Installateur climatisation

Installateur en climatisation

Technicien frigoriste installant une clim



L’installation d’une climatisation nécessite les solides compétences d’un professionnel. C’est généralement un frigoriste qui s’occupe de cette pose même si de nombreux artisans proposent leurs services pour ce type d’installation. Le frigoriste, ou climaticien, est le plus apte pour mettre en place ces équipements réglementés.

Le métier et le rôle de l’installateur

Les champs d’interventions qui lui sont conférés

Le monteur en installations thermiques et climatiques, aussi connu sous le nom de frigoriste, climaticien ou encore technicien froid et climatisation, est un professionnel relevant du domaine du génie climatique. Il a pour rôle d’intervenir lors de l’installation de système de climatisation ou d’appareil de conditionnement de l’air par exemple. Il est également possible de faire appel à ses services pour la mise en service, le dépannage ou encore la maintenance de tous ces dispositifs.
L’installateur peut intervenir aussi bien chez des particuliers comme dans des entreprises industrielles, des bureaux, des hôpitaux ou encore des hôtels.

Le cursus scolaire

L’accès au métier peut s’effectuer par différentes voies d’apprentissage :

  • CAP installateur en froid et conditionnement d’air
  • CAP monteur en installation thermique
  • Bac Pro TFCA (Technicien du Froid et du Conditionnement d’Air)
  • Bac Pro TISEC (Technicien en Installation des Systèmes Energétiques et Climatiques)
  • Bac Pro TMEGC (Technicien de Maintenance en Équipements de Génie Climatique)
  • Bac Pro TMSEC (Technicien de Maintenance des Systèmes Energétiques et Climatiques)
  • BP monteur en installation du génie climatique et sanitaire
  • BP installateur, dépanneur en froid et conditionnement d’air

A la suite de ces formations professionnelles, des poursuites d’études peuvent être envisagées :

  • DUT GTE (Génie Thermique et Energie)
  • BTS MS (Maintenance des Systèmes)
  • BTS FED (Fluide Energie Domotique)

Les habilitations nécessaires à l’exercice du métier

Il faut également savoir que des certifications sont obligatoires en plus des formations mentionnées ci-dessus :

  • l’attestation d’aptitude à la manipulation des fluides frigorigènes : sans cette attestation, il ne sera pas possible au technicien d’intervenir sur l’installation, le dépannage ou encore la maintenance des appareils climatiques.
  • l’habilitation électrique : octroie le droit d’agir sur les installations électriques.

L’employabilité de ces professionnels

En termes de tarif horaire, un frigoriste à son compte exerce des prix de l’ordre de 50 € de l’heure. Cependant, un technicien peut aussi exercer au sein d’une entreprise de génie climatique, dans des entreprises du BTP, dans des bureaux d’études, des mairies ou encore dans des entreprises agro-alimentaires.

Quels sont les critères pour choisir un bon professionnel ?

Pour être sûr de faire appel à un technicien compétent, quelques repères peuvent être utiles. En effet, des qualifications qui ont été contrôlées permettent de renforcer et fiabiliser les aptitudes des professionnels.

Les appellations dont ils doivent disposer sont les suivantes :

  • qualification Qualibat (5412, 5413, 5414, 5421, 5422, 5522, 5523) : assure la qualité de l'installation thermique
  • qualification Qualifélec Th1, Th2 et Th3 : assermentation qui rend compte de la qualité de l’étude et qui garantit la mise en place des systèmes individuels de chauffage-climatisation.
  • qualification Qualiclimat est un agrément pour les entreprises qui implantent des climatisations qui certifie qu’ils détiennent les compétences dans ce domaine.

En plus de ces qualifications, il est possible de s’appuyer sur l’expérience du professionnel, sur sa notoriété ainsi que sur ses offres de services.

Quels sont les procédés avant l’installation du climatiseur ?

Avant l’intervention pour le montage de l’appareil, le passage par quelques étapes est nécessaire :

  • Etablissement d’un bilan thermique : le professionnel doit établir un bilan climatique du logement. Il s’agit simplement d’une étude qui permettra de choisir le modèle ainsi que la puissance les plus adaptés aux caractéristiques et aux besoins à la fois du logement et de ses occupants. Toute la performance de l’installation repose sur ce bilan.

Lors de ce bilan, plusieurs points seront abordés :

    • type de vitrages et les fermetures associées à ces derniers ;
    • isolation du logement (type, qualité, épaisseur, ponts thermiques, etc.) ;
    • présence d’un vide sanitaire ou non ;
    • exposition de l’habitation ;
    • type de toit (présence d’un grenier, isolation) ;
    • le nombre d’habitants ;
    • nombre, puissance et type d’éclairage et d’appareils électriques.
  • Création d’un devis détaillé : cela permet d’avoir une description du modèle et des travaux à réaliser. De plus, les devis établis auprès de plusieurs professionnels donnent lieu à une comparaison des tarifs exercés par différents artisans ce qui permet de les mettre en concurrence.
  • Contrat d’entretien : l’installateur devra également veiller à proposer un contrat d’entretien afin de garantir la pérennité du matériel qu’il met en place.

Tous ces renseignements permettront de juger de la qualité des services proposés et des compétences des professionnels.

Les réglementations à respecter

En ce qui concerne l’installation d’appareil de climatisation chez des particuliers, selon le modèle à mettre en place, et le type de logement, des règles seront à suivre. En effet, l’installation de ce type d’équipement doit impérativement être confié à un professionnel sauf pour les climatisations monobloc car la pose n’est pas réglementée.
Ces matériels sont réglementés car ils disposent d’un fluide frigorigène qui rend la manipulation potentiellement dangereuse pour l'environnement et la santé. C’est pour cette raison que les attestations et qualifications comme expliqué plus haut dans l’article sont nécessaires à l’exercice de ces fonctions.

L’installation en maison individuelle

Pour la pose d’un climatiseur mono ou multisplit dans une maison, il sera nécessaire d’établir une demande de travaux à la mairie du lieu d’habitation du fait que l’unité extérieure soit accrochée sur le mur extérieur du logement.
De plus, pour des questions de nuisances sonores, il est recommandé de ne pas installer le bloc trop près des voisins. Il est vrai que certaines unités extérieures peuvent être bruyantes et donc gêner le voisinage qui pourra porter plainte et vous contraindre à payer une amende.

Installation en appartement

Si l’installation s’effectue au sein d’un appartement, il sera indispensable d’obtenir une attestation écrite par le propriétaire conférant le droit de mettre en place cet appareil. De plus, et cela est aussi vrai dans le cadre d’une copropriété, si une unité extérieure doit être posée, cela passera obligatoirement par un vote de l’assemblée générale. Sans l’accord de cette dernière, il ne sera pas envisageable de monter un split extérieur.

Installation en constructions neuves

Dans les constructions neuves, comme les bâtiments basse consommation de type individuel ou collectif, la pose de climatisation doit respecter la RT 2012 (Réglementation Thermique). Cela signifie que la consommation d’énergie du logement ne doit pas dépasser un certain seuil qui est fixé à 50 kWhEP / (m².an).

La réglementation concernant l’entretien

Il faut savoir que certaines climatisations sont soumises à des réglementations rendant obligatoire un entretien du matériel. En effet, pour les modèles contenant plus de 2 kg de fluide frigorigène, ou dont la puissance nominale dépasse les 12 kW, un entretien par un professionnel doit être fait dans l’année suivant l’installation des fournitures. Suite à cette vérification, le technicien assermenté devra remettre un certificat d’étanchéité qui est valable 5 ans. Tous les 5 ans, un contrôle sera donc de rigueur.

Savoir faire / Parole d'expert

Actualités

Bienvenue à Interclima+Elec 2012
Date: 04/07/2019
Auteur: Roger CADIERGUES
L’aveuglement du « global » …
Date: 04/07/2019
Auteur: Roger CADIERGUES

Rechercher plus de contenu sur XPair