Chargement...

Ventilation naturelle

La ventilation naturelle s’effectue par ventilation des ouvrants ou par inétanchéité des portes et fenêtres. De nos jours, les constructions étant si étanches qu’il est nécessaire d’utiliser une ventilation mécanique contrôlée dite VMC. La ventilation naturelle ne contrôle pas les débits d’air neuf et d’air vicié. Sur-ventilation par grand vent, problème de contre-tirage en été qui peut inverser le sens de ventilation, soit l’air neuf qui passe par la ventilation haute pour rentrer dans la maison qui est plus fraiche, ….
Notons néanmoins que la ventilation naturelle est encore plus problématique dans les immeubles de logements collectifs. La technique employée dans les années 70 était celle du conduit shunt, c'est-à-dire avec des raccordements individuels sur le conduit de ventilation collective. Les contraintes acoustiques et de sécurité au feu ont eu raison de la ventilation par conduit shunt. La notion de ventilation naturelle est liée au désenfumage naturel par ouverture d’ouvrants ou gaines et réseaux largement dimensionnés pour permettre la stratification et l’évacuation des fumées.

Savoir faire / Parole d'expert

Acoustique et aéraulique
Date: 09/05/2018
Type: Savoir-faire
Ventilation et désenfumage des parkings
Date: 28/06/2018
Type: Savoir-faire

Actualités

La lumière naturelle pour l’exaltation du vivant
Date: 04/07/2019
Auteur: Alain MAUGARD
Rafraîchissement passif ; une référence sans climatisation !
Date: 04/07/2019
Type: Chroniques techniques
Génie climatique : conjoncture ..., Nouveaux projets R&D ...
Date: 04/07/2019
Type: Actualité ThermPresse

Rechercher plus de contenu sur XPair