Chargement...

Granulés de bois

Granulés de bois

Granulés de bois pour un chauffage écologique



Les granulés de bois, ou pellets, sont constitués de résidus de bois et de sciure compactés. Ce combustible fait partie de la famille des énergies bois et permet un rendement optimal grâce à son faible taux d’humidité.

Les granulés de bois dans les grandes lignes

Les granulés de bois, appelés également pellets, se présentent sous forme de petits cylindres constitués de déchets de l’industrie du bois, comme de la sciure ou des copeaux de bois, compactés. Il s’agit là du combustible le plus performant de l’énergie bois, offrant un rendement pouvant aller de 80 à 95 % dû au faible taux d’humidité garanti. Les pellets présentent un double avantage, ils sont donc économiques, mais aussi écologiques. En effet, leur fabrication est réalisée à partir de déchets de scieries, ce qui évite le gaspillage et optimise les résidus de bois. De plus, s’ils sont certifiés NF, cela vous assure l’absence d’additif qui pourrait être nocif pour votre santé comme pour l’environnement, mais cette certification vous garantit également que votre producteur de granulés de bois présente une démarche de reforestation.

Les labels FSC (Forest Stewardship Council) et PEFC (Programme for the Endorsement of Forest Certification) vous garantissent une provenance où les exigences de bonne gestion forestière durable est respectée. Il est à noter que l’énergie bois affiche une neutralité carbone. En effet, si la combustion des pellets dégage du CO2, un arbre en absorbe grâce à la photosynthèse tout au long de sa vie. C’est pour cette raison que l’État accorde des aides financières pour l’installation d’un poêle qui fonctionne avec des granulés de bois.

Le conditionnement et le stockage

Les granulés de bois peuvent être achetés par sacs de 10 à 15 kg achetés à l’unité, ou livrés sur palettes. En règle générale, une palette représente une tonne de pellets, la consommation moyenne pour un logement d’une superficie de 100 m². Il est à noter que cette consommation annuelle peut varier en fonction de la puissance de votre solution de chauffage et l’isolation de votre maison. Il convient de rappeler qu’il est indispensable de les stocker dans un endroit à l’abri de l’humidité. La possibilité de les commander en sac de 10 kg permet de les manipuler plus facilement. A l’inverse, il est possible de commander chez certains fournisseurs, des sacs pouvant contenir 500 kg ou même une tonne.

Les pellets peuvent également être livrés en vrac. Ils sont alors acheminés à l’aide d’un camion-souffleur qui remplira directement votre réservoir de granulés de bois. Cette solution est souvent privilégiée pour les chaudières à pellets qui nécessitent un silo de réserve pour son alimentation.

Le prix d’un sac de 15 kg de pellets peut coûter de 4 à 5 € l’unité et le prix d’une tonne de granulés de bois peut varier de 290 à 360 € en fonction des frais de transport, et bien évidemment, de la qualité des pellets sélectionnés.

Les certifications pour les granulés de bois

Afin de garantir un respect des réglementations en vigueur et une exigence de qualité a minima, les granulés de bois disposent de 3 certifications basées sur la norme européenne NF EN ISO 17225 - 2 :

  • NF Biocombustible Haute performance : certification française
  • ENplus : certification européenne
  • DINplus : certification allemande

Ces 3 certifications affichent, toutes les trois, les caractéristiques suivantes :

  • Le type de bois : bois vierge
  • La longueur des pellets : entre 3,15 et 40 mm
  • Le diamètre des pellets : 6 mm ± 1 mm
  • La compatibilité : tout type d’appareils à pellets
  • Le taux d’humidité : ≤ 10 %
  • Le taux d’additifs : ≤ 2 %
  • Le PCI (Pouvoir Calorifique Inférieur) sur brut : ≥ 4,6 kWh.kg-1
  • La durabilité (résistance aux chocs) : ≤ 0,7 %
  • Le taux de cendres (à 550 °C) en sac : ≤ 0,5 %
  • Le taux de cendres (à 550 °C) en vrac : ≤ 1 %
  • Le taux de fine, ou quantité de poussière tolérée : 600 ≤ MV ≤ 750 kg/m3
  • La masse volumique apparente : ≤ 97,5 %
 

Les différents poêles à pellets

Un poêle à pellets

  • Un poêle à granulés à convection est, en règle générale, installé comme un chauffage d’appoint pour les pièces à vivre.
  • Un poêle à granulés à air pulsé est muni d’un dispositif permettant de souffler l’air chaud dans les pièces de votre logement via un réseau de gaines qui permet diffusion. Ce type de poêle convient parfaitement pour les logements de petite superficie.
  • Un poêle à granulés hydraulique permet de produire de l’eau chaude sanitaire, mais également d’alimenter un réseau hydraulique de chauffage comme un plancher chauffant par exemple.
  • Un poêle à granulés de masse, ou à diffusion lente de chaleur, est doté d’un matériau réfractaire qui permet une inertie de haute qualité.
 

Une chaudière à granulés

La chaudière à granulés permet de bénéficier d’un chauffage central performant, alimenté par ce combustible. Il est nécessaire de le coupler avec un silo à pellets afin de pouvoir alimenter votre chaudière régulièrement. Ce type de solution de chauffage, approvisionnée en granulés de bois, peut, comme tout autre chaudière, permettre un raccordement au circuit hydraulique pour alimenter des radiateurs à eau chaude ou un chauffage par le sol.

Un insert à granulés

Il s’agit d’une variante de poêle à pellets installé dans le foyer d’une ancienne cheminée. Il est simplement encastré, et son raccordement se fait par le conduit d’évacuation des fumées déjà présent. Ce mode de chauffage demande un remplissage de granulés de bois régulier, mais offre des performances bien plus élevées qu’un foyer ouvert alimenté par des bûches de bois classiques. Il est doté d’un système de ventilation, et parfois même d’un régulateur électronique, ce qui nécessite un raccordement au réseau électrique.

 

Les différentes aides financières

Pour inciter à l’installation de poêles à granulés de bois, l’État met à disposition des aides financières visant à soutenir la transition écologique et la lutte pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. L’achat et l’installation, facturée par un seul et unique professionnel certifié RGE, Reconnu Garant de l’Environnement, permettent de bénéficier :

  • d’une TVA réduite à 5,5 %, appliquée directement sur votre facture globale, si votre logement date de plus de 2 ans.
  • de l’Éco-Prêt à Taux Zéro, l’éco-PTZ, accordé aux propriétaires d’un logement achevé avant le 1er janvier 1990, sans condition de ressources, qui entre alors dans la catégorie “installation d’un chauffage utilisant les énergies renouvelables”. Il est important de signaler qu’à compter du 1er juillet 2019, l’Éco-PTZ est étendu aux logements achevés depuis 2 ans.
  • du CITE, le Crédit d’Impôt pour la Transition Écologique à hauteur de 30 % des frais globaux sur votre résidence principale, avec un plafond de 16 000 € pour un couple, ou de 8 000 € pour une personne seule. Il s’agit d’une aide qui va également évoluer rapidement. En effet, ce crédit d’impôt est applicable aux dépenses payées avant le 31 décembre 2019, car en 2020, il sera converti en prime versée à l’achèvement des travaux.
  • des aides de l’ANAH, l’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat, qui sont accordées aux foyers les plus modestes sur dossier.

Savoir faire / Parole d'expert

Actualités

Chauffage au bois, en ville aussi c’est possible
Date: 04/07/2019
Type: Reportage photos
A partir de 2010, montée en puissance du chauffage biomasse
Date: 04/07/2019
Type: Actualité ThermPresse
Microcogénération: Le granulé passe à l’électricité
Date: 04/07/2019
Type: Reportage photos

Rechercher plus de contenu sur XPair