Chargement...

Cheminée décorative

Cheminée décorative au bioéthanol

Cheminée décorative au bio éthanol




La cheminée est un élément constituant de nombreuses habitations et désignant à la fois le foyer mais aussi le conduit au sein duquel une combustion permet de chauffer l’espace. Le choix d’une cheminée peut s’avérer plus complexe qu’il n’y paraît.

Le double rôle de la cheminée décorative

La cheminée est un concept existant depuis de nombreuses décennies et ayant pour but premier de chauffer les logements qui en sont équipés. Néanmoins, l’évolution des modèles tend maintenant à en faire un élément de décoration.

Un moyen de chauffage

Traditionnellement, la cheminée était utilisée comme seul et unique moyen de chauffage. Au fil du temps, son usage est devenu un usage d’appoint et un système de chauffage plus performant a occupé le rôle de chauffage principal.

Une fonction esthétique

En plus d’être une source de chaleur non négligeable, que ce soit en moyen de chauffage principal ou secondaire, la cheminée fait partie intégrante de la décoration d’un logement. En effet, elle a également un rôle esthétique et apporte un certain cachet à la pièce de vie.

Les versions de cheminées

Selon l’équipement du logement en conduit d’évacuation des fumées ou non, il est possible d’opter pour différentes formes de cheminées. Il faut tout de même savoir que les modèles ne nécessitant pas de conduit se verront nettement moins performants.

Le foyer ouvert

La cheminée à foyer ouvert est la version traditionnelle et ancestrale de la cheminée. Bien qu’elle soit toujours utilisée à l’heure actuelle, elle ne l’est plus comme moyen principal de chauffage mais plutôt comme solution d’appoint. En effet, une cheminée possédant un foyer ouvert présente des pertes considérables de chaleur. De plus, le feu doit sans cesse être approvisionné sans quoi, la flamme n’a que peu d’autonomie. Le foyer ouvert est avant tout une source chaleureuse et conviviale.

Le foyer fermé

Ce type de foyer est nettement plus performant que le foyer ouvert et chauffe entre 5 à 7 fois mieux. De plus, l’autonomie du feu est plus importante et la consommation de bûches est moindre que celle d’un âtre ouvert. Il s’agit d’un modèle pouvant faire office de chauffage central si des conduits de distribution de chaleur sont disposés dans différentes pièces de l’habitation.

La cheminée double foyer

Que ce soit en foyer ouvert ou fermé, la cheminée double foyer peut être installée dans un mur séparant 2 pièces distinctes. Un foyer est donc présent de chaque côté du mur permettant ainsi une meilleure diffusion de la chaleur.

La cheminée 360 °

De la même façon que le modèle précédent, cette autre version permet d’observer le feu quel que soit le côté de la cheminée. Ce sont généralement des modèles suspendus.

La cheminée design

Outre son rôle de chauffage, la cheminée design est un élément s’intégrant totalement à la décoration intérieure d’un lieu de vie. Ces dernières se déclinent sous différentes formes (carrées, rondes, ovales, rectangulaires), couleurs et matériaux.

La cheminée extérieure

Les cheminées peuvent aussi se décliner en modèles spécialement conçus pour l’extérieur. Elles apportent une ambiance chaleureuse au jardin ou à la terrasse. Elle peut servir à faire à manger tout comme à réchauffer l’espace qui l'entoure.

Les énergies disponibles

Le charme de la cheminée a réussi à être reproduit avec des modèles ne fonctionnant pas au bois. Néanmoins même si l’ambiance a été recréée, seules les vraies cheminées, alimentées en bois, diffusent l’odeur de ce dernier et le crépitement des flammes.

Le bois

Classique et irremplaçable, les cheminées bois sont toujours dominantes. Elles apportent une chaleur douce et une atmosphère accueillante. Ces cheminées se déclinent en différentes version comme cité précédemment dans l’article.

L’électricité

Avec la cheminée électrique, finies les corvées de bois, de cendres et de ramonage. Pratique à installer, il suffit simplement de la brancher sur une prise électrique. Ce sont des cheminées pouvant être mobiles et déplaçables en fonction des besoins ou bien encastrées. De plus, les modèles sont esthétiques. En revanche, la capacité de chauffe n’est pas assez importante pour chauffer de grands volumes. Le principe de fonctionnement de cette cheminée est proche de celui du radiateur avec un feu et des bûches factices. Ce sont des modèles d’appoint car ils sont assez énergivores.

L’éthanol

Les cheminées à l’éthanol sont en fort développement. Ce combustible d’alcool dénaturé possède un grand rendement énergétique. De plus, les dégagements de CO2 sont très faibles, c’est donc un combustible écologique ne nécessitant pas d’entretien spécifique et étant mobile. Le chauffage se fait par convection. Ce sont des modèles très design qui peuvent être mobiles ou encastrés dans un mur. Cependant, il est nécessaire de faire attention avec ces cheminées car l’éthanol est inflammable.

Le gaz

Des appareils imitant de fausses bûches de bois peuvent aussi être alimentés au gaz de ville lorsque le logement est desservi ou bien en bouteille de gaz. Le rendement de ce type de cheminée est relativement bon. De plus, l’allumage est immédiat et la puissance maximale est atteinte en seulement quelques secondes.

Les matériaux constitutifs

Pour réaliser l’habillage d’une cheminée traditionnelle, le choix du matériau est un point clé ayant un rôle décoratif et donnant tout le style à la cheminée. Parmi les matériaux, on peut relever :

  • la pierre et la brique qui sont utilisés pour leur solidité et leur caractère réfractaire à la chaleur.
  • le bois afin de garder le charme et l'authenticité.
  • la céramique : il est possible de recouvrir sa cheminée de carrelage ou de faïence.
  • le marbre pour des cheminées luxueuses.
  • le métal apporte une touche de modernisme et permet aussi de garder la chaleur afin de la restituer.
  • le béton possède une bonne résistance aux fortes températures. De plus, il est possible de lui donner différents aspects.
  • le plâtre : des plaques de plâtre peuvent habiller une cheminée, il faut cependant que ces dernières soient résistantes à la chaleur.

En dehors de l’habillage, les matériaux mêmes des foyers sont souvent le verre et le métal.

L’emplacement d’une cheminée

Le choix de l’emplacement d’une cheminée renforce également le style de cette dernière. Tous les modèles suivants peuvent fonctionner au bois, au gaz, à l’éthanol ou encore à l’électricité :

  • la cheminée traditionnelle murale peut être :
    • accolée au mur avec un foyer ouvert ou fermé, son habillage est souvent constitué de matériaux tels que le bois, la pierre ou encore la brique.
    • encastrée et intégrée au sein du mur. Elle permet un gain de place considérable car elle ne possède pas d’emprise au sol. Le foyer peut également être ouvert comme fermé.
  • la cheminée centrale, aussi appelée axiale : elle se positionne au centre d’un espace de vie. Le foyer peut aussi bien être ouvert comme fermé. La diffusion de la chaleur est optimale. Néanmoins, il faut disposer d’une pièce de vie volumineuse pour ce type de cheminée.
  • la cheminée suspendue nécessite elle aussi un espace de vie suffisamment important. Comme son nom le laisse paraître, elle est suspendue au plafond de la pièce où elle se trouve par son conduit. Elle ne dispose donc pas d’emprise au sol. Elle se décline sous différentes formes :
    • a foyer ouvert ou fermé
    • simple face, double face ou 360 °
    • pivotante
  • la cheminée d’angle peut être :
    • accolée dans un angle de mur
    • à pans coupés dont le foyer triangulaire offre une vision plus nette du feu

Actualités

Rechercher plus de contenu sur XPair