Chargement...

Climatiseur

climatiseur mural

Climatiseur mural - Source Atlantic

Standard ou réversible, le climatiseur permet a minima de générer de la fraîcheur dans une pièce, voire, dans sa version la plus évoluée, de lui offrir de la chaleur lors des saisons plus froides. De la solution mobile à la version fixe, de l’option monobloc à la formule split, voici un condensé des données à connaître avant de se tourner vers un modèle plutôt qu’un autre.

Le climatiseur mobile

Comme son nom l’indique, le climatiseur mobile peut être déplacé d’une pièce à une autre grâce, notamment, à un montage de l’appareil sur des roulettes. Disponible en monobloc ou en split, ce type de climatiseur est souvent utilisé pour des besoins ponctuels, lorsque la température de la pièce est devenue trop élevée (ou trop fraîche).

Son utilisation s’avère extrêmement simple et son encombrement est minime. En effet, une fois l’appareil branché sur le secteur et sa gaine passée vers l’extérieur, il suffit de régler la température attendue.

Son usage permet de ne pas recourir systématiquement à la solution de chauffage ou de climatisation fixe, bien plus complexe à mettre en place.

Le climatiseur fixe

Contrairement au climatiseur mobile, cette autre version est fixe et donc attribuée à une ou plusieurs pièces (split ou multisplit) déterminées au moment de la mise en place. Dans ce cas, que ce soit dans sa version classique ou réversible, les éléments sont installés dans les pièces visées, le plus souvent en haut des murs, au-dessus des portes ou des fenêtres.

Pour un climatiseur fixe, des gaines doivent être passées afin de relier le ou les appareils intérieurs à l’unité extérieure qui aura en charge d’expulser la chaleur vers l’extérieur (ou la fraîcheur dans le cas d’un climatiseur réversible).

Seul un professionnel averti pourra effectuer la mise en place de ce type d’équipement puisque ce dernier saura non seulement comment le mettre en oeuvre de manière optimisée mais aussi comment manier le fluide frigorigène qu’il contient pour son fonctionnement.

Le système monobloc

Le monobloc est constitué en un seule et même appareil. Il intègre alors en son sein, de manière compacte, à la fois le compresseur, le condenseur, le détendeur et l’évaporateur. Une telle technologie permet de disposer d’un système de climatisation pour une pièce. Un système qui peut aisément être déplacé d’un lieu à un autre dans sa version mobile, mais qui peut parfois, aussi, se trouver en version fixe.

Le recours à un professionnel n’est alors pas nécessaire pour l’installation puisqu’il suffit de le poser au sol, voire de le fixer au mur pour la version fixe.

Le système split

Le climatiseur split présente, quant à lui, deux unités au moins. L’une est extérieure et abrite le compresseur tandis que l’autre est intérieure et dispose du ventilateur. Si l’unité extérieure ne se démultiplie pas, celle placée à l’intérieur peut par contre être assortie d’autres unités dans d’autres pièces. Selon la quantité de ces unités intérieures, il sera alors question de monosplit (une unité intérieure), bi-split (deux unités),  tri-split (trois unités), quadri-split (quatre unités). Certains systèmes peuvent même présenter cinq ou six unités intérieures. Il est rare de trouver des installations allant au-delà de ces quantités.

Pour son installation, il faudra s’en remettre à un spécialiste, chauffagiste ou frigoriste, afin que l’ensemble des normes et des principes de sécurités soient respectés. C’est lui qui se chargera de relier entre elles toutes les unités (intérieure et extérieure) via des tuyaux en cuivre. Ces derniers seront en outre isolés de manière à permettre la circulation du fluide frigorigène. L’installation devra également être raccordée au réseau électrique.

  • Le split

Le split est composé de deux unités uniquement. Une à l’extérieur et une à l’intérieur. Les deux sont reliées par un système de gaine traversant les murs du bâtiment.

  • Le multi-split

Le multisplit correspond à un équipement doté d’une unité extérieure et de plusieurs unités intérieures. Cette autre version permet d’équiper plusieurs pièces d’un système de climatisation. L’ensemble des unités intérieures est relié, via des gaines, au bloc extérieur.

Les avantages et inconvénients de chaque solution

Bien entendu, chacune des solutions énoncées ci-avant présente des avantages et des inconvénients.

  • Avantages et inconvénients du climatiseur mobile

Les avantages sont :

  • Peu onéreux à l’achat.
  • Se range aisément dans un placard.
  • Ne nécessite aucune intervention professionnelle pour la mise en place.
  • Peut être utilisé dans la pièce de son choix.

Les inconvénients sont :

  • Requiert un passage vers l’extérieur, ce qui peut provoquer certaines déperditions et amoindrir l’efficacité de l’appareil.
  • Ne peut pas couvrir de très grande surface (maximum 50 m² avec un split, maximum 40 m² avec un monobloc).
  • Peut être relativement gourmand en énergie.
  • Peut s’avérer bruyant dans la pièce (notamment le monobloc).
  • Avantages et inconvénients du climatiseur fixe

Les avantages sont :

  • Le système fixe est plus performant que le mobile.
  • L’entretien attendu est simple (nettoyage à l’éponge humide).
  • Pas de déperditions dues à une fenêtre entrebâillée.
  • Très silencieux.

Les inconvénients sont :

  • Plus onéreux à l’achat et à la mise en place.
  • Requiert des travaux de mise en place.
  • Peut être relativement gourmand en énergie.
  • Avantages et inconvénients du climatiseur monobloc

Les avantages sont :

  • Un seul appareil à installer.
  • Facile et rapide à mettre en route.

Les inconvénients sont :

  • Assez bruyant.
  • Parfois lourd à déplacer (notamment entre deux étages où les roulettes deviennent inutiles).
  • Avantages et inconvénients du climatiseur split

Les avantages sont :

  • Fonctionnement silencieux (l’unité bruyante est à l’extérieur).
  • Plus efficace que les monoblocs
  • Peut être utilisé toute l’année en version réversible.

Les inconvénients sont :

  • Ne peut être déplacé ni rangé une fois en place.
  • Requiert un espace extérieur relativement abrité.
  • Plus onéreux.

Le prix d’un climatiseur

Enfin, en termes de prix, selon la technologie et les options des équipements, il faudra prévoir les fourchettes suivantes pour la fourniture d’un climatiseur :

  • climatiseur mobile : 300 à 1 800 €
  • climatiseur fixe : 400 à 7 000 €

Voici une présentation de prix quelque peu plus précise en fonction du type et du nombre d’unités intérieures :

  • climatiseur monobloc :
    • mobile : 300 à 1 000 €
    • fixe : 400 à 4 500 €
  • climatiseur split :
    • mobile : 800 à 1 800 €
    • fixe :
      • split : 1 000 à 2 000 €
      • multisplit : 1 600 à 7 000 € (entre 2 à 4 unités intérieures)

Savoir faire / Parole d'expert

Climatisation des salles informatiques et datacenters
Date: 16/01/2019
Type: Savoir-faire

Actualités

Rechercher plus de contenu sur XPair