Devis chauffage

Si vous êtes arrivé sur cette page depuis un moteur de recherche, vous obtiendrez des résultats pertinents en continuant sur la recherche évoluée du site (boite orange à droite).

Devis chauffageLe devis de chauffage correspond à l'installation de chauffage. Le devis de chauffage doit respecter certaines règles professionnelles car le devis est la pièce contractuelle essentielle entre le maître d'ouvrage, (un particulier ou un collectivité), et l'installateur. Que cela soit une installation de chauffage central, de chauffage électrique ou de tous types de chauffage, le devis chauffage doit être établi par un installateur qualifié, formé et à jour de ses cotisations; soit déclaré. Pour bénéficier de la performance de l'installation de chauffage, la qualification et la formation de l'installateur de chauffage sont prépondérantes.

Ce sont des garanties minimums pour mettre en oeuvre les équipements selon les règles de l'art, et plus particulièrement selon les normes et DTU (documents techniques unifiés = "normes" d'installation). Les techniques de chauffage étant nombreuses avec l'apparition des énergies renouvelables tel que le solaire, la pompe à chaleur, ..., le choix de labels octroyés à des installateurs s'avère sécurisant; tel QUALIPAC, label référent pour l'installation de pompe à chaleur , QUALISOL, label référent pour l'installation d'eau chaude solaire, ... Le devis de chauffage émis par l'installateur doit détailler les différents postes de l'installation de chauffage : type et puissance chaudière, idem si capteurs solaires, type de régulation, tubes, isolation thermique, modèle de radiateur, plancher chauffant, essais...

Le devis de chauffage fait apparaître le plus clairement les quantités et les métrés, soit le nombre de vannes d'arrêt, le linéaire de tubes de plancher chauffant, ... A noter que le devis doit mentionner le délai de travaux et la date de fin de travaux. Bien entendu, les mentions comptables, tels que le montant hors taxe, le TTC et la TVA sont obligatoirement inscrites en fin de devis, d'autant plus si les travaux peuvent bénéficier d'une TVA réduite à 5,5%. Le devis de chauffage doit être établi après une visite des lieux par l'installateur. Pour le neuf, un plan des pièces à chauffer et des lieux en général doit être communiqué à l'installateur pour établir son devis de chauffage. Dans tous les cas, le devis devra être confirmé et signé par le client, particulier ou maître d'ouvrage, pour être converti en une commande contractuelle qui lie les deux parties : le client et son installateur.

» Voir tous les résultats pour la recherche "chauffage"
Expertise en accès libre