Chargement...

Le BEPOS ou BPos est le Bâtiment à Energie Positive. Le BEPOS est un bâtiment sobre en énergie du fait de son isolation thermique renforcée, d’équipements techniques à haute efficacité énergétique comprenant une part importante d’ énergies renouvelables. Le BEPOS est un bâtiment qui consomme moins que ce qu’il produit. Si égalité entre consommation d’énergie il y avait, il serait un bâtiment à énergie zéro, le fait qu’il soit BEPOS, c'est-à-dire à énergie positive, il permet de présenter un bilan d’énergie positive.

Le BEPOS est pour cela doté d’une production d’énergie qui comble aussi faible soit elle la part d’énergie résiduelle nécessitée après apport des énergies renouvelables et autres récupérations de chaleur. Cette production est le plus souvent d’origine photovoltaïque. Car l’électricité est une énergie d’un usage commun et générique pour toute construction : éclairage artificiel, alimentation ordinateurs, appareils ménagers, …
Le bâtiment BEPOS est donc en premier lieu un bâtiment très basse consommation d’énergie En général et par assimilation avec le dispositif allemand PassivHaus, la part de chauffage est < à 12 kWhep/m²/an, et la part totale d’énergie chauffage, ECS, refroidissement, éclairage, et tous les usages à 100% est en général inférieur à 100 kWhep/m²/an. Ce qui implique que la production d’énergie pour que le bilan soit positif doit être supérieur à ces 100 kWhep/m²/an. Rappelons que le BEPOS est un dispositif prévu dans le Grenelle de l'Environnement et que c'est d'ores et déjà un standard à respecter pour la prochaine réglementation pour le neuf en 2020 - la RT 2020.

A l’échelle d’un groupe de bâtiment, ou d’un ilot, il peut être plus facile d’obtenir la performance BEPOS. En effet les récupérations d’énergies fatales d’un bâtiment vers l’autre, l’utilisation de toits solaires voisins tels que garages et hangars, la centralisation de chaufferie bois par exemple, permet de fédérer les énergies de consommations et positives produites par exemple par du photovoltaïque ou de la cogénération.
Au-delà de l’aspect énergétique positive, la dimension environnemental peut rentrer en ligne de compte pour le BEPOS. En effet, un bâtiment conçu avec des matériaux à bas carbone, avec des produits recyclés, …, sera « plus positif » qu’un autre.

Par ailleurs, la dimension BEPOS peut aisément s’étendre au transport, surtout en zones urbaines denses. Le BEPOS collectif à l’échelle de l’ilot ou du quartier prendra en compte la consommation due aux transports. L’énergie positive ainsi créé par du photovoltaïque pourra ainsi être utilisée pour des véhicules électriques.
En résumé, le BEPOS entend plusieurs définitions, celles liée au bâtiment seul, à un groupe de bâtiments, à un quartier ou éco-quartier, et celles intégrant la dimension environnementale et la dimension des transports. Dès que le BEPOS devient pluriel, étendu et collectif, il offre la capacité de stockage, soit d’effacement d’énergie par rapports aux opérateurs publics, et donc d’autonomie énergétique. Quand on pense que cette autonomie est d’origine principalement d’énergies renouvelables, alors on imagine toute la dimension et la force du BEPOS dans la cadre de la transition énergétique de la France.

-> Tout savoir avec le dossier « Bâtiment à Energie Zéro »: Habitat à Zéro Energie

-> Le niveau de performance bâtiment à énergie positive sera obligatoire pour tous les logements neufs à partir de 2020 (RT 2020).

» Voir tous les résultats pour la recherche "énergie positive"

Bienvenue sur XPair

Bienvenue sur XPair, le portail de la performance énergétique !

Vous êtes sur une page de définition.
DECOUVREZ le contenu le plus complet et ciblé, CLIQUEZ sur le logo XPair ou les onglets ci-dessus

Conseils et techniques

Besoin d'informations ?

Consultez gratuitement nos dossiers conseils et techniques élaborés par des experts du génie climatique
ABONNEZ-VOUS !
Ce site respecte strictement la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité