Chargement...

Chaudière à granulés

Chaudière à granulés automatique

Chaudière à granulés - Source Okofen


Une chaudière à granulés de bois est une solution de chauffage central, fonctionnant à l’énergie bois, qui offre un rendement très performant. Son installation vous permet d’économiser près de 30 % de votre facture de chauffage.

 

Le principe de fonctionnement

Une chaudière à granulés de bois, ou à pellets, fonctionne par combustion du bois. La chaleur ainsi créée chauffe un fluide caloporteur qui est ensuite distribué dans un réseau de chauffage central comme des radiateurs à eau chaude, un plancher chauffant ou une production d’eau chaude sanitaire par exemple.
Les granulés de bois sont constitués de déchets de l’industrie du bois, comme des copeaux ou de la sciure, compactés en petits cylindres. Leur taux d’humidité étant très faible, ce combustible permet un rendement élevé, compris entre 75 % et 90 %. Il est à noter que certains modèles de chaudières à pellets peuvent même atteindre les 93 % de rendement. La présence d’une réserve à pellets permet une autonomie sans avoir besoin de recharger votre chaudière.
Afin de rejeter les résidus toxiques de combustion, les cendres sont déversées dans un bac dédié, placé sous le foyer, et un conduit permet une bonne évacuation des fumées vers l’extérieur de votre maison, que ce soit en façade ou par votre toiture.


Il existe deux types de chaudière à granulés de bois :

La chaudière à vis sans fin

L’alimentation des pellets vers le foyer de combustion se fait, comme son nom l’indique, par une vis sans fin. Celle-ci pivote sur elle-même grâce à de l'électricité afin de délivrer les pellets régulièrement. Il faut pour cela que le réservoir ou silo servant à stocker vos granulés soit assez proche de votre équipement. Il s’agit du type de chaudière à pellets le plus répandu.

La chaudière à aspiration

L'alimentation des pellets vers le foyer de combustion se fait, comme son nom l’indique également, par aspiration. Un dispositif composé en règle générale de gaines souples permet d’aspirer les granulés de bois présents dans le réservoir pour les conduire jusqu’à la chaudière. Ce type de chaudière autorise un éloignement entre votre équipement et votre silo de stockage à une distance pouvant aller jusqu’à 20 mètres au maximum.

Les avantages et les inconvénients

Les avantages d’une chaudière à granulés

La chaudière à granulés de bois comporte plusieurs avantages :

  • Le chauffage avec des granulés de bois comporte un atout écologique. En effet, ils sont fabriqués à partir de déchets de scieries, ce qui évite le gaspillage. De plus, si la combustion rejette du monoxyde de carbone dans l’atmosphère, cet effet est contrebalancé par l’absorption de CO2 par les arbres tout au long de leur vie grâce à la photosynthèse. Pour préserver l’environnement, il faut cependant veiller à prendre des granulés de bois qui sont issus de gestions forestières responsables.
  • L’alimentation de votre chaudière en pellets permet un rendement thermique élevé. En effet, de par son faible taux d’humidité, le granulé de bois présente le rendement le plus élevé de l’énergie bois.
  • Cette performance énergétique induit donc une réalisation d’économies d’énergie. Votre facture de chauffage avec ce type de chaudière peut être réduite jusqu’à près de 30 %.
  • Le principe de silo pour stocker les granulés de bois permet une alimentation de la chambre de combustion de façon régulière sans avoir besoin de vous en préoccuper.
  • Le critère écologique du combustible fait que l’État accorde des aides pour l’achat et l’installation d’une chaudière à granulés de bois.

Les inconvénients d’une chaudière à granulés

La chaudière à granulés de bois présente cependant certains inconvénients :

  • Si cette solution de chauffage vous permet de réaliser de belles économies sur votre facture énergétique et qu’elle ouvre des droits à des aides financières accordées par l’État, ce type d’installation nécessite néanmoins un investissement de départ assez important.
  • De plus, comme pour toute solution de chauffage fonctionnant par combustion, il est nécessaire de faire entretenir et surtout contrôler votre chaudière une fois par an par un professionnel. Il est également obligatoire de faire ramoner deux fois par an vos conduits d’évacuation des fumées, ce qui engendre des frais supplémentaires.
  • Il est nécessaire également de disposer d’un espace assez grand pour faire installer votre réservoir à pellets, et de le réapprovisionner régulièrement en fonction de son volume et de votre consommation de chauffage.

L’installation d’une chaudière à granulés

S’il est bien évidemment possible de faire installer une chaudière à granulés de bois dans un logement neuf, il est également possible d’en installer une en remplacement de votre chaudière actuelle. En effet, les seuls prérequis résident dans une installation déjà existante de chauffage central afin de pouvoir se raccorder à votre réseau hydraulique mais également de disposer d’un emplacement pour accueillir votre silo de stockage des pellets.

Afin de vous garantir une installation performante conforme aux normes en vigueur, il est important de faire appel à un professionnel qualifié et expérimenté. De plus, la certification RGE de votre installateur, Reconnu Garant de l’Environnement, est obligatoire pour avoir accès aux aides financières accordées par l’État. Une autre certification nommée Quali’Bois vous assure l’intervention d’un technicien de qualité spécialisé dans le chauffage fonctionnant à l’énergie bois.

Pour une installation de chaudière à granulés de bois, le coût de votre projet dépend de plusieurs facteurs :

  • le tarif horaire de votre professionnel certifié RGE
  • la puissance et le rendement de votre chaudière à pellets
  • le type de chaudière que vous souhaitez installer

À titre indicatif, une chaudière à vis sans fin peut coûter entre 4 000 et 8 000 €, et une chaudière à aspiration demande un investissement plus lourd, compris entre 6 000 et 10 000 €.

Il est nécessaire également de disposer d’une surface d’environ 5 m² pour pouvoir installer votre réservoir à pellets. Cet emplacement doit se trouver à proximité de votre chaudière et à l’abri de l’humidité. Le coût de l’installation d’un silo de stockage dépend de son volume et de la qualité des matériaux. Pour exemple, un réservoir permettant d’accueillir une tonne de pellets peut engendrer des frais qui s’élèvent à 1 000 € environ.

Les frais liés à l’usage d’une chaudière à pellets

En premier lieu, il convient d’évoquer les frais liés à votre consommation de pellets pour assurer une saison de chauffage. Pour information, un logement d’une superficie de 100 m² nécessite un approvisionnement d’environ 1 000 kg de pellets. Le prix d’une tonne de granulés de bois peut varier de 290 à 360 € en fonction de la qualité de ceux-ci mais également des frais de livraison. En effet, selon votre situation géographique et si vous vvez à proximité d’une scierie, les coûts de transports seront réduits.

Pour l’entretien et la bonne vérification de votre installation, il vous faudra faire appel à un professionnel pour la visite de contrôle annuelle ainsi que les 2 ramonages de conduits d’évacuation des fumées obligatoires. Il est possible de passer un contrat de maintenance avec le professionnel qui a eu en charge l’installation de votre chaudière. Ces prestations peuvent vous coûter entre 170 et 400 €.

Les aides financières

Une chaudière à granulés de bois, installée par un professionnel certifié RGE, fait partie des solutions de chauffage qui ouvrent des droits à des aides financières de l’État :

  • Une TVA à taux réduit de 5,5 % pour une installation dans un logement datant de plus de 2 ans.
  • L’Éco-Prêt à Taux Zéro peut être accordé pour la réalisation de travaux d’amélioration énergétique.
  • Le CITE, Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique, à hauteur de 30 % avec un plafond maximal de 8 000 € pour une personne seule et de 16 000 € pour un couple. Il est important de signaler ici, qu’en 2020, ce crédit d’impôt pourrait être converti en prime versée à la fin des travaux.

Savoir faire / Parole d'expert

Les avantages de la faible contenance en eau
Date: 29/10/2019
Type: Parole d'expert

Actualités

Chauffage au bois, en ville aussi c’est possible
Date: 04/07/2019
Type: Reportage photos
Le cas des pompes à chaleur
Date: 04/07/2019
Auteur: Roger CADIERGUES
A partir de 2010, montée en puissance du chauffage biomasse
Date: 04/07/2019
Type: Actualité ThermPresse

Rechercher plus de contenu sur XPair