les installations de forte inertie la restriction des cycles marche et arrêt.

L’installation du thermostat

L’installation du thermostat s’effectue dans une pièce de vie de type salle à manger ou encore salon. Cet équipement mesure donc la température du logement et la régule selon les besoins et les demandes du foyer. Il maintient ensuite cette température ambiante choisie.

Il est primordial de bien choisir l’endroit où installer la sonde. En effet, il en découle le bon fonctionnement et la fiabilité de l’appareil. Il est vrai que placer le thermostat à proximité d’une source de chaleur (radiateur, cheminée…) n’est pas la solution adéquate car le système s’arrêtera avant même que la température ne soit atteinte dans la pièce. Pour un fonctionnement optimal, il est conseillé de l’installer à une hauteur minimale d’1m50.

Avantages et inconvénients d’un thermostat

Ce type d’installation présente plus d’avantages que de points négatifs. En effet, on compte parmi les qualités de ce système les points suivants :

  • contrôle de la température
  • programmation des durées de marche et d’arrêt (si le modèle dispose de cette fonctionnalité)
  • diminution de la consommation énergétique
  • meilleur confort thermique
  • engendre des économies sur les factures d’énergie
  • l’installation permet l’ouverture à des subventions financières
  • évite les gaspillages d’énergie et est donc plus favorable au respect de l’environnement

Hormis le coût d’achat et d’installation de cet appareil, les points négatifs restent donc très faibles.

Savoir faire / Parole d'expert

Robinet thermostatique auto-équilibrant
Date: 18/02/2020
Type: Parole d'expert

Actualités

Ce mouvement irrésistible de la connectique tout azimut
Date: 04/07/2019
Auteur: Bernard SESOLIS
Régulation de chauffage :+ 3%, aides chaleur renouvelable
Date: 04/07/2019
Type: Actualité ThermPresse
Les robinets thermostatiques traditionnels ne suffisent plus
Date: 04/07/2019
Type: Chroniques techniques
Smart pour tous : vers la solidarité ou la solitude ?
Date: 04/07/2019
Auteur: Bernard SESOLIS

Rechercher plus de contenu sur XPair