Chargement...

Clim reversible

Climatiseur Stylish de Daikin

Climatisation murale dans différentes pièces - Source Daikin

La climatisation réversible aussi appelée PAC (Pompe À Chaleur) air - air ou chauffage thermodynamique capte l’énergie présente dans l’air extérieur pour le transmettre à l’intérieur et inversement. Ce sont des appareils qui permettent de réaliser de réelles économies d’énergie tout en amoindrissant les émissions de CO2.

Qu’est ce qu’un climatiseur réversible ?

  • Définition

La clim réversible est un appareil permettant à la fois de chauffer lorsqu’il est en mode PAC et de climatiser durant les périodes estivales lorsqu’il est basculé en mode climatiseur. C’est un système de chauffage possédant une meilleure performance énergétique qu’un système classique.

Il est composé de deux unités : une unité extérieure et une intérieure.
Un climatiseur réversible est un climatiseur standard auquel a été ajouté l’option de réversibilité. Cet appareil est donc capable d’inverser son cycle thermodynamique dans le but de fonctionner soit en mode réchauffement de l’air ou au contraire rafraîchissement de l’air ambiant.

3 éléments sont à prendre en compte pour savoir si les aptitudes du climatiseur sont bonnes. Il faut faire attention au COP (coefficient de performance) qui se doit d’être supérieur à 3 pour témoigner de la bonne qualité de l’appareil. Le COP représente le rapport entre l’énergie consommée et celle qui est redistribuée. Il faut aussi regarder la performance de l’équipement. Cela est facilement repérable grâce à l’étiquette énergétique présente sur les appareils qui sont classés de A à G; A étant la meilleure performance. Le dernier point auquel il est important de faire attention est le degré de nuisance sonore. Si la clim réversible est comprise entre 20 et 30 décibels, le modèle sera peu bruyant.

  • Mode de fonctionnement

Le mécanisme de fonctionnement est basé sur les énergies renouvelables car il puise sa chaleur dans l’air présent au sein de l’environnement extérieur ou intérieur.
Le cycle thermodynamique est rendu possible grâce aux divers éléments qui constituent cet appareil :

  • l’évaporateur sert à faire évaporer le fluide frigorigène
  • le compresseur aspire le fluide précédemment relâché et fait augmenter la température. Cette augmentation est utile pour le transfert de chaleur capté à l’extérieur qu’il faut insuffler à l’intérieur. Ce déplacement de chaleur s’effectue via le fluide.
  • le condenseur permet de faire re-passer le fluide à l’état liquide
  • le détendeur diminue la pression contenue dans le liquide frigorigène

Le principe de réversibilité fonctionne de manière à pouvoir produire soit de l’air chaud ou de l’air froid.
En mode climatiseur, l’air chaud intérieur est capté puis transféré à l’extérieur. Ce déplacement de chaleur est rendu possible grâce au fluide frigorigène présent au sein de la pompe.
En mode chaud donc en mode réversible, le cycle thermodynamique est inversé c’est à dire qu’au lieu de puiser la chaleur dans l’air intérieur, il la capte dans l’air extérieur afin de la restituer au sein de l’habitacle.

Les différents modèles de clim réversible

Les clim réversibles se distinguent les unes des autres en fonction du nombre d’unité intérieur. Une unité est toujours présente à l’extérieur mais au sein du logement, plusieurs unités aussi appelées splits peuvent être installées. Une unité extérieure peut alimenter 4 à 5 splits.

  • Les avantages d’un tel système et les différents modèles existants

Les points forts à souligner sont la facilité de l’installation, les prix abordables, la réversibilité, l’économie d’énergie que cela permet d’effectuer ainsi que le fait que ce soit un système écologique. En général, une climatisation réversible consomme 1 kWh d’énergie pour 3 à 5 kWh de chaleur produits.
Malgré ses nombreux avantages, des inconvénients sont aussi à noter. Ces derniers sont principalement les performances liées aux températures extérieures, les nuisances sonores ainsi que le manque d'esthétisme pour certains modèles.

3 types de climatiseurs réversibles sont disponibles sur le marché. Ces modèles de clim fonctionnant sur le même principe sont les suivants : 

  • monobloc : comme son nom l’indique, le climatiseur monobloc n’est constitué que d’un seul bloc posé au mur, à une fenêtre ou tout simplement mobile. Ce sont des systèmes certes moins onéreux à l’achat mais également moins performants et plus énergivores. Ce sont plutôt des appareils pour une utilisation d’appoint pour de petits espaces.
  • monosplit : il est constitué d’un bloc externe et d’un split.
  • multisplit : une unité est présente à l’extérieure auxquelles plusieurs blocs internes peuvent être raccordés. Il s’agit du modèle le plus performant et permettant de chauffer ou refroidir l’air selon les besoins de grandes surfaces. On parle de bi-splits lorsqu’il y a 2 unités intérieures, tri-splits quand il y en a 3 et ainsi de suite. En général, 5 à 6 splits peuvent être raccordés au même bloc extérieur.
  • L’installation

L’installation d’un PAC air-air doit être réalisée par un professionnel. Elle repose sur la mise en place d’un bloc extérieur, d’une ou plusieurs unités intérieures ainsi que l’implantation d’échangeurs intérieurs de type radiateurs ou encore sol chauffant.
En intérieur, il existe plusieurs manières de fixer le split.
En effet, il peut être :

  • fixe :
    • au mur : il est intégré dans le bâti et les gaines ne sont donc pas en vue
    • au plafond aussi appelé climatiseur cassette : n’apparaissent que les bouches d’aération et la cassette est dissimulée par le plafond
  • mobile : pour le modèle monobloc uniquement car une gaine permet d’évacuer l’air vers l’extérieur. De ce fait, l’appareil est donc déplaçable et ne nécessite aucun installation. Cependant, cela nécessite qu’une fenêtre reste entre-ouverte en continue.
  • en windows c’est à dire que le matériel est encastré dans la fenêtre
  • gainable : le système est totalement invisible en dehors des bouches d’aération. Les conduits sont camouflés sous les faux-plafonds.
 

Bon à savoir

Il faut savoir que pour l’installation d’un climatiseur réversible, une enveloppe budgétaire comprise entre 5 000 et 10 000 € sera nécessaire pour l’achat de fourniture et la pose du matériel. Les facteurs impactants ce prix sont l’étiquette énergétique du modèle, la marque, le mode d’installation ainsi que les options telles qu’un programmateur par exemple.
De plus, les clim comportant plus de 2 Kg de fluide caloporteur, sont soumises à un entretien annuel pour lequel il faudra compter un prix oscillant entre 100 et 300 €.
A contrario, si la clim n’a pas d’entretien annuel obligatoire, il faut tout de même penser à nettoyer le filtre à air régulièrement et remplacer le filtre à charbon une fois par an afin de limiter la diffusion de mauvaises odeurs.

Pour conclure, il faut savoir que des aides existent pour la mise en place de ce type d’appareil.
En effet, il est possible de prétendre à la prime énergie ainsi qu’aux aides de l’ANAH. La prime énergie est attribuée aux personnes faisant l’effort d’améliorer les performances énergétiques de leur logement. Les aides de l’ANAH sont versées aux foyers ayant des revenus modestes. Cette aide vise à améliorer la qualité de l’habitat.

Savoir faire / Parole d'expert

Climatisation et chauffage par zonification
Date: 28/06/2018
Type: Savoir-faire
Gestion flexible et éco-performante de vos bureaux
Date: 04/04/2018
Type: Parole d'expert

Actualités

Vitalité de la recherche française en vue de meilleures PAC
Date: 21/09/2015
Type: Actualité ThermPresse
Crédit d'impôt : priorité aux bouquets de travaux
Date: 19/09/2011
Type: Actualité ThermPresse
Chauffage, ventilation, climatisation, marché et prospectives
Date: 02/08/2011
Type: Actualité ThermPresse

Rechercher plus de contenu sur XPair