Chargement...

Isolation thermique

isolation thermique

Technicien posant un isolant thermique - Source Isover

L’isolation thermique est un atout primordial pour réduire vos dépenses énergétiques. En effet, elle freine les déperditions de chaleur, que ce soit par le sol, les murs, les ouvertures ou même votre toiture.

La Réglementation Thermique

  • La RT 2012

La RT 2012 impose, entre autres, une moyenne de consommation d’énergie primaire maximale de 50 kWhep/m²/an. Ce seuil n’étant qu’une moyenne, il est à moduler en fonction de votre situation géographique et de l’altitude de votre domicile. Par exemple, cette exigence de consommation est assouplie à 65 kWhep/m²/an dans le Nord de la France et plus restrictive sur le pourtour méditerranéen avec une seuil maximal de 40 kWhep/m²/an.

De plus, la RT 2012 impose un traitement des ponts thermiques et une isolation performante pour afficher une perméabilité à l’air limitée à 0,6 m3/m².h pour les logements individuels et à 1 m3/m².h pour les logements collectifs. Parmi les exigences de la RT 2012, l’isolation thermique performante est un des critères importants de cette réglementation. Elle permet de vous apporter un véritable confort en été comme hiver, et vous permet de réduire vos dépenses énergétiques.

  • La future RT 2020

Dans le cadre de la transition énergétique et de la réduction des gaz à effet de serre, la RT 2020 qui s’appliquera prochainement sur toutes les constructions neuves, va encore plus loin. En effet, elle imposera une consommation de chauffage n’excédant pas les 12 kWhep/m²/an. Pour respecter ce nouveau seuil maximal qui sera en vigueur sous peu, il faudra non seulement avoir une isolation thermique performante et efficace, traiter les ponts thermiques, installer une ventilation double flux, mais également opter pour une conception bioclimatique et un recours aux productions d’énergies renouvelables.

L’isolation thermique d’un logement

Si un logement est mal isolé, les déperditions de chaleur peuvent être très importantes et entraîner alors une consommation d’énergie excessive. En effet, la chaleur apportée par votre solution de chauffage peut facilement se disperser par le sol, vos ouvertures comme vos fenêtres ou vos portes, mais également vos murs et votre couverture où il faut apporter un soin spécifique sur votre isolation thermique.

  • L’isolation thermique de vos murs par l’extérieur

L’isolation thermique de vos murs par l’extérieur consiste à fixer des plaques d’isolants contre les parois extérieures de votre maison. Si votre logement présente une petite superficie, c’est un mode d’isolation qui est très performant et n’impacte pas votre surface de plancher. Cette isolation par l’extérieure peut être recouverte d’un enduit spécifique, ou d’un bardage, ce qui augmente encore plus la performance de votre isolation.

Les matériaux pour réaliser une isolation des murs par l’extérieur sont, par ordre croissant de prix de fourniture au m² :

  • La laine de verre est un bon isolant économique, toutefois la manipulation de celle-ci demande de porter un masque.
  • La laine de roche est également un bon isolant économique et permet une pose facile.
  • Le polystyrène extrudé est léger et présente un prix abordable. En revanche, il s’agit d’un matériau qui n’offre pas une bonne résistance face aux rongeurs.
  • Le chanvre est un très bon isolant thermique et ce matériau résiste très bien aux nuisibles.
  • La fibre de bois est un matériau écologique qui convient à une isolation thermique par l’extérieur, mais qui ne présente pas une bonne tenue face à l’humidité.
  • La mousse polyuréthane fait partie des matériaux isolants les plus chers du marché, mais comporte l’avantage incontestable de supprimer complètement les ponts thermiques.
  • Pour finir, le liège expansé est présenté sous forme de plaque, ce qui fait de lui un isolant facile à poser. S’il est le plus cher des matériaux pour isolation extérieure, il se veut à la fois performant, écologique et imputrescible.

Le prix des matériaux pour isoler vos murs par l’extérieur peuvent varier de 5 à 50 €/m² pour une épaisseur de 100 mm. Lors de l’achat de votre isolant, il est très important de regarder quelle est la résistance thermique (R) de celui-ci. En effet, plus ce coefficient est élevé, et plus votre matériau sera apte à absorber les variations de températures

  • L’isolation thermique de vos murs par l’intérieur

L’isolation de vos murs peut se faire également par l’intérieur. Les matériaux isolants, souvent sous forme de plaques, peuvent être collés à même les parois puis recouverts d’un revêtement mural, ou, comme quand il s’agit de réaliser une isolation extérieure sous bardage, vous pouvez fixer une ossature métallique à votre mur, placé votre isolant entre les montants, puis recouvrir d’une plaque de placoplâtre avant de réaliser vos finitions. Une isolation des murs réalisée par l’intérieur impose d’agrandir l’épaisseur de vos murs, elle est donc conseillée pour les pièces présentant de grands volumes.

Les matériaux pour réaliser une isolation des murs par l’intérieur sont, par ordre croissant de prix de fourniture au m² :

  • Les laines de verre et de roche restent des matériaux isolants bon marché qui peuvent également servir à une isolation des murs par l’intérieur.
  • La fibre de lin est un très bon isolant écologique, à la fois thermique et acoustique. Quand il est utilisé pour isoler par l’intérieur, il est conseillé de lui appliquer un traitement ignifuge.
  • La laine de coton fait partie des isolants en laine végétale. Ce type de matériau est commercialisé sous forme de plaques, de rouleaux ou en vrac.
  • La mousse phénolique est un matériau isolant léger qui offre de bonnes performances. Il est de composition synthétique, à base de produits dérivés du pétrole.
  • Les autres isolants de composition synthétique comme le polystyrène ou le polyuréthane sont très performants, cependant, ils ne vous promettent pas un matériau écologique.
  • Le verre cellulaire est un isolant très performant résistant aussi bien au feu, à l’humidité, qu’aux nuisibles. Il s’agit d’un matériau écologique et léger qui offre une très bonne tenue dans le temps.

Le prix des matériaux pour isoler vos murs par l’intérieur peuvent varier de 10 à 60 €/m² pour une épaisseur de 100 mm. Il est à noter qu’il existe désormais sur le marché des aérogels et des peintures isolantes qui présentent des performances prometteuses.

  • L’isolation thermique de votre couverture

Comme expliqué précédemment, il est primordial de porter une attention accrue à l’isolation de votre couverture. En effet, il est admis que 30 % des déperditions de chaleur se produisent par votre toiture. Bien isoler vos combles permet donc de réaliser de belles économies sur votre facture de chauffage. L’isolant peut se poser sous “les rampants”, il est alors fixé, sous forme de plaques ou de rouleaux sous votre toiture, ou disposer directement sur le plancher de vos combles. Il est d’ailleurs à noter qu’un soufflage de flocons isolants dans vos combles perdus peut ouvrir le droit à un tarif défiant toute concurrence pour seulement 1 € symbolique.

Ces matériaux peuvent à la fois être d’origine synthétique, mais pour être plus écologique, ils peuvent être également composés de matières minérales, végétales ou animales.

  • L’isolation thermique pour les ouvertures

Afin de prévenir toute déperdition énergétique, il est vivement conseillé d’opter pour des fenêtres à double, voire à triple vitrage. En effet, la présence d’air entre les deux vitres permet de renforcer votre isolation thermique. Le prix d’un double vitrage standard peut vous coûter entre 90 et 170 € au m². Pour bénéficier d’un double vitrage très performant, certains modèles sont proposés avec un gaz argon entre les deux parois, ce qui garantit une isolation thermique mais aussi acoustique pour un prix allant de 200 à 300 € le m². Quant au triple vitrage, son coût peut varier de 120 à 350 € le m².

Savoir faire / Parole d'expert

La thermographie dans le bâtiment
Date: 28/06/2018
Type: Savoir-faire
Modules Thermiques d’Appartement
Date: 17/05/2019
Type: Savoir-faire

Actualités

Le carbone investi …
Date: 04/07/2019
Auteur: Roger CADIERGUES
Le risque des démarches inconscientes …
Date: 04/07/2019
Auteur: Roger CADIERGUES
Isolation thermique en rénovation, c’est comme pour le neuf
Date: 04/07/2019
Type: Chroniques techniques

Rechercher plus de contenu sur XPair