Chargement...

Chauffage

Chauffage par pompe à chaleur

Pompe à chaleur - Source Chaffoteaux

Le chauffage procure aux résidents d’un logement un certain confort thermique dans leur vie quotidienne. Un chauffage est un dispositif complet composé de plusieurs parties. Il comprend un générateur s’assurant de la production de la chaleur qui se décline sous la forme d’une chaudière ou d’une pompe à chaleur par exemple qui transfère la chaleur produite via un réseau de distribution aux émetteurs permettant ainsi la diffusion de l’air chauffé dans la pièce. Cette chaleur peut être régulée grâce à des thermostats.

Quels sont les différents moyens de chauffage ?

Les modes de chauffages

2 grands moyens de chauffage sont disponibles :

  • le vecteur eau : dans ce cadre, l’eau est utilisée comme fluide caloporteur pour transférer la chaleur dans les émetteurs. C’est ce modèle qui est utilisé dans un chauffage central.
  • le vecteur air : dans ce contexte, c’est l’air qui est chauffé au sein des radiateurs avant d’être émis dans la pièce à chauffer A cela s’ajoute 2 types d’émetteurs permettant de redistribuer la chaleur produite dans une pièce :
  • par rayonnement : ce sont des rayons infra-rouge provenant du radiateur qui permettent le réchauffement de la pièce. La chaleur est émise par la paroi du radiateur mais également par les objets présents au sein de la pièce.
  • par convection : c’est l’eau ou le fluide caloporteur présent au sein de l’émetteur qui permet la diffusion de la chaleur
 

Les énergies disponibles

Le choix de l’énergie pour se chauffer est un facteur impactant sur le coût de l’installation mais aussi sur la facture annuelle de consommation d’énergie. De plus, c’est un élément déterminant en ce qui concerne la préservation de l’environnement. Pour se faire, il est possible d’opter entre 4 grandes familles d’énergie :

  • l’électricité : elle n’est pas présente dans la nature sous la forme que nous l’utilisons. Elle est issue de la transformation d’une énergie primaire telle que le nucléaire, le fioul, l’éolien, l’hydraulique… C’est une énergie dite secondaire.
  • les énergies fossiles, qui sont encore fortement utilisées à l’heure actuelle : les hydrocarbures comme le fioul ainsi que ses produits dérivés (propane, butane…) mais aussi le gaz naturel ou encore le pétrole
  • les énergies végétales comme le bois ainsi que tous ses dérivés (granulés, copeaux, plaquettes)
  • la géothermie qui utilise des énergies présentes dans l’environnement existant

Concernant le prix, il faut savoir que c’est le gaz naturel et les granulés de bois qui reviennent les moins chers en termes de consommation annuelle.

Type de chauffage en fonction du type de logement

Les facteurs à prendre en compte

Le type de chauffage à installer au sein d’un logement dépend avant tout du type de logement et de la zone climatique d’implantation de ce dernier mais aussi de facteurs tels que le budget alloué pour cette installation ainsi que le budget annuel de consommation d’énergie. De plus, le meilleur système de chauffage sera celui qui correspondra aux besoins des utilisateurs car chacun a des attentes qui lui sont propres.
Il est possible de faire un bilan énergétique aussi appelé DPE (Diagnostic Performance Énergétique) en vue de choisir le meilleur mode de chauffage en fonction des caractéristiques du logement. Ce bilan peut être déduit du crédit d’impôt.

 

Les systèmes de chauffage

Plusieurs systèmes de chauffage sont en concurrence sur le marché. On dénombre parmi eux :

  • pompe à chaleur
    - air - air (climatiseur réversible) : l’énergie est captée dans l’air extérieur puis injectée dans l’air intérieur
    - air - eau : les calories sont prélevées dans l’air extérieur mais elles sont transmises dans l’eau du système de chauffage central
    - géothermique : un forage dans le sol permet de puiser l’énergie présente au sein du sous-sol afin de la restituer dans le circuit du chauffage central

  • radiateurs électriques : ils font partie des modèles les plus utilisés par les ménages en France grâce à sa simplicité d’utilisation mais c’est le mode de chauffage le plus cher en termes de prix de l’énergie
  • chaudière
    - fioul : offre un confort thermique ainsi qu’un pouvoir calorifique important. Cependant, c’est un système de chauffage énergivore.
    - gaz : au gaz naturel si le raccordement au réseau de la ville est possible sinon il faut stocker du propane dans une citerne chez soi pour alimenter la chaudière
    - granulés : aussi appelée chaudière à pellets, ces granulés de bois sont une solution économique car c’est un moyen de chauffage des moins coûteux. Cela s’observe sur les factures où une réduction de l’ordre de 30 % peut être constatée.
  • chaudière à condensation: c’est une chaudière standard fonctionnant au fioul comme au gaz à la différence que ce modèle récupère la chaleur inutilisée issue des fumées de combustion, elle est plus performante et permet ainsi une diminution de consommation de combustible
  • chaudière basse température : c’est également une variante de chaudière approvisionnée par du fioul ou du gaz fonctionnant sur le principe de chauffer l’eau à une température inférieure à celle d’une chaudière classique. Cela permet alors une réduction de la consommation d’énergie de l’ordre de 10 à 15 %.
  • poêle à granulés / cheminée / insert : ce sont plutôt des modes de chauffage d’appoint car malgré le fait que le bois fasse partie des énergies renouvelables et des moins coûteuses, ce sont des appareils ne possédant pas assez de puissance pour chauffer de grands espaces.
 

Performance des systèmes de chauffage

Plusieurs facteurs peuvent impacter la performance d’un système de chauffage. Parmi eux, on peut citer :

 

  • l’isolation du logement
  • zone géographique
  • les surfaces vitrées
  • la présence ou non d’humidité dans l’habitation
  • le nombre d’habitants
  • la température souhaitée du logement En termes de rendement, la chaudière à condensation ainsi que les radiateurs électriques à inertie possèdent le meilleur rendement, se rapprochant des 100 %. Suivi de près par la chaudière au gaz naturel avec un rendement de 90 % puis la chaudière fioul et celle à granulés avec des rendements entre 80 et 90 %.
 

Réglementation thermique dans les constructions neuves depuis 2012 la RT2012

La RT 2012 (Réglementation Thermique) est mise en application depuis le 1er janvier 2013 dans toutes les nouvelles constructions. Cette réglementation a pour but de limiter les consommations énergétiques pour préserver l’environnement. Plus techniquement, la RT 2012, fixe une limite de consommation d’énergie annuelle pour les bâtiments basse consommation à 50 kWh / m² et met en place des systèmes d’isolations renforcés.

 

Les aides disponibles pour améliorer les installations de chauffage

Dans le cadre d’une amélioration des performances de chauffage du logement, il est possible d’obtenir certaines aides sous conditions.

  • le CITE (Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique) est une aide pouvant financer à hauteur de 30 % le projet. Cela s’applique pour des modèles de chauffage fonctionnant aux énergies renouvelables
  • la prime énergie est une aide afin d’encourager les propriétaires qui font des travaux de rénovation
  • l’éco prêt à taux zéro est un emprunt bancaire pour financer des travaux qui ne comporte pas d’intérêt
  • TVA réduite à 5,5 % peut être appliquée dans le cadre de travaux de rénovation pour l’amélioration des performances énergétiques du logement
  • aides de l’ANAH (Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat) offres des aides financières aux foyers ayant des revenus modestes pour les aider à réaliser certains travaux de rénovation et de réhabilitation afin d’améliorer le parc de logements

Toutes ces aides disponibles permettent de faire diminuer la facture pour les travaux d’isolation ou de réfection du système de chauffage pour un modèle plus performant et plus sain pour l’environnement. Cependant, pour pouvoir en bénéficier, il faut que les installations soient effectuées par un artisan reconnu RGE (Responsable Garant de l’Environnement).

Savoir faire / Parole d'expert

Modules Thermiques d’Appartement
Date: 17/05/2019
Type: Savoir-faire

Actualités

Rénovation thermique: plan national d’actions
Date: 26/09/2011
Type: Actualité ThermPresse
PAC à moteur gaz : performance stable par grands froids
Date: 15/06/2011
Type: Reportage photos

Rechercher plus de contenu sur XPair