Thermique

Thermique d'un bâtiment

Construction d'un bâtiment avec étude thermique




A l’origine, le terme “thermique” est un adjectif comprenant ce qui se rapporte aux températures. Par dérivé, le mot thermique est aujourd’hui un nom qui désigne tous les moyens et concepts sur l’échange des températures, les apports nécessaires pour fournir de la température… Il existe différentes spécificités de la thermique et notamment la thermique du bâtiment.

La thermique du bâtiment

Cette thermique du bâtiment rassemble les techniques et les moyens pour rendre le fonctionnement d’un bâtiment optimal pour le confort de température des habitants.

Les enjeux de la thermique du bâtiment

Etudier la thermique du bâtiment revient donc à optimiser le confort dans un bâtiment. De manière plus globale, un bâtiment est également source de nombreux rejets et consommateur de nombreuses énergies, plus ou moins renouvelables. Son fonctionnement peut avoir un impact sur l’environnement. Voici donc quelques enjeux précis de la thermique du bâtiment :

  • La réduction des gaz à effet de serre.
  • Favoriser l’emploi d’énergies renouvelables. La question des énergies fossiles n’est plus à défendre.
  • Une meilleure performance énergétique du bâtiment, qu’il soit neuf ou en rénovation.
  • La réduction des factures ou un meilleur rapport confort-prix. En effet, un meilleur fonctionnement des systèmes de régulation des températures permet une facture qui a du sens et sur laquelle n’apparaitra pas de gaspillage d’énergie dépensée à surchauffer pour une pièce mal isolée. 

Les coefficients de la thermique du bâtiment

La question des coefficients de la thermique du bâtiment permet simplement de savoir sur quoi repose l’étude de la thermique du bâtiment. Ils sont les différentes mesures qui permettent d’établir un bilan global de la structure en place ou à mettre en oeuvre.

  • Le flux thermique désigne la quantité de chaleur que met la chaleur à disparaître dans un temps donné.
  • La conductivité thermique permet d’évaluer la performance d’isolation d’un matériau en fonction de la traversée de la chaleur dans le matériau dans un temps donné en fonction de la température des deux faces. Elle est exprimée en W (désignant le flux thermique/ m (désignant l’épaisseur du mur) /C°(désignant la température). Son opposé est la résistance thermique : capacité d’un matériau à résister à la déperdition de chaleur.
  • Le coefficient de déperdition : il s’exprime en W (désignant le flux thermique) /°C. C’est-à-dire qu’il exprime la perdition de chaleur selon la température intérieure et extérieure du bâtiment, sans prendre en compte les surfaces qui les séparent.
  • Le coefficient de transmission surfacique thermique correspond à peu près à la conductivité thermique mais à l’échelle d’une paroi. Il permet d’évaluer la capacité d’isolation d’une paroi entière comprenant différents matériaux ainsi que ses spécificités (présence d’une fenêtre, d’une porte…).
  • Le coefficient de transmission surfacique “équivalent” correspond à la même chose que le précédent prend également en compte l’environnement et les contraintes extérieures (un sol non-chauffé, un passage d’eau…).
  • Le coefficient de transmission linéique exprimé en W/m.°C correspond au flux thermique présent sur une jonction entre deux matériaux. C’est-à-dire qu’entre un plafond et un parquet, il existe toujours une ligne de jonction, c’est la transmission de la chaleur entre ces deux points qui est évaluée.
  • Le coefficient de transmission ponctuel exprimé en W/°C est équivalent à la mesure de la transmission linéaire ou surfacique mais sur un point donné.

Les domaines de travail de la thermique du bâtiment

Attention, la thermique du bâtiment ne se contente pas d’étudier un aspect particulier du bâtiment mais c’est bien l’ensemble des domaines qu’il est nécessaire d’optimiser en même temps. Voici les différents espaces étudiés dans la thermique du bâtiment en fonction des coefficients évoqués plus tôt.

Les matériaux de construction

Les concepteurs fournissent des matériaux déjà étudiés auparavant avec les coefficients de résistance nécessaires. La capacité des matériaux à conduire ou à arrêter correctement la température, à recevoir la température et le temps qu’il lui faut pour l’atteindre, permettent d’équilibrer les échanges de flux thermiques dans un bâtiment et ainsi d’éviter la déperdition de chaleur estimée dans certaines maisons à 25 ou 30%.

L’étanchéité

L’étanchéité ne signifie pas nécessairement résister à l’entrée de l’eau dans un bâtiment, mais aussi aux effets négatifs du vent. Il s’agit également de la respiration du bâtiment, c’est-à-dire la nécessité d’évacuer les vapeurs d’eau. L’étanchéité implique l’étude de :

  • La pose d’un frein-vapeur qui ne stoppe pas complètement mais permet simplement la respiration
  • La pose d’un isolant conservant un confort thermique notamment en hiver.
  • La pose d’un pare-pluie pour éviter toute infiltration.

Les ouvertures vitrées

Une paroi vitrée permet d’apporter de la chaleur dans une pièce. Cependant, cette dernière n’est pas toujours recherchée. C’est pourquoi, il est important d’étudier le rapport entre l’apport de cette chaleur et le moyen de l’évacuer. En outre, c’est aussi un moyen pour la chaleur de quitter une pièce, c’est pourquoi, il est recommandé que les ouvertures vitrées ne dépassent pas 20% de la paroi. L’étude des parois vitrées concerne donc leur taille, leur emplacement dans la maison en fonction de l’exposition ainsi que l’inclinaison de ces parois.

La qualité de l’air

La qualité de l’air se fait grâce à une bonne ventilation du bâtiment. Pour cela différents procédés sont proposés :

  • Une VMC simple auto-réglable : cette dernière génère constamment le même flux quelle que soit la situation.
  • Une VMC double flux : le système double flux permet de préchauffer l’air sortant des bouches de débit, selon les besoins, en fonction de capteurs posés en même temps que la VMC, afin d’éviter une déperdition de chaleur.
  • Une VMC hygroréglable: l’ouverture des bouches de débit et d’absorption se règlent en fonction du taux d’humidité.
  • Une VMC au gaz : l’air vicié est aspiré avec les résidus dégagés par le chauffe-eau ou la chaudière.

Les ponts thermiques

L’étude des ponts thermiques concerne les isolants posés autour des menuiseries (portes, fenêtres, baie vitrée…) du bâtiment. Il est nécessaire que les isolants soient soigneusement appliqués sans aucune rupture afin d’éviter une déperdition de chaleur. Il faut savoir que cela peut monter jusqu’à 10% de chaleur perdue.

Savoir faire / Parole d'expert

Modules Thermiques d’Appartement
Date: 05/02/2024
Type: Savoir-faire

Actualités

Rechercher plus de contenu sur XPair

ABONNEZ-VOUS !
En validant ce formulaire, vous acceptez que les informations saisies soient transmises à l’entreprise concernée dans le strict respect de la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité
Suggestions

Audit énergétique et passoires thermiques : voici les nouvelles règles

Audit énergétique et passoires thermiques : voici les nouvelles règles

Découvrez comment l’audit énergétique peut transformer votre logement classé F ou G en une habitation plus performante.


Communiqué de presse : Certitherm et Certitherm Collectif, qualité des systèmes de surfaces rayonnantes réversibles

Communiqué de presse : Certitherm et Certitherm Collectif, qualité des systèmes de surfaces rayonnantes réversibles

Dans ce communiqué, Certitherm et Certitherm Collectif sont présentées comme les seules marques françaises étendues à tout un système, y compris les bâtiments collectifs.


Nouvel arrêté végétalisation et production d’EnR pour une toiture d’immeuble

Nouvel arrêté végétalisation et production d’EnR pour une toiture d’immeuble

Arrêté du 19 Décembre 2023 portant application de l'article L. 171-4 du code de la construction et de l'habitation.


EnerJ-meeting Paris 2024 : Les outils et solutions disruptives pour des bâtiments sobres et efficaces

EnerJ-meeting Paris 2024 : Les outils et solutions disruptives pour des bâtiments sobres et efficaces

EnerJ-meeting Paris 2024 : Journée incontournable pour les professionnels du bâtiment. Découvrir comment les acteurs du bâtiment peuvent construire plus durable grâce à des solutions efficaces.


Géothermie de surface avec pompe à chaleur, études et innovations

Géothermie de surface avec pompe à chaleur, études et innovations

Découvrez les dernières avancées dans le domaine de la géothermie de surface, où les pompes à chaleur (PAC) exploitent la chaleur du sous-sol.


DPE : un toilettage est nécessaire, les adaptations à apporter

DPE : un toilettage est nécessaire, les adaptations à apporter

Optimisez votre DPE pour une efficacité énergétique maximale et réduire sa consommation d'énergie.


Bilan 2023 des ventes d'équipements de CVC : il y a des chiffres positifs !

Bilan 2023 des ventes d'équipements de CVC : il y a des chiffres positifs !

Bilan 2023 : Ventes d'équipements de CVC en hausse ! Découvrez les chiffres positifs et les tendances du marché.


Pourquoi est-il important d’équilibrer une installation avec une pompe à chaleur ?

Pourquoi est-il important d’équilibrer une installation avec une pompe à chaleur ?

Les avantages d’une installation équilibrée avec une PAC : économies d’énergie et confort assuré.


Chauffage hybride de logements collectifs avec pompe à chaleur et chaudière

Chauffage hybride de logements collectifs avec pompe à chaleur et chaudière

Cette expertise vise à optimiser les performances énergétiques des logements collectifs en combinant chaudières à gaz naturel et pompes à chaleur, en réponse aux normes réglementaires et aux e


Les solutions innovantes de plafonds CVC

Les solutions innovantes de plafonds CVC

Les deux leaders mondiaux CIAT et BARRISOL mettent en lumière les avantages esthétiques, de confort et d'efficacité économique des plafonds CVC Design Air Ceiling.


Agitation sociale et agricole, finances publiques en berne ? La transition attendra

Agitation sociale et agricole, finances publiques en berne ? La transition attendra

Agitation sociale et défis agricoles : Comment la transition écologique peut apaiser les tensions.


Récupération de l’énergie des eaux grises sanitaires : analyse et rentabilité technico-économique

Récupération de l’énergie des eaux grises sanitaires : analyse et rentabilité technico-économique

Découvrez une analyse technico-économique sur la récupération de l’énergie des eaux grises sanitaires par PAC FACTEUR 7.


Les bureaux d’études qui pilotent les rénovations énergétiques expriment leur inquiétude

Les bureaux d’études qui pilotent les rénovations énergétiques expriment leur inquiétude

Les bureaux d’études qui pilotent les rénovations énergétiques appellent à ne pas sacrifier l'ambition pour des économies à court terme.


Carbone incorporé dans les bâtiments : le livre blanc et ses 25 recommandations

Carbone incorporé dans les bâtiments : le livre blanc et ses 25 recommandations

Découvrez dans le Livre Blanc les 25 recommandations pour réduire le carbone incorporé dans les bâtiments.


Plancher chauffant et rafraîchissant en neuf et rénovation

Plancher chauffant et rafraîchissant en neuf et rénovation

Le plancher chauffant et rafraîchissant de Schulter est une solution innovante et polyvalente, adaptée à la fois aux nouvelles constructions et aux rénovations.