Chargement...

Monteur climatisation

Monteur climatisation contrôle installations
Le monteur climatisation effectue les réglages nécessaires
au montage des équipements.

Les installations de climatisation sont contrôlées et mises en service par le monteur climatisation.

Activités

Le monteur climatisation installe les équipements de climatisation, autant les unités extérieures que les unités intérieures (split). Il vérifie l’installation et effectue les réglages puis la mise en service des équipements.

De plus, il exécute toutes les opérations de maintenance nécessaires ainsi que les raccordements.

Il remplace les pièces défectueuses afin de détecter les éventuelles pannes ou dysfonctionnements.

Enfin, il veille à l’application des réglementations environnementales et au respect des normes techniques en vigueur (type F-Gaz).

Le monteur climatisation possède de nombreuses connaissances, notamment en système CVC avec spécialisation en froid et climatisation mais aussi en fluides frigorigènes.

Pour cela, il sait s’adapter en fonction des structures et des clients tout en étant autonome et rigoureux.

En vue d’une évolution, le monteur climatisation peut s’orienter vers un poste de technicien en froid, technicien en service après-vente en climatisation ou encore technicien frigoriste. Il peut aussi évoluer vers un poste de technicien auprès d’un bureau d’études ou de chef d’équipe. Pour finir, il est possible de se mettre à son compte en tant qu’indépendant ou d’ouvrir sa propre structure.

Etudes et formations    

La profession de monteur climatisation est accessible avec différents parcours :

  • CAP installateur thermique
  • CAP froid et climatisation
  • CAP installateur en conditionnement d’air
  • BAC Pro technicien en installation des systèmes énergétiques et climatiques
  • BAC Pro technicien de maintenance des systèmes énergétiques et climatiques
  • BTS maintenance des systèmes (option systèmes énergétiques et fluidiques)
  • BTS fluides, énergies, domotique (option génie climatique et fluidique)
  • BTS fluides, énergies, domotique (option froid et conditionnement d’air)
  • DUT génie thermique et énergie

Salaire

Début de carrière

Fin de carrière

Entre 1 600 € et 1 800 €

Entre 2 500 € et 2 800 €

Savoir faire / Parole d'expert

Actualités

L’entrepreneur a tout à gagner du travail collaboratif
Date: 04/07/2019
Auteur: Alain MAUGARD
L’aveuglement du « global » …
Date: 04/07/2019
Auteur: Roger CADIERGUES
Chauffage central +4%, RT2012 aucune solution privilégiée
Date: 04/07/2019
Type: Actualité ThermPresse

Rechercher plus de contenu sur XPair