Chargement...

Radiateur électrique

Radiateur électrique esthétique

Radiateur électrique dans un salon - source Zehnder



Les radiateurs électriques présentent l’avantage incontestable d’être la solution de chauffage la plus facile et rapide à installer. S’il est très consommateur d’électricité, il existe néanmoins des modèles moins énergivores qui possèdent, en plus, des dispositifs de programmation afin de réaliser des économies d’énergie.

Le radiateur électrique dans les grandes lignes

Un radiateur électrique est une solution de chauffage qui fonctionne, comme son nom l’indique, à l’électricité. La chaleur est produite directement dans le corps de chauffe de votre appareil. S’il est facile à régler et à installer, il n’en reste pas moins un équipement qui présente une consommation d’énergie bien supérieure à celle d’une pompe à chaleur par exemple. En revanche, son coût d’investissement très faible par rapport à un chauffage central par exemple, et l’absence de besoin d’entretien, de maintenance et de contrôle annuel, font du radiateur électrique un mode de chauffage encore fortement utilisé.

De plus, il est à signaler que beaucoup de modèles actuellement sur le marché proposent des dispositifs de programmation qui vous permettent de gérer au mieux votre consommation électrique, et ainsi réaliser néanmoins quelques économies sur votre facture de chauffage. Comme pour toute installation qui produit de la chaleur ou du rafraîchissement, il est indispensable de porter une attention toute particulière à l’isolation de votre logement.

Les différents radiateurs électriques

Le convecteur électrique

Le convecteur électrique est composé d’une résistance électrique qui permet de chauffer la pièce dans laquelle il est installé. Il présente une montée en température rapide et une faible inertie.

  • Le convecteur électrique assèche l’air d’une pièce. Ainsi, il aura l’avantage d’équilibrer le taux d’humidité dans une salle de bain beaucoup trop humide par exemple. En revanche, si l’humidité est néfaste pour la santé des occupants, il en va de même quand l’air ambiant est trop sec. En effet, cela peut entraîner une gêne au niveau des yeux et des voies respiratoires et endommager vos mobiliers en bois.
  • Une puissance de 1 000 W est nécessaire pour chauffer convenablement une pièce de 10 m² environ.
  • Un large choix de modèles est disponible pour des prix pouvant aller de 30 à 320 €.
  • Il est intéressant de le coupler avec un thermostat électronique. Il sera alors plus facile de gérer les températures ambiantes de vos pièces, et ainsi contrôler votre consommation énergétique.

Le panneau radiant

Le panneau radiant, appelé également panneau rayonnant, permet de diffuser la chaleur par rayonnement. L’air ambiant est ainsi réchauffé de façon homogène avec une bonne sensation de confort thermique. Le corps de chauffe est composé de résistances électriques qui chauffent une plaque, le plus souvent en aluminium.

  • Il faut veiller à installer vos meubles et autres objets décoratifs à une distance minimale de 60 cm de votre panneau radiant pour ne pas faire obstacle au rayonnement.
  • Certains modèles très performants proposent un réglage de la température ambiante de façon précise.
  • Ce type de radiateur électrique convient parfaitement aux pièces présentant des superficies de 20 m² au maximum.
  • La chaleur homogène ainsi diffusée est la même du sol au plafond, ce qui garantit un confort optimal.
  • Les modèles sont variés et peuvent se trouver à des prix allant de 100 à 1 200 € en fonction des dimensions, des designs et des technologies choisis. Les puissances disponibles pour ce type de radiateur vont de 300 à 1 400 W.
  • Certains fabricants proposent des panneaux radiants que vous pouvez personnaliser. Il peut devenir alors un objet de décoration intérieure à part entière.

Le radiateur à inertie

Le radiateur électrique à inertie diffuse, lui aussi, une chaleur par rayonnement. Le chauffage se propage par un fluide caloporteur comme de l’eau ou de l’huile, on parle alors d’inertie fluide. La chaleur peut également être restituée par des résistances électriques qui viennent réchauffer un matériau réfractaire comme la céramique ou la fonte entre autres, et l’on parle alors d’inertie sèche.

  • Le radiateur à inertie dispose, comme son nom l’indique, d’une très bonne inertie. La chaleur continue d’être diffusée même quand l’appareil est sous tension.
  • La chaleur homogène diffusée par rayonnement propose un confort thermique optimal.
  • Ce type de radiateur électrique présente un design plus volumineux qu’un simple convecteur.
  • Afin de réaliser des économies d’énergie, il est conseillé de programmer les heures de chauffe de vos radiateurs. De plus, il est reconnu qu’une baisse de température de seulement 1 °C vous permet d’économiser jusqu’à 7 % sur votre facture de chauffage.
  • Une grande variété de modèles est disponible sur le marché pour des prix allant de 400 à 950 € environ.

Le radiateur à accumulation

Le radiateur électrique à accumulation est constitué de résistances qui chauffent un matériau réfractaire contenu dans le radiateur. Cette chaleur est donc accumulée, puis restituée par la suite par rayonnement.

  • Le radiateur à accumulation possède une très bonne inertie de par la quantité de matériaux réfractaires présents dans le corps de chauffe de l’appareil.
  • Grâce à sa programmation, la chaleur est produite pendant les heures creuses, puis restituée progressivement pendant les heures pleines sans que votre équipement soit sous tension.
  • Le fait de consommer de l’électricité essentiellement pendant les heures creuses vous permet d’économiser sur votre facture énergétique. En effet, la différence de tarif entre les heures creuses et les heures pleines peut avoisiner les 20 %, soit autant d’économies pour votre portefeuille.
  • Le radiateur à accumulation est donc le radiateur électrique le moins énergivore de cette liste.
  • La présence de matériaux réfractaires fait de ce radiateur un appareil très lourd et assez volumineux.
  • Certains modèles sont équipés de ventilateurs afin de parfaire la ventilation de la chaleur dans la pièce où ils sont installés.
  • Les prix d’achat d’un radiateur à accumulation peuvent varier de 750 à 2 200 € selon les modèles.

Le radiateur à chaleur douce

Le radiateur électrique à chaleur douce permet une montée des températures assez rapide et offre une chaleur homogène dans toute la pièce où il est installé.

  • Il existe plusieurs types de corps de chauffe associés au radiateur à chaleur douce, comme le fluide caloporteur ou l’inertie sèche produite par des matériaux réfractaires.
  • Ce type de radiateur électrique n’assèche pas l’air et son enveloppe ne présente pas des températures très élevées. Il s’agit donc d’une solution de chauffage fonctionnant à l’électricité qui s'accommode très bien avec la présence d’enfants en bas âge dans votre logement.
  • Les dispositifs de programmation permettent de piloter au plus juste vos besoins de chauffage tout en vous permettant de réaliser des économies d’énergie.
  • Des puissances de 700 W permettent de chauffer une pièce ne dépassant pas les 10 m² de superficie alors que des puissances de 1 500 W autorisent le chauffage de pièces allant jusqu’à 20 m² environ de surface de chauffe.
  • Le prix d’un radiateur électrique à chaleur douce peut varier de 90 à 920 € en fonction de sa puissance, du type de corps de chauffe, mais également des dispositifs de programmation entre autres.

Savoir faire / Parole d'expert

Micro et mini cogénération : nouvelles perspectives
Date: 11/03/2019
Type: Parole d'expert
Module universel double circuit pour plancher chauffant
Date: 12/04/2018
Type: Parole d'expert

Actualités

Ce mouvement irrésistible de la connectique tout azimut
Date: 04/07/2019
Auteur: Bernard SESOLIS
Chauffage : quelles évolutions en 2009 ?
Date: 04/07/2019
Type: Actualité ThermPresse
Génie climatique : + 4,9% pour les importations en 2014
Date: 04/07/2019
Type: Actualité ThermPresse

Rechercher plus de contenu sur XPair