Maître d'oeuvre

projet du maître d'oeuvre

Le maître d'oeuvre et son projet



Un maître d’oeuvre est un des professionnels indispensables sur un chantier. En effet, depuis que de nombreuses lois et règlements sont entrés en vigueur, le maître d’oeuvre est devenu une personne à laquelle il est difficile d’échapper lors de la planification et la réalisation de travaux. Néanmoins, si un architecte est obligatoire sur le chantier, l'encadrement par un maître d’oeuvre n’est pas utile.

Le rôle du maître d’oeuvre

L’importance de ce professionnel réside dans la qualité de ses connaissances pour assumer pleinement son rôle d’interface entre les différents participants d’un projet.

  • La fonction de maître d’oeuvre

Maître d’oeuvre n’est pas un métier mais plutôt une fonction. En effet, il ne faut pas dispenser de formation spéciale afin de pouvoir exercer en tant que maître d’oeuvre. En revanche, il est obligatoire d’avoir une formation professionnelle pour être architecte par exemple ou technicien professionnel dans le secteur du BTP. Selon le métier choisi dans le BTP, des études d’économie de la construction, d'ingénierie des travaux, d'architecture ou encore de commerce seront nécessaires.
Suite à l’obtention d’un diplôme de ce type, il sera possible d’exercer la fonction de maître d’oeuvre. Pour cela, il est indispensable d’avoir des connaissances en conduite de travaux. Des formations certifiantes ou non existent pour acquérir, développer ou renforcer ses aptitudes en matière de :

  • conduite d’opération de travaux dans le secteur du bâtiment
  • gestion des marchés de maîtrise d’oeuvre
  • juridiction des chantiers
  • connaissance des acteurs présents pour l’élaboration d’un chantier
  • maîtriser les réglementations en place en termes d’urbanisme ou encore de réglementation thermique

Un maître d’oeuvre peut donc être un architecte travaillant dans un cabinet ou un bureau d’étude ou un professionnel du BTP.

  • Le rôle qu’il opère

Ce professionnel du bâtiment a pour rôle d’établir des études et des plans aux vues de la réalisation de construction neuves, d’agrandissement mais aussi dans le cadre de travaux de rénovation. On se tourne vers un maître d’oeuvre afin d’être aiguiller dans les travaux à effectuer.
C’est à lui que sont confiés les besoins, les envies et les objectifs du client qu’il conçoit et doit ensuite matérialiser en vue de mettre en application toutes ces demandes. Le client est donc le maître d’ouvrage sous les ordres duquel on retrouve le maître d’oeuvre, dirigeant du chantier. C’est à lui de donner vie aux projets des clients. C’est un médiateur entre le client, les artisans de tous les corps de métiers, l’architecte ou encore le constructeur.
Il a pour rôle de veiller au bon déroulement du chantier en gérant la cohabitation entre les artisans mais aussi en veillant à respecter les timings ainsi que les plans établis.
Il se doit donc de porter une double casquette. En effet, il se doit d’être à la fois concepteur des plans architecturaux et encadrant du chantier.

Les missions qui lui sont confiées

  • Quand faut-il faire appel à un maître d’oeuvre ?

Il a les mêmes missions qu’un architecte sans disposer de son statut. De ce fait, il ne peut exercer que sur des projets ne dépassant pas 170 m². Au-delà de cette superficie, c’est à un architecte qu’il faudra confier les travaux.
En général il est fait appel à un maître d’oeuvre dans les cas suivants :

  • dessiner les plans du chantier à réaliser et conseiller le client sur des sujets tels que les performances énergétiques, le choix des matériaux ou encore l’orientation de la maison
  • estimer le budget
  • s’occuper des démarches administratives : demande de permis de construire, rédaction de documents techniques
  • interlocuteur entre propriétaire, mairie, Bâtiment de France et tous les corps de métiers présents pour la réalisation du projet
  • rechercher les artisans nécessaires grâce à son réseau, il fait économiser du temps, de l’argent et s’occupe de lancer les appels d’offres
  • encadrer les travaux, organiser des réunions de chantier si nécessaire
  • piloter et suivre l’avancement des travaux
  • remettre les clés du projet fini
  • ce professionnel est présent du début  la fin des travaux
 
  • Les documents à respecter

Pour mener à bien son travail, il se doit de respecter et de s’appuyer sur certains documents. C’est le cas pour une déclaration de travaux en mairie par exemple ou encore d’une demande de permis de construire. Il doit rédiger ces documents en prenant en compte le PLU (Plan Local d’Urbanisme) ainsi que des réglementations d’urbanisme locales où seront effectués les travaux.

Il doit aussi faire attention aux normes. Les Normes Françaises sont incontournables. De plus, depuis 2013, les nouvelles constructions se voient dans l’obligation de respecter les normes de la RT 2012 qui reprend en grande partie les réglementations BBC (Bâtiment Basse Consommation). Elle a pour but de limiter les consommations d’énergie et de faire évoluer les bâtiments et équipements en termes de technologie.

Pour terminer, il doit veiller à ce que le DTU (Document Technique Unifié) soit bien respecté. Il faut se référer au DTU pour de nombreux travaux. Il permet de recenser les matériaux, les matériels nécessaires ainsi que les procédés de construction qui sont reconnus comme la technique à utiliser car elle a fait ses preuves par expérience aux vues de ses nombreuses utilisations.

Les tarifs d’un maître d’oeuvre

  • Calcul du prix de revient du maître d’oeuvre

La rémunération de la prestation d’un maître d’oeuvre se calcule selon 3 éléments :

  • le prix global du chantier
  • les missions qui lui sont conférées au sein du projet
  • le temps nécessaire à la conduite et à la gestion des travaux

De façon générale, les prestations d’un maître d’oeuvre sont comprises entre 3 et 13 % du coût total de la construction.
Par exemple, si ce dernier ne s’occupe que de l’élaboration des plans, sa rémunération est d’en moyenne 3 % du coût global du chantier. En revanche, s’il assiste à toutes les étapes du projet, ses honoraires peuvent monter jusqu’à 13 % du prix final des travaux.
Plus le prix global sera élevé, plus la rémunération du professionnel le sera également.

  • L’élaboration d’un contrat de maîtrise d’oeuvre

Le mieux est d’établir un contrat de maîtrise d’oeuvre au sein duquel il est précisé

  • les missions qui seront confiées au maître d’oeuvre
  • le tarif de ce dernier appliqué sous la forme d’un pourcentage du prix global de revient de la maison
  • la description des travaux à réaliser
  • le budget que le client souhaite investir dans la construction
  • le calendrier des tâches à accomplir par le maître d’oeuvre
  • les modalités de paiement et les conditions suspensives en cas de refus de permis de construire ou de prêt

Cela permet de cadrer officiellement le projet et de se couvrir de toutes craintes possibles.

Actualités

Rechercher plus de contenu sur XPair

ABONNEZ-VOUS !
En validant ce formulaire, vous acceptez que les informations saisies soient transmises à l’entreprise concernée dans le strict respect de la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité
Suggestions

Le guide sur la richesse de l'ACV présenté par l'Alliance HQE-GBC

Le guide sur la richesse de l'ACV présenté par l'Alliance HQE-GBC

Découvrez le guide sur la richesse de l'ACV présenté par l'Alliance HQE-GBC. Ce guide vise à accompagner les maîtresnd’ouvrage et les maîtres d’œuvre dans leur adaptation aux exigences règlementaires.


Construction « hors site » d'une bibliothèque en béton de chanvre

Construction « hors site » d'une bibliothèque en béton de chanvre

Découvrez une construction "hors site" d'une bibliothèque intégrant des matériaux biosourcés tel que le béton de chanvre : une réalisation remarquable dans le Tarn et Garonne !


EnerJ-meeting Paris 2022 : bilan de la 6e édition

EnerJ-meeting Paris 2022 : bilan de la 6e édition

La 6e édition d'EnerJ-meeting Paris (2022) fut un véritable succès avec 2500 professionnels réunis pour échanger sur le zéro carbone, en construction et en rénovation.


SAVE THE DATE : EnerJ-meeting Lyon – 15 novembre 2022 - Palais de la Bourse

SAVE THE DATE : EnerJ-meeting Lyon – 15 novembre 2022 - Palais de la Bourse

EnerJ-meeting Lyon aura lieu le 15 novembre 2022 au Palais de la Bourse pour une édition sur le thème : « Construire et ré∙nover, objectif 0 carbone ».


Enquête exclusive sur la RE2020 auprès des concepteurs

Enquête exclusive sur la RE2020 auprès des concepteurs

Que pensent les concepteurs MOA et MOE de la RE2020 ? Du label d'état RE2020 ? XPair et Tribu Energie ont mené l'enquête : voici leurs réponses.


Les sociétés de tiers-financement se rassemblent avec leurs partenaires au sein du réseau des SERAFIN

Les sociétés de tiers-financement se rassemblent avec leurs partenaires au sein du réseau des SERAFIN

Pour la rénovation globale : les sociétés de tiers-financement se rassemblent avec leurs partenaires au sein du réseau des SERAFIN.


L’Alliance HQE-GBC propose 19 indicateurs pour aider à la réalisation de quartiers durables

L’Alliance HQE-GBC propose 19 indicateurs pour aider à la réalisation de quartiers durables

19 indicateurs viennent d'être proposés par l'Alliance HQE-GBC pour faciliter la réalisation de quartiers durables. Découvrez-les !


BACnet/SC : nouvelle norme de sécurité pour l’automatisation du bâtiment

BACnet/SC : nouvelle norme de sécurité pour l’automatisation du bâtiment

La nouvelle norme de sécurité BACnet/SC est tournée vers l'automatisation du bâtiment. Pour tout comprendre Siemens a conçu un livre blanc de 22 pages à télécharger gratuitement


Protection du réseau d’eau potable jusqu'aux robinets, le Guide !

Protection du réseau d’eau potable jusqu'aux robinets, le Guide !

Caleffi a développé ce guide afin d'exposer les solutions optimales pour des réseaux de fourniture des services d’eau sains, conformes et pérennes.


Covid + présidentielles + RE2020 : un agenda en plomb pour 2022 !

Covid + présidentielles + RE2020 : un agenda en plomb pour 2022 !

Intéressons-nous à l'agenda 2022 se rapportant aux trois sujets importants : Covid + Présidentielles + RE2020.


Réversibilité des bâtiments : des enseignements issus de retour d’expérience

Réversibilité des bâtiments : des enseignements issus de retour d’expérience

La réversibilité des bâtiment est un nouveau mode de conception durable et économique. Les retours d'expérience offrent de nombreux enseignements.


Retour d’expérience RE2020 en logements collectifs avec seuils échéance 2025

Retour d’expérience RE2020 en logements collectifs avec seuils échéance 2025

Intéressons-nous au retour d'expérience de l'ingénieur énergie-environnement David Lebannier sur les logements collectifs avec seuils échéance 2025.


Comment bénéficier d’une ventilation efficace et intelligente dans les bâtiments scolaires ?

Comment bénéficier d’une ventilation efficace et intelligente dans les bâtiments scolaires ?

La qualité de l'air des bâtiments scolaires est un enjeu majeur de la santé des occupants. Sa surveillance est obligatoire. Comment la rendre efficiente ?


L’intégration de l’ACV dans les appels d’offres

L’intégration de l’ACV dans les appels d’offres

Intégrer l'analyse du cycle de vie (ACV) dans les appels d'offres nécessite de respecter un certain processus. L'Alliance HQE nous aide à y voir clair.


Rénover les quartiers : un projet ambitieux qui repose sur une démarche politique

Rénover les quartiers : un projet ambitieux qui repose sur une démarche politique

Intéressons-nous à la table ronde qui s'est tenue en Février dernier, organisée par Le CAH, Club de l’Amélioration de l’Habit sur la rénovation des quartiers.