Chargement...
données BIM

Les données essentielles du BIM



Le fichier BIM est la version ultra-moderne des plans d’architecte. En effet, cette maquette numérique comprend également une base de données complète incluant les équipements, mais également des paramètres de coûts, de temps et de performance énergétique.

Le BIM dans les grandes lignes

Le BIM, pour Building Information Modeling, pourrait se traduire dans la langue de Molière par Modélisation des Informations du Bâtiment. Il s’agit d’un fichier informatique qui compile toutes les informations très détaillées sur un bâtiment et ses équipements. Toutes ces données sont répertoriées et classées pour permettre un accès direct et rapide à un élément, qu’il soit global ou très précis. Vous pouvez ainsi consulter les maquettes en 3D du bâtiment en lui-même, de ses infrastructures, mais également de son implantation sur le terrain et dans le paysage environnant. La visite virtuelle vous permet d’explorer chaque étage, mais aussi chaque pièce. La précision d’un fichier BIM permet d’informer sur les matériaux, les équipements et leurs performances énergétiques, ce qui facilite les analyses et simulations pour connaître l’empreinte carbone d’un bâtiment et sa consommation d’énergie primaire.

A l’étape de projet, il offre la possibilité de contrôler, en amont de la construction, si le bâtiment respectera bien toutes les normes et réglementations en vigueur, de détecter d’éventuels conflits et ainsi d’anticiper des conflits ou autres problématiques techniques qui peuvent survenir lors des travaux. Le fichier BIM est un outil remarquable pour également budgétiser de façon chirurgicale votre projet, établir les bonnes méthodes de travail, et planifier le calendrier des travaux.

Ce fichier unique est ainsi accessible pour tous les corps de métiers qui participent à la construction d’un projet, mais également durant son utilisation. Celui-ci permet de faciliter les opérations de maintenance ou de dépannage. Pour finir, quand il s’agit de procéder à la démolition du bien, chaque détail compte pour le recyclage des matériaux par exemple. Le fichier BIM est ainsi le point commun de toutes les entreprises qui interviennent, et qui peuvent exploiter la même base de données.

Un fichier BIM, à ce jour, existe sous 2 formats : le format IFC et le format BCF. Les logiciels permettant la création d’un fichier BIM sont :

  • Archicad ;
  • Allplan ;
  • Revit ;
  • Microstation ;
  • VectorWorks.

 

Le BIM pour tout le cycle de vie d’un bâtiment

À l’étape de conception

La réalisation de cette maquette virtuelle détaillée du bâtiment, de ses infrastructures et de ses équipements permet au maître d’ouvrage ou à l’architecte :

  • d’étudier la faisabilité d’un projet, que ce soit sur un plan technique, financier ou en termes de délais.
  • de contrôler le respect des normes environnementales et réglementations en vigueur.
  • de visualiser facilement toutes les futures étapes de construction et de pouvoir ainsi les planifier au plus juste pour permettre une rentabilité tout en respectant les délais impartis.
  • de pouvoir modifier le fichier BIM très facilement. Un seule petite modification de donnée interagit en temps réel avec l’ensemble du projet et est visible immédiatement dans le fichier.
  • de simuler la performance énergétique du bâtiment, permettant ainsi d’évaluer la consommation d’énergie, mais également l’empreinte carbone de celui-ci sur toute la durée de sa vie, de sa conception jusqu’à sa démolition.
  • de concevoir des ouvrages peu consommateurs d’électricité en adaptant l’isolation, les ouvertures, mais également les solutions de chauffage, de climatisation et de ventilation.
  • d’estimer le coût global du projet, avec la possibilité de détailler chaque poste de dépense.

 

À l’étape de construction

Le fichier BIM permet au maître d’oeuvre ou à l’architecte de :

  • de suivre en temps réel l’avancement du projet, les travaux réalisés et les coûts à date.
  • de programmer des travaux en parallèle sur des postes différents.
  • d’éditer des plans papiers, en choisissant et en paramétrant les données à faire figurer.
  • de contrôler le respect du calendrier.

 

Le fichier BIM permet aux entrepreneurs et aux ingénieurs :

  • d’avoir accès à la base de données BIM propre au projet.
  • de faciliter la bonne compréhension des contraintes techniques.
  • de passer des commandes quantifiées au plus juste auprès de ses sous-traitants, de planifier un départ d’usine et de prévoir ainsi des livraisons de marchandises et d’équipements sur site.

 

À l’étape d’utilisation

Le fichier BIM permet au propriétaire, ou au gestionnaire, de :

  • de contrôler la consommation réelle du bâtiment au regard du prévisionnel.
  • de posséder des plans très détaillés de chaque espace et de chaque équipement.
  • de faciliter le travail des agents de maintenance ou de dépannage.
  • d’effectuer les interventions d’entretien nécessaires à la bonne marche des équipements.
  • de simplifier d’éventuels projets de rénovation ou de réhabilitation.

 

À l’étape de démolition

Le fichier BIM et sa base de données permettra de faciliter les travaux de démolition en fin de vie du bâtiment. Les plans détaillés permettront de planifier les travaux et de quantifier la durée de ceux-ci. Pour finir, le détail de la nature des matériaux peut favoriser un recyclage pertinent et efficace.

Les dimensions du BIM

Un fichier BIM possède donc plusieurs dimensions interdépendantes les unes des autres et qui sont axées sur une seule et même base de données très complète, détaillée et fournie. Si un fichier BIM permet de visualiser en 3D un bâtiment alors qu’il n’est encore qu’à l’étape de projet, il est possible de faire imprimer des plans, donc en 2D, pour une présentation ou pour les entrepreneurs qui le souhaitent.
Cette maquette en 3 dimensions permet de calculer les dimensions exactes, mais également les volumes et les quantités de matériaux.

Au-delà de ces dimensions purement géométriques, le BIM ajoute des notions de temps. Cela permet de programmer un calendrier des travaux avec précision, d’évaluer la durée des travaux dans son intégralité ou pour chaque tranche effectuée. Pendant la construction, ces données permettent de suivre le bon déroulement des chantiers et de vérifier le respect des délais.

Le BIM va encore plus loin, et autorise l’intervention d’une cinquième dimension, les critères de coût. La 3D qui permet d’identifier les quantités de matériaux ajoutés au facteur de temps permet de générer des estimations pour établir un budget au plus juste, dans sa globalité ou par poste de dépense. Cette dimension axée sur l’aspect financier permet, lors de la construction, de suivre la situation budgétaire en temps réel.
La dernière dimension analysée par le BIM touche aux performances énergétiques et à l’impact sur l’environnement du bâtiment tout au long de sa vie.

Savoir faire / Parole d'expert

Module universel double circuit pour plancher chauffant
Date: 22/10/2019
Type: Parole d'expert

Actualités

Sans BIM, … BOUM ?
Date: 04/07/2019
Auteur: Bernard SESOLIS
BIM World, les 25 & 26 Mars 2015, CNIT Paris
Date: 04/07/2019
Type: A savoir
Réglementation et norme BIM pour le bâtiment
Date: 04/07/2019
Type: Chroniques techniques

Rechercher plus de contenu sur XPair