Chargement...

Régulation chauffage

Régulation du chauffage

Régulateur chauffage - Source Vaillant

Une bonne régulation de chauffage vous permet, non seulement de profiter d’un bon confort thermique, mais également, en fonction des dispositifs choisis, de réaliser des économies sur votre facture de chauffage.

La régulation de chauffage dans les grandes lignes

La régulation de chauffage permet de maintenir la température ambiante en continu d’un logement, d’un bureau ou autre local d’entreprise. Elle peut se faire à l’aide d’un dispositif qui vous permet de sélectionner la température souhaitée. Il existe plusieurs types de systèmes permettant une régulation de chauffage :

  • L’aquastat est un thermostat installé sur le circuit hydraulique de votre solution de chauffage. Il permet à l’usager de moduler la température de l’eau chaude distribuée vers les diffuseurs de chaleur.
  • Le thermostat d’ambiance permet un pilotage précis des températures. Relié à votre installation de chauffage en filaire ou non, et équipé d’une sonde, il adapte l’apport de chaleur pour obtenir la température souhaitée. Il peut être électromécanique, électronique, programmable ou même connecté.
  • Les vannes thermostatiques s’installent directement à l’arrivée d’eau chaude de vos radiateurs. Elles permettent un réglage manuel du débit d’eau chaude distribuée ou, équipées d’une sonde, d’effectuer le réglage du débit en fonction de la température ambiante de la pièce. Il est à noter que des modèles programmables, ou même connectés, peuvent apporter le confort thermique tout en réduisant votre facture énergétique.
  • La régulation en fonction des températures extérieures est un dispositif complémentaire qui permet, à l’aide d’une sonde extérieure d’adapter au mieux vos besoins de chauffage selon les conditions météorologiques.

Il convient d’adapter votre dispositif de régulation de chauffage en fonction de vos besoins et de vos habitudes de vie. En effet, les besoins de chauffage ne sont pas les mêmes pour un bureau que pour un logement individuel, ainsi ils varient en fonction des plages horaires d’occupation. De plus, une régulation de chauffage équipée d’une sonde permettra d’adapter l’apport de chaleur de votre installation pour ainsi le diminuer quand une pièce est ensoleillée, ou que votre four fonctionne par exemple.

Les bonnes températures par pièce

Quand il s’agit de régulation de chauffage, il convient de rappeler les recommandations de l’ADEME, l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie, quant aux températures ambiantes à moduler en fonction des pièces. En effet, pour bénéficier d’un bon confort thermique, sans avoir recours abusivement au chauffage, il est conseillé de :

  • maintenir une température ambiante de 19 °C dans une pièce à vivre durant les heures d’occupation ;
  • maintenir une température ambiante de 16 °C pour les chambres à coucher, et entre 18 et 20 °C pour la chambre d’un nouveau-né ;
  • maintenir une température ambiante de 17 °C dans une salle de bain quand celle-ci n’est pas occupée, et monter à 22 °C quand celle-ci est utilisée.

Il est toujours bon de rappeler que la baisse globale d’1 °C dans votre logement vous permet d’économiser jusqu’à 7 % sur votre facture de chauffage. De plus, pour parfaire ces économies d’énergie, il est possible, quand le dispositif de régulation de chauffage est programmable, ou même connecté, de réduire encore un peu plus les apports de chauffage lors de vos absences. En voici quelques exemples :

  • une température ambiante de 18 °C pour vos pièces à vivre quand vous êtes au travail ;
  • une température ambiante de 16 °C si vous vous absentez entre 1 et 3 jours ;
  • une température ambiante comprise entre 14 et 16 °C si vous vous absentez plus de 3 jours de votre domicile.

Les dispositifs de régulation de chauffage

Aquastat

L’aquastat est un dispositif de régulation de chauffage qui fonctionne selon le principe de “Tout ou Rien” (ToR), soit marche/arrêt. Ce simple thermostat installé sur le circuit d’eau chaude de votre chaudière permet de régler la température de l’eau distribuée. Ce type d’installation ne permet pas un pilotage en fonction des températures ambiantes. Il se contente de moduler la température de l’eau chaude de votre installation uniquement en mettant en marche votre chaudière pour arriver à bonne température, ou la mettre à l’arrêt quand celle-ci a dépassé le seuil de consigne.

Thermostat d’ambiance

Comme expliqué précédemment, le thermostat d’ambiance pilote les températures ambiantes de façon précise. En effet, étant équipé d’une sonde, il déclenche ou réduit l’apport de chauffage pour arriver à la température de consigne. Il peut être relié en filaire ou sans fil à votre installation de chauffage électrique ou hydraulique. Les thermostats électroniques programmables permettent de moduler les températures ambiantes en fonction des plages horaires choisies. Ainsi, sans avoir à vous en préoccuper, la régulation de chauffage se fait automatiquement et vous permet de réaliser des économies sur votre facture énergétique. Quand celui-ci est connecté, il permet un pilotage à distance depuis votre téléphone, votre tablette ou votre ordinateur.

Vannes thermostatiques

Les vannes thermostatiques régulent le débit d’eau chaude arrivant dans vos radiateurs. Si d’anciens modèles ne proposent qu’un réglage manuel de ce débit, les modèles les plus répandus sont équipés d’une sonde qui modulent le débit d’eau chaude en fonction de la température ambiante et celle de consigne. Pour ne pas perturber la sonde, il convient de les installer à une distance minimale de 60 mm du corps de chauffe. Un robinet thermostatique permet une régulation de chauffage dédiée au radiateur à eau chaude sur lequel il est installé. Cela vous permet de paramétrer des températures de consignes différentes en fonction de vos pièces et de votre usage.

De nombreux modèles sont programmables et/ou connectés, vous permettant ainsi d’économiser encore plus sur votre facture de chauffage. En effet, certaines vannes thermostatiques sont équipées d’un détecteur de présence, de fenêtres ouvertes et d’un dispositif de géolocalisation. Celles-ci affinent donc votre régulation de chauffage de manière chirurgicale. Ainsi, les radiateurs sont coupés quand une fenêtre ouverte est détectée, la température ambiante baisse quand la pièce est inoccupée, et la montée en température se déclenche quand le système de géolocalisation vous détecte en approche de votre domicile.

Régulation avec sonde extérieure

Pour finir, il est possible d’installer une sonde extérieure en complément afin que votre régulation de chauffage se fasse en fonction des températures extérieures. Cela permet d’anticiper les besoins de chauffage. En effet, si la température extérieure chute brutalement, la présence d’une sonde extérieure permettra de lancer votre chauffage avant que le froid extérieur vienne impacter votre température ambiante.

Savoir faire / Parole d'expert

Optimisation du chauffage
Date: 04/11/2019
Type: Savoir-faire

Actualités

Pour une refonte simple et performante …
Date: 04/07/2019
Auteur: Roger CADIERGUES
Les conséquences des mauvaises simulations …
Date: 04/07/2019
Auteur: Roger CADIERGUES

Rechercher plus de contenu sur XPair