Chargement...

Bois de chauffage

Chauffage bûches

Réserve de bûches pour l'hiver

Le bois est une source d’énergie utilisée par le monde depuis que l’Homme a appris à maîtriser le feu. Il reste un combustible pour les solutions de chauffage, à la fois économique et écologique, prisé par grand nombre de français. Il est vrai qu’une belle flambée a des pouvoirs hypnotiques et crée tout de suite une ambiance chaleureuse.

L’impact environnemental du bois de chauffage

Quand on parle de vertu écologique pour le bois de chauffage, cet argument est vrai si le bois acheté provient de forêts correctement exploitées avec un respect strict des réglementations forestières. Si la combustion génère du CO2, synonyme de gaz à effet de serre polluant et nocif pour l’environnement, celle-ci est compensée quand il s’agit de l’énergie bois, car la production de CO2 est absorbée par le processus de photosynthèse des arbres plantés. C’est pourquoi, le terme de neutralité carbone est particulièrement adapté à cette source d’énergie.

Il faut toutefois nuancer ces bienfaits quand il s’agit de cheminées à foyer ouvert qui occasionnent parfois une combustion partielle, ce qui entraîne un surplus de dioxyde de carbone et de particules fines dégagées dans l’atmosphère. Il est donc recommandé, pour limiter l’empreinte carbone de votre solution de chauffage, d’opter pour des foyers fermés et l’utilisation de pellets ou de bûches compressés qui permettent une combustion complète. Ce mode de chauffage est donc encouragé par l’État via des aides gouvernementales dans la droite ligne de la transition écologique.

Les bûches

Les bûches de bois classiques sont vendues avec des diamètres et des longueurs différentes. En règle générale, les tailles de bûches proposées sont de 33, 50 ou 100 cm. Il faudra alors prendre en compte les dimensions intérieures de votre foyer, que ce soit une cheminée à foyer ouvert ou fermé, ou un poêle à bois. Il est important, afin de garantir de bonnes performances de votre solution de chauffage que votre bois soit bien sec. Cela évitera également un encrassage trop important de vos conduits d’évacuation des fumées. Il est important de signaler ici qu’un ramonage annuel est obligatoire. Celui-ci permet de nettoyer la paroi intérieure de vos conduits, prévenant ainsi tout risque d’incendie ou d’intoxication au monoxyde de carbone.

Le prix d’un stère de bois peut varier de 50 à 110 € en fonction de l’essence de bois choisie et de votre situation géographique. En effet, si vous vivez à proximité d’une exploitation forestière, les coûts sont moins élevés.

Les caractéristiques des bûches de bois de chauffage

La quantité de bois de chauffage est exprimé en stère. Voici quelques indications sur son équivalence en m3 :

  • 1 stère = 1 m3 de bûches de bois de chauffage débitées en longueur d’1 mètre.
  • 1 stère = 0,8 m3 de bûches de bois de chauffage débitées en longueur de 50 cm.
  • 1 stère = 0,6 m3 de bûches de bois de chauffage débitées en longueur de 33 cm.

Il est important de les stocker dans un endroit bien ventilé et à l’abri des intempéries. Il est même conseillé de rentrer vos bûches dans une pièce légèrement chauffée afin que celles-ci puissent finir de sécher convenablement.

Les essences de bois sont classées dans 3 grandes catégories :

  • Les feuillus durs, comme le hêtre, le frêne, le chêne, l’orme ou l’érable entre autres, composent le Groupe 1. Ce sont les essences de bois à privilégier pour une combustion lente et complète. Ce sont donc des essences qui limitent l’émission de gaz à effet de serre. Il faut un temps de séchage nécessaire de deux ans avant une utilisation comme bois de chauffage.
  • Les feuillus tendres, comme le châtaignier, le bouleau, le peuplier ou le saule entre autres, composent le Groupe 2. Il s’agit d’essences de bois intermédiaires qui conviennent pour les solutions de chauffage par accumulation. L’allumage ainsi que la combustion sont rapides. Le temps de séchage pour ce groupe d’essences est d’environ un an et demi.
  • Les résineux, comme le sapin, le pin, le mélèze ou l’épicéa entre autres, composent pour finir le Groupe 3. Ils permettent un allumage très rapide, mais la combustion l’est également, ce qui nécessite de recharger le foyer très régulièrement. Les résineux représentent l’essence qui encrasse le plus les conduits d’évacuation des fumées.
 

Les pellets

Les granulés de bois, appelés également pellets, se présentent sous la forme de petits cylindres présentant un diamètre de 6 à 8 mm et des longueurs allant de 10 à 50 mm. Ils sont conditionnés par sacs de 10 ou 15 kg, disposés sur palettes, ou peuvent également être livrés en vrac si vous possédez un réservoir à pellets. Ils sont constitués de copeaux, sciures et autres déchets de bois provenant de scieries compactés, avec un taux d’humidité très faible, ce qui fait de ce combustible, une source d’énergie peu émettrice de gaz à effet de serre. En effet, leur combustion est totale, et le compactage se fait sans additif ni colle.

Le rendement d’un poêle à pellets est très élevé, et permet un chargement du foyer de façon ponctuelle ou automatique. Le prix d’une tonne de pellets peut varier de 280 à 400 € en fonction de la qualité des granulés de bois et du mode de livraison.

  • Les caractéristiques des granulés de bois

Les granulés de bois se présentent sous 3 catégories. Les qualités premium, normale et industrielle. Pour alimenter un poêle à pellets, un particulier aura le choix entre une qualité premium ou normale.

Il existe 3 normes en Europe qui vous assurent que la production des granulés de bois respecte bien les réglementations en vigueur, et qui permettent une parfaite traçabilité :

  • La norme NF Biocombustibles Haute Qualité est la norme reconnue sur le territoire français.
  • La norme EN+ est son équivalent en Europe.
  • La norme Din+ est une norme allemande, reconnue à l’échelle mondiale, et la plus répandue.
 

Les plaquettes

Les plaquettes forestières, appelées également briquettes, se présentent sous forme de bûches reconstituées. Le principe de production est le même que pour les pellets, il s’agit de déchets de scieries compactés puis reconditionnés sous forme de bûches ou de briques autorisant des longueurs allant de 20 à 33 cm. Ces bûches compressées sont parfois nommées bûches calorifiques pour leur rendement bien supérieur à une bûche classique. En effet, la compression permet de libérer l’humidité ce qui fait de cette source d’énergie un excellent combustible. Il existe deux types de bûches reconstitués permettant soit une combustion normale pour la journée, et une combustion lente pour la nuit.

Il est à noter qu’une tonne de bûches compressées ou plaquettes peut coûter entre 270 et 400 €, approximativement le même tarif que des pellets, et permet de produire autant de chaleur que 4 stères de bois de chauffage classique. La livraison se fait également, comme pour les granulés de bois, sur palette, et le stockage doit se faire lui aussi dans un endroit bien ventilé et à l’abri de l’humidité.

Savoir faire / Parole d'expert

Actualités

Faut-il abandonner la RT 2012?
Date: 04/07/2019
Auteur: Roger CADIERGUES
Écoquartiers: Caloducs solaires pour réseaux de chaleur
Date: 04/07/2019
Type: Reportage photos
Crédit d'impôt 2012 : priorité aux bouquets de travaux
Date: 04/07/2019
Type: Actualité ThermPresse

Rechercher plus de contenu sur XPair