Chargement...

Confort

Importance du confort

Confort de la famille




Le confort définit une sensation de bien-être avec laquelle l’environnement extérieur interagit. Quand il s’agit d’un être humain et son habitat, le confort peut être thermique, acoustique, olfactif et visuel.

La définition du confort

Le confort peut être défini comme une sensation de bien-être ressentie par un être vivant. En ce qui concerne l’Homme et son habitat, les sources de confort peuvent être multiples :

  • Le confort thermique englobe tous les paramètres environnementaux d’un logement, d’un bâtiment ou d’une infrastructure pour que le métabolisme de l’être humain puisse fonctionner de façon optimale, sans désagréments, ni sentiment d’inconfort pour l’individu :
    • Les températures ambiantes

Par exemple, de fortes chaleurs peuvent entraîner des maux de têtes, une déshydratation et une forte sensation de fatigue entre autres. Autant de désagréments qui peuvent devenir dangereux pour les personnes fragiles.

    • Le niveau d’humidité

Il est reconnu qu’un taux d’humidité trop élevé dans un logement est nocif pour les nourrissons et les personnes fragiles, et proscrit pour toute personne souffrant de maladies respiratoires chroniques comme des allergies ou de l’asthme par exemple.

    • Les mouvements d’air

Se retrouver en plein courant d’air froid peut non seulement être très désagréable, mais peut également entraîner des maladies de type rhume, bronchite ou autres.

  • Le confort acoustique caractérise une absence de nuisances sonores qui peuvent provenir de l’extérieur du logement, comme des bruits de circulation urbaine ou du voisinage, mais peuvent également émaner de votre intérieur. En effet, certains appareils ménagers comme une machine à laver par exemple, sera source de bruits et de vibrations. Il est même assez fréquent d’entendre, depuis le salon, de la musique provenant de la chambre d’un adolescent !
  • Le confort olfactif est synonyme d’un air sain, dépourvu d’odeurs désagréables. En effet, s’il est facile de deviner pourquoi les mauvaises odeurs peuvent gêner au quotidien, la qualité de l’air, quant à elle, n’est pas facilement appréciable. Il est courant de lire des rapports sur la qualité de l’air dans nos villes ou agglomérations, mais quand il s’agit de la qualité de l’air à votre domicile, il est parfois plus compliqué d’en appréhender le concept. Les polluants et autres particules fines, parfaitement inodores, peuvent parvenir jusqu’à votre domicile.
  • Le confort visuel est, bien évidemment, à l’appréciation de chacun. En effet, une décoration intérieure est choisie en fonction des goûts de ses occupants. Cependant, il est des couleurs ou des matériaux qui peuvent créer des ambiances douces et chaleureuses. Il est à noter qu’il est très confortable de vivre dans un logement lumineux. L’absence ou le manque de lumière peut engendrer une sensation désagréable et obliger vos yeux à travailler plus que de raison.

Le confort thermique

Les températures ambiantes recommandées

Si une grande majorité des français pensent qu’une température intérieure de 20 °C est une moyenne idéale, l’ADEME recommande toutefois, pour bénéficier d’un bon confort thermique :

  • une température ambiante de 19 °C dans les pièces à vivre comme le salon, la salle à manger, la cuisine ou un bureau par exemple.
  • une température ambiante comprise entre 18 et 20 °C pour la chambre à coucher d’un nourrisson. En effet, la régulation thermique d’un tout jeune enfant ne se fait qu’au bout de quelques mois seulement après la naissance, c’est pourquoi il est conseillé de veiller à maintenir la température de leur chambre dans cette fourchette de température.
  • une température ambiante de 16 °C pour les chambres à coucher du reste de la famille. Dormir dans une chambre trop chauffée peut dégrader le sommeil.
  • une température ambiante de 22 °C dans une salle de bain, uniquement sur le temps d’occupation de cette pièce. Pour le reste de la journée, une température intérieure de 17 °C est amplement suffisante.

Les températures ressenties

Il peut y avoir une différence entre la température qui s’affiche sur votre thermomètre et la température ressentie. Ce phénomène est lié à la température de vos parois, que ce soit vos murs, votre plancher ou même vos ouvertures. Il s’agit du même phénomène vécu quand le vent est froid, la température ressentie est plus basse que la température réelle.

  • Il faut donc veiller à ce que la température de vos parois et votre température ambiante soient assez proches.
  • Par exemple, dans une pièce où le thermomètre affiche 19 °C. Si vos murs présentent une température de 18 °C, vous ressentirez une température de 18,5 °C. En revanche, si vos murs présentent une température de 15 °C, vous ressentirez une température de 17 °C, ce qui est trop peu pour vous assurer un bon confort thermique.
  • Pour pallier à ce problème de parois froides, il faut apporter une attention toute particulière à l’isolation de vos murs, de votre plafond, de votre plancher, ainsi qu’au traitement des ponts thermiques. Non seulement, vous y gagnerez grandement en confort thermique, mais vous pourrez réaliser de belles économies d’énergie.
  • Pour finir, il faut veiller également à utiliser du double vitrage, à minima, pour vos ouvertures afin de limiter ce phénomène de parois froides.

Le besoin de chauffage

Pour profiter d’un bon confort thermique, il est important d’avoir recours à une solution de chauffage qui vous offre une chaleur homogène, autrement dit qui sera la même au niveau de votre sol que sous votre plafond.

  • Il convient d’opter pour les solutions de chauffage par rayonnement qui diffusent une chaleur homogène.
  • Les variations de températures peuvent apporter une sensation d’inconfort, c’est pourquoi il est conseillé d’avoir recours à une régulation efficiente de votre chauffage, qui permet de lisser les températures pour éviter des écarts trop importants. Il est estimé qu’une variation de seulement 1 °C permet un confort thermique très correct.

Le besoin de refroidissement

Si des températures trop froides l’hiver sont sources d’inconfort, il en va de même pour des températures trop élevées en saison estivale. Quand il s’agit de confort thermique, rien n’est plus conseillé qu’un pertinent juste milieu.

  • Ainsi, en été, pour ne pas souffrir de la chaleur, il est possible d’avoir recours à la climatisation pour vous apporter un peu de fraîcheur.
  • Avoir le réflexe de fermer vos volets ou utiliser des stores à lames orientables vous permet de préserver un peu de fraîcheur dans votre logement.

Le confort olfactif

Une Ventilation Mécanique Contrôlée, VMC, installée dans les pièces humides comme une salle de bain, une cuisine ou des toilettes permet d’extraire l’humidité et l’air vicié de votre logement. L’air ambiant est ainsi assaini et renouvelé. Ainsi, les mauvaises odeurs disparaissent et les filtres présents dans une VMC double flux permettent de vous débarrasser de toutes particules fines et polluantes, des pollens et autres allergènes. La qualité de l’air à l’intérieur d’un logement permet de vous prémunir d’éventuels polluants nocifs pour la santé des occupants.

Le confort acoustique

Si l’isolation influe sur votre confort thermique, il en va de même pour le confort acoustique. En effet, les nuisances sonores venant de l’extérieur peuvent être diminuées par des matériaux possédant des propriétés d’isolant phonique et l’installation de double, voire de triple vitrage pour vos ouvertures. Concernant les bruits venant de votre logement, il est des revêtements de sol qui permettent d’atténuer ce qui est nommé les bruits solidiens, soit des sons émis par des chocs ou des impacts. En ce qui concerne les bruits qui proviennent de vos électroménagers, il est possible d’installer un tapis anti-vibration qui pourra amortir les ondes et ainsi les nuisances sonores.

Savoir faire / Parole d'expert

Conception chauffage gaz propane
Date: 09/05/2018
Type: Savoir-faire
Système de ventilation à débit variable
Date: 27/03/2019
Type: Savoir-faire

Actualités

L'approche RT 2012 à rebrousse-poil
Date: 04/07/2019
Auteur: Christian CARDONNEL
Equilibre entre Energie, Environnement et Economie !
Date: 04/07/2019
Auteur: Christian CARDONNEL
Confort ou conforts au pluriel ?
Date: 04/07/2019
Auteur: Christian CARDONNEL
Moins d’un Euro investi par kWh/an gagné, qui dit mieux?
Date: 04/07/2019
Auteur: Christian CARDONNEL

Rechercher plus de contenu sur XPair