Chargement...
Coefficient de Performance

COP ou Coefficient de Performance d’une pompe à chaleur



Le COP, ou Coefficient de Performance d’une pompe à chaleur permet de mesurer le rapport entre la quantité d’énergie produite et la quantité d’énergie consommée pour le fonctionnement de votre installation.

La définition de COP

Le terme COP définit le Coefficient de Performance ou le rendement énergétique d’une pompe à chaleur qui est utilisée en solution de chauffage. Il s’agit alors de calculer le rapport, en kWh, entre la puissance thermique de chauffe et la consommation électrique de votre équipement. Ce coefficient de performance indiqué par le fabricant de votre pompe à chaleur est évalué en laboratoire, selon les réglementations européennes en vigueur. Il est à noter que les COP, tout comme les étiquettes énergies ou GES (Gaz à Effet de Serre), sont classés par ordre d’efficacité énergétique de l’unité. Il faut préciser ici, que les COP sont appliqués uniquement pour les unités qui sont en mode chauffage. Quand votre pompe à chaleur est en mode refroidissement, ce coefficient de performance frigorifique est alors nommé EER, pour Energy Efficiency Ratio.

Une pompe à chaleur qui produit 1 kWh de chaleur et qui consomme 1 kWh d’électricité aura un Coefficient de Performance, ou un COP de 1. Une pompe à chaleur qui produit 4 kWh de chaleur et qui ne consomme qu’1 kWh d’électricité affichera un COP de 4. Vous pouvez ainsi bénéficier pour la même consommation électrique, d’une restitution de chaleur 4 fois plus importante. Le Coefficient de Performance est donc un critère essentiel quand vous choisissez votre pompe à chaleur. Plus le COP est élevé, plus votre solution de chauffage est performante et économique. Il est important de signaler ici que :

  • l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie) préconise un COP global de 3,5 au minimum, de marque NF PAC, label de qualité pour les Pompes À Chaleur.
  • une pompe à chaleur est éligible au crédit d’impôt si celle-ci affiche un COP supérieur à 3.

Le COP varie en fonction des types de pompes à chaleur et d’installation. Une PAC géothermique présente un COP de 5 en moyenne, alors qu’une PAC eau-eau à haute performance affiche un COP pouvant jusqu’à 6. A l’inverse, les PAC air-air ou air-eau font partie des moins performantes avec des COP pouvant aller de 2 à 3,5.

Les différents types de COP

Le coefficient de performance est variable en fonction de plusieurs critères comme son installation et les températures extérieures par exemple. Il faut également prendre en considération les auxiliaires de votre pompe à chaleur. Il s’agit de tous les équipements annexes au compresseur de votre PAC qui consomment de l’électricité comme les ventilateurs, les pompes internes, les régulateurs, les résistances de dégivrage, etc.

Le COP machine

Le coefficient de Performance de votre pompe à chaleur, comme expliqué précédemment, est évalué en laboratoire par le fabricant. Il s’agit alors du niveau de performance de votre PAC dans des conditions de test, soit une température extérieure de l’air à + 7°C pour les PAC air-air et air-eau, ainsi qu’une température de nappe phréatique de 10 °C pour les PAC eau-eau. Le COP machine prend en compte la consommation du compresseur ainsi que les auxiliaires permanents comme les circulateurs de chauffage. Ces mesures étant réalisées dans des conditions très précises, elles ne reflètent pas le COP réel de votre pompe à chaleur. En revanche, le COP constructeur est toujours réalisé dans les mêmes modalités, ce qui permet néanmoins aux consommateurs d’effectuer un comparatif de performance entre plusieurs pompes à chaleur.

Le COP global

Le COP global intègre toute la solution de chauffage dans son ensemble. Ce coefficient prend donc en compte, non seulement la consommation électrique de votre pompe à chaleur, mais également celle de tous les auxiliaires permanents. Pour le calculer, il faut tenir compte aussi des réseaux de distribution qui peuvent engendrer des pertes d’énergies.

Le COP annuel

Le COP Annuel, également appelé COPA, désigne la performance globale de votre pompe à chaleur sur toute une année. Le COP annuel est donc le plus important car il estime au plus juste la consommation d’électricité de toute votre solution de chauffage sur un an. En fonction des auxiliaires de votre pompe à chaleur, des températures extérieures, de votre isolation et de la qualité de votre installation, il est possible de noter une disparité entre le COP machine affiché par le constructeur et le COP annuel effectif.

Il est à noter que le COP annuel est parfois exprimé en COP Saisonnier, ou SCOP. Il s’agit alors de mesurer la performance de tout le système de votre pompe à chaleur sur toute une saison de chauffe.

Il est important de rappeler que, passé sous un certain seuil de températures extérieures négatives, certaines pompes à chaleur aérothermiques ne fonctionnent plus correctement, et il faut alors avoir recours à un chauffage d’appoint lors des périodes les plus froides.

Savoir faire / Parole d'expert

Actualités

Vers deux informatiques plus ou moins séparées ...
Date: 04/07/2019
Auteur: Roger CADIERGUES
Les conséquences des mauvaises simulations …
Date: 04/07/2019
Auteur: Roger CADIERGUES
Un peu trop de pétrole dans la COP 21 …
Date: 04/07/2019
Auteur: Bernard SESOLIS
COP 21 : Le long parcours du discours à l’acte
Date: 04/07/2019
Auteur: Bernard SESOLIS

Rechercher plus de contenu sur XPair