Chaudière électrique

Chaudière électrique murale

Chaudière électrique - source Auer




Chaudière à condensation, à gaz, à granulés… le choix d’une chaudière peut s’avérer compliqué, c’est pourquoi il faut étudier et comparer les différents éléments concernant les types de chauffe. Voici quelques informations sur le système de chauffe ainsi que d’autres éléments essentiels de la chaudière électrique.

Qu’est-ce que la chaudière électrique ?

La chaudière électrique se définit par son mode de chauffage de l’eau qui sera ensuite conduit, grâce aux liquides caloporteurs dans les conduits de chauffage ou le ballon d’eau sanitaire.

Les systèmes de chauffage

  • Par résistances immergées : l’eau chauffe grâce à des résistances plongées dans l’eau.
  • Le contact entre un électro-aimant et du métal en immersion permet de chauffer l’eau. Cela se nomme le chauffage en induction.
  • La bivalence : couplée à un autre mode de chauffage (fioul, gaz ou bois), il est possible ainsi d’alterner le mode de chauffage. L’installation sera alors plus coûteuse puisqu’il faudra songer à installer des conduits d’évacuation des fumées.
  • L’ionisation : ce procédé consiste à faire travailler ensemble des molécules et des électrons. En s’agitant, ces derniers créent de l’énergie communiquée au fluide caloporteur comme chaleur ensuite transférée dans le circuit de chauffage.

Cette eau chauffée s’évapore en perdant en densité, une valve de pression la projette dans les tuyaux de chauffage. Un système de circulation peut aider l’eau, soit le fluide caloporteur, à être projetée. En refroidissant après utilisation, elle est ramenée grâce à une valve de pression puis chauffée à nouveau.

Les modes de chauffe de l’eau sanitaire

La chaudière électrique peut servir pour l’eau de chauffage mais aussi pour l’eau chaude sanitaire. Il existe différents moyens pour cela :

  • Le système de chauffe peut être instantané et à la demande. Cependant, ce système implique un temps d’attente avant d’obtenir de l’eau chaude.
  • Un système de chauffe avec accumulation, micro-accumulation ou accumulation intégrée : cette installation permet d’ajouter à la chaudière un réservoir plus ou moins important d’eau. Cette dernière, maintenue à bonne température, évite les coupures d’eau chaude. Du petit réservoir de 5L, intéressant pour une utilisation ponctuelle, au ballon de 50 à 300 L, pour une utilisation plus soutenue, ces accumulateurs améliorent le confort de vie.

Le rendement de la chaudière électrique

Une chaudière s’analyse aussi via son rendement. En effet, c’est un critère important dans le choix. Avec une puissance allant de 10 à 35 kW, le rendement de la chaudière électrique s’approche des 100%. Si l’installation ne revient pas très cher, en revanche, l’électricité est une énergie très coûteuse. Elle est donc onéreuse à l’utilisation.
Il est conseillé d’utiliser ce type de chaudière lorsqu’il est impossible d’installer un réservoir de combustible (bois, fioul, gaz) autour du bâtiment, ou que l’accès au gaz de ville est impossible.

L’installation de la chaudière électrique

En neuf ou en rénovation, l’installation de la chaudière électrique est possible. Cependant, il est important de noter quelques recommandations et précautions.

Les conseils d’installation

Ce type de chaudière, au coût d’utilisation assez élevé, est recommandé dans certaines situations.

  • Une maison bien isolée : en effet, l’électricité étant onéreuse, une demande excessive d’énergie pour combler des problèmes d’isolation risque de produire une facture d’électricité bien salée.
  • Une maison basse consommation : la meilleure situation pour installer une chaudière électrique reste la maison basse consommation qui vous assure un recyclage maximal des énergies et une facture amoindrie.
  • Un réchauffeur de piscine : il peut être intéressant si la pompe à chaleur n’est pas envisageable.

Le procédé d’installation

Il est possible de choisir un modèle mural ou à poser au sol selon la taille de la chaudière et la place dont l’utilisateur dispose. La chaudière électrique est directement branchée au circuit de chauffage et au compteur électrique. Il faut noter qu’aucun conduit d’évacuation des fumées n’est nécessaire puisque le système de chauffe ne produit pas de vapeur.

Avantages et inconvénients de la chaudière électrique

Voici enfin un résumé de ce qui vient d’être énoncé sous forme d’avantages et d’inconvénients de la chaudière électrique.

Les avantages

La chaudière électrique est appréciable pour :

  • Son rendement égal à 100%, une fonctionnalité facilitée par un thermostat d’ambiance, ainsi qu’une sonde extérieure permettant de s’adapter aux conditions climatiques.
  • Sa compatibilité à n’importe quel type de chauffage : radiateurs, planchers chauffants…
  • Son prix d’installation vraiment moindre par rapport aux autres types de chauffe, dû à un système plus simple et un besoin moins important de matériel.
  • La possibilité d’avoir de très faibles puissances : cette capacité répond notamment aux besoins de chauffe pour les maisons à basse consommation, ou celles dites “passives”.

Les inconvénients

  • L’installation de la chaudière électrique ne peut pas être soulagée financièrement, elle n’est pas éligible aux aides.
  • Un manque d’éco-responsabilité : en effet, l’électricité est produite par les centrales nucléaires. Il y a énormément de perte (transport, stockage, acheminement) entre ce que consomme l’industrie pour produire cette énergie et le volume obtenu.
  • Le coût de l’électricité élevé.

Savoir faire / Parole d'expert

Actualités

Le cas des pompes à chaleur
Date: 04/07/2019
Auteur: Roger CADIERGUES
Climatique : quelle est l'évolution du marché français ?
Date: 04/07/2019
Type: Chroniques techniques

Rechercher plus de contenu sur XPair