Chargement...

Bâtiment connecté

Gestion technique du bâtiment

Gestion intelligente du bâtiment

Le principe de fonctionnement du bâtiment connecté est d'orchestrer la gestion intelligente des équipements qu’il contient. Le bâtiment connecté apporte un véritable confort pour les résidents et détient de véritables atouts en termes de sécurité et de respect de l’environnement.

Les possibilités de contrôle et de régulation du bâtiment connecté

Lourdement équipé en domotique, le bâtiment connecté est capable de contrôler et de réguler de nombreux équipements afin de pouvoir optimiser la consommation énergétique d’une maison, d’un immeuble ou de toute autre infrastructure. Le principe de fonctionnement de la domotique repose sur des techniques d’automatisation et de programmation qui permettent de mettre en place des systèmes autonomes capables de mieux gérer le bâtiment. Par exemple, si vous n’avez pas l’habitude de réduire la température du chauffage en journée lorsque personne n’est dans la maison, un bâtiment connecté peut être capable de détecter qu’il n’y a personne dans le logement. Il s’occupe donc d’adapter la température du logement, une démarche qui permet d’éviter la surchauffe inutile en journée.

Sécuriser votre domicile avec un bâtiment connecté

S’il est question de bâtiment “connecté” c’est parce que les équipements pouvant être “contrôlés” doivent être reliés à internet pour que cette technique puisse fonctionner. Une maison connectée est accessible à distance depuis votre smartphone ou votre tablette. Ainsi, quand vous vous absentez en vacances, vous pouvez très bien allumer et éteindre la lumière depuis l’autre bout du monde via une application. Il s’agit d’une solution sécurisante qui permet de donner l’impression que vous êtes chez vous, ce qui attire moins les cambrioleurs qu’une maison vide.
La domotique de votre bâtiment connecté vous permet de contrôler à distance ou de prévoir la programmation ou l’automatisation :

  • des portes ;
  • des volets ;
  • de l’éclairage ;
  • du chauffage ;
  • de l’arrosage du jardin ;
  • de la température de la piscine, etc.

Un bâtiment connecté peut intégrer un système de vidéo surveillance à l’intérieur de votre maison mais aussi à l’extérieur au niveau des entrées de votre logement. Capteurs et alarmes pourront aussi être contrôlés via votre installation domotique, tout comme un détecteur de fumées, etc.

La domotique, un véritable confort de vie au quotidien

La domotique et l’intelligence artificielle participe au bien-être des résidents. Certaines installations sont directement prévues pour répondre aux besoins des seniors, des personnes à mobilité réduite (PMR), voire même des enfants. Certains promoteurs immobiliers ont même choisi de s’orienter vers la construction de maisons connectées spécialement adaptées pour les personnes âgées afin qu’elles aient la possibilité de garder leur autonomie le plus longtemps possible.

De plus, la domotique permet aux résidents de s’affranchir de certaines tâches du quotidien qui prennent du temps : comme l’arrosage du jardin, l’ouverture et la fermeture des volets, etc. La domotique permet également la gestion des appareils multimédia : ambiances sonore et visuelle. Il existe également des aspirateurs connectés qui vous permettent de garder votre logement parfaitement propre sans perdre de temps.

Installer un réfrigérateur connecté est une solution idéale pour ne manquer de rien sans avoir à penser à faire vos courses. En effet, l’appareil est capable de repérer les articles manquants et de passer commande auprès des grandes enseignes. Il est capable de déclencher la livraison des produits à votre domicile.

La régulation du chauffage dans un bâtiment connecté

Les solutions de régulation de la consommation d’énergie sont relativement nombreuses pour les maisons intelligentes. Certains appareils de domotique permettent notamment de réguler la température du chauffage en fonction de la température extérieure captée. Pour cela, il est possible d’installer des thermostats connectés, des radiateurs connectés, etc.

Une programmation comprenant vos habitudes quotidiennes permet aux appareils de savoir à quelle heure la maison se vide le matin et à quelle heure vous rentrez le soir. Il est possible de mettre en place une programmation journalière correspondant à vos horaires. Cela permet aux résidents d’arriver dans un logement confortablement chauffé. Une programmation différente pourra être ensuite prévue pendant les vacances. L’appareil permet également de prévoir une gestion du chauffage différente pour la nuit en fonction des différentes pièces de la maison.

Le principe de fonctionnement du bâtiment connecté est parfaitement compatible avec les exigences requises pour les maisons passives, également appelées maisons basse consommation ou maisons BBC.

Les aménagements PMR dans un bâtiment connecté

Les aménagements PMR dans un bâtiment connecté font référence aux aménagements domotiques et connectés pour les personnes à mobilité réduites. Il s’agit d’une solution idéale pour mettre le développement des technologies et des systèmes intelligents au service des personnes. Ces appareils permettent de faciliter leur quotidien.

Grâce au principe du bâtiment connecté, un logement pour personne à mobilité réduite peut être transformé en une maison ou un appartement plus pratique, plus confortable et plus rassurant. Une maison intelligente favorise l’autonomie de ces personnes puisqu’une personne en fauteuil roulant n’a, par exemple, plus besoin de forcer pour atteindre l’interrupteur permettant d’allumer et d’éteindre la lumière.
Pour ces personnes-là, la liste d’objets connectés pouvant les aider à mieux vivre au quotidien est longue. Nous pouvons citer :

  • les volets roulants automatiques ;
  • les prises télécommandées ;
  • les urinoirs connectés ;
  • les fauteuils roulants de douche ;
  • les télécommandes domotiques (elles permettent de limiter au maximum les déplacements des PMR) :
    • télécommande standard ;
    • télécommande avec des gros boutons ;
    • télécommande avec des couleurs très visibles ;
    • télécommande de pieds (pour des handicaps plus spécifiques) ;
  • les pommeaux de douche connectés ;
  • les capteurs domotiques (permettent d’éviter les mouvements répétitifs en détectant le passage d’une personne et en déclenchant la lumière sans qu’elle n’ait besoin d’atteindre l’interrupteur, par exemple. D’autres capteurs permettent d’identifier une absence anormale d’activité, il s’agit notamment des capteurs de pression pouvant être installés sur les fauteuils roulants) ;
  • les colliers bouton d'alerte ;
  • les placards automatisés amovibles ;
  • les monte-escaliers ;
  • les salles de bains équipées en domotique :
    • barre de douche ;
    • placard amovible ;
    • bandes antidérapantes ;
    • miroir connecté (certains modèles sont tactiles) ;
    • éclairage commandé par capteurs de présence ;
  • les montres connectées en braille ;
  • les mini-ascenseurs (pour duplex ou maison à étages) ;
  • les brosses à dents connectées ;
  • les pèse-personnes connectés, etc.

Sachez que les personnes à mobilité réduite peuvent être éligibles à des aides financières pour s’équiper de tels objets connectés. Il est notamment possible de vous renseigner auprès de la Maison départementale de l'autonomie.

Savoir faire / Parole d'expert

Actualités

Rechercher plus de contenu sur XPair