Climatiseur mobile-split

Climatiseur split mobile

Climatiseur mobile-split - source Siemens




Une climatisation est un équipement permettant le rafraîchissement de l’air ambiant d’un logement. Il existe des modèles fixes et mobiles. Dans cet article nous allons nous intéresser à la version mobile, très prisée pour sa praticité, sa performance et son prix attractif.

Les éléments composants

Dans un premier temps, il faut savoir que le terme “split” provient de l’anglais et signifie “séparé”. Un climatiseur mobile-split se compose donc de 2 blocs, contrairement à la climatisation mobile monobloc qui est l’autre version des climatiseurs mobiles.
La première unité, constituée d’un évaporateur, se dispose au sein de la pièce que l’on souhaite climatiser. Généralement les modèles possèdent des roulettes pour faciliter leur déplacement. Le deuxième bloc se situe en extérieur. Il permet le transfert de l’air chaud de la pièce vers l’extérieur. Il est constitué d’un condenseur et d’un compresseur.

Les 2 entités sont reliées entre elles par un flexible de 10 à 20 mètres tenant lieu de connexion frigorifique et de transporteur de chaleur. Ce flexible peut se débrancher permettant ainsi aux 2 unités d’être totalement indépendantes.
Il faut aussi savoir que cette gaine reliant les blocs doit nécessairement aller de l’intérieur vers l’extérieur. Pour cela, un passage est requis. Le tuyau peut donc être glissé par l’ouverture d’une fenêtre ou bien par un trou dans le mur. Cependant, cette 2ème option fait perdre la mobilité de l’appareil.

Qu’est-ce qu’un climatiseur mobile-split ?

Le rôle majeur du climatiseur est d’apporter de l’air frais au sein d’une pièce. Pour cela, l’unité intérieure prélève les calories de l’air ambiant chaud. Ces dernières se propagent au sein du circuit frigorifique où elles sont refroidies puis l’air froid est insufflé dans la pièce. La gaine d’évacuation reliée à l’unité extérieure permet d’évacuer les calories ayant été prélevées initialement dans l’air chaud.

De façon plus technique, le compresseur de l’unité extérieure compacte les gaz. Cela a pour effet de les échauffer puis de transmettre la chaleur ainsi produite au condenseur. Ce processus mène ainsi à la liquéfaction des gaz. Dès que cette étape a eu lieu, les gaz peuvent être envoyés au détendeur puis à l’évaporateur où ils seront à nouveau transformés à leur état d’origine soit à l’état gazeux. C’est au cours de cette phase que la chaleur est captée puis transmise à l’extérieur.

Les notions à connaître pour le choix du modèle

Avant d’effectuer un achat, il est bon d’avoir quelques repères pour opter pour le modèle correspondant le mieux à ses besoins.

Le critère d’efficacité

Concernant la performance de l’appareil, il faut savoir que ce type d’équipement permet de refroidir un espace d’une trentaine de mètres carrésmaximum. De manière générale, ce type d’appareil a une capacité d'absorption de 980 W et une puissance frigorifique de 3 000 W.
Pour déterminer la puissance nécessaire, il faut compter 100 W / m² :

  • pour une pièce de 20 m², il faudra un modèle possédant une puissance de 2 000 W ou de 8 000 BTU (British Thermal Unit).
  • pour une pièce de 30 m², il faudra un modèle disposant d’une puissance de 3 000 W ou 11 000 BTU.
  • pour une pièce de 40 m², la puissance minimale sera de 4 000 W ou de 15 000 BTU.

Néanmoins, cette puissance est susceptible de changer en fonction de la zone géographique du logement mais aussi de son exposition.

Le critère énergétique

Un autre critère qui peut entrer en ligne de mire pour le choix de l’appareil est l’étiquette “Energie Label”. Ce marquage permet d’opter pour un modèle plus ou moins énergivore. Il faut savoir que les indications A et A+ permettent de faire des économies d’énergie par rapport à un modèle d’une classe inférieure. En effet, il faut savoir qu’une climatisation est consommatrice d’une quantité importante d’électricité.

Avantages et inconvénients

Les nombreux avantages de ce dispositif font de lui un appareil prisé pour ceux ne souhaitant pas opter pour un achat de matériel contraignant nécessitant de gros travaux et investissements.

Ces points forts sont :

  • la praticité du fait qu’il possède des roulettes, cela permet une meilleure mobilité ;
  • la compacité ;
  • la simplicité d’utilisation ;
  • la performance de l’équipement ;
  • ne nécessite pas d’installation ;
  • le tarif abordable et le bon rapport qualité / prix ;
  • la facilité d’entretien.

Cependant, quelques petits points faibles peuvent être soulignés :

  • l’unité extérieure bruyante peut déranger le voisinage et provoquer des conflits ;
  • ce sont des modèles qui restent peu esthétiques ;
  • nécessité de la proximité d’une ouverture ou de laisser une fenêtre entrebâillée.

Entretien de l’appareil

Tout comme l’installation, l’entretien d’un appareil mobile-split est simple et ne nécessite pas forcément l’intervention d’un professionnel pour l’entretien courant. En effet, le nettoyage consiste à :

  • dépoussiérer les filtres 1 à 2 fois par mois ;
  • purger le bac à eau ;
  • nettoyer le bloc extérieur.

Néanmoins, pour un nettoyage en profondeur, les services d’un artisan seront indispensables. En effet, ce dernier effectuera un nettoyage des filtres mais aussi un détartrage et une vérification du circuit du fluide frigorigène. De plus, ce technicien du froid est le seul à être apte à manipuler les fluides frigorigènes. Dans le cas où un remplissage de liquide est nécessaire, faire appel à un professionnel sera incontournable.

Savoir faire / Parole d'expert

Climatisation des salles informatiques et datacenters
Date: 25/03/2020
Type: Savoir-faire

Actualités

Rechercher plus de contenu sur XPair