Chargement...

Entretien d'une pompe à chaleur

PAC

Veiller à bien entretenir la pompe à chaleur

En vous procurant une pompe à chaleur, vous avez fait le choix des économies d’énergie et de l’environnement, et vous aurez peu de maintenance à opérer ! Il est cependant important de l’entretenir soigneusement afin de la maintenir en bon état. Voici donc les différents points qu’il est nécessaire d’avoir en tête, depuis les gestes simples à réaliser facilement vous-même jusqu’aux coûts d’entretien par des professionnels en passant par les obligations légales.

L’intérêt d’un bon entretien

L’entretien de votre pompe à chaleur est indispensable afin de garantir son fonctionnement optimal. Effectué régulièrement, il vous assurera de la meilleure performance de votre système. De plus, vous éviterez les risques de surconsommation ou de casse.
Il est important d’en différencier deux types : si l’entretien par des professionnels est évidemment primordial, vous pouvez également vous-même agir par quelques opérations simples.

L’entretien régulier par vous-même

L’entretien de la pompe à chaleur aérothermique

Préserver la qualité de l’air insufflé dans votre logement et assurer sa bonne circulation est essentiel. Votre pompe à chaleur se doit de rester propre. Il est donc important d’effectuer régulièrement :

  • Le nettoyage de l’unité extérieure : ôter les débris, feuilles, branchages, etc., qui peuvent s’y introduire.
  • Le dépoussiérage et le lavage à l’eau savonneuse des bouches d’insufflation intérieures.

L’entretien de la pompe à chaleur géothermique

Pour assurer un bon fonctionnement de votre installation, il est important de surveiller :

  • La pression (exprimée en bar) du module hydraulique de la pompe à chaleur géothermique. C’est lui qui permet d'équilibrer le réseau hydraulique de la pompe à chaleur et celui du circuit de chauffage. En cas de manque d’eau dans le circuit de chauffage, la pression diminue. Lorsqu'elle atteint un seuil minimal, le module hydraulique cesse de fonctionner.
  • Le fonctionnement des voyants et des dispositifs de contrôle et d'alarme.

N.B. Si vous devez effectuer un remplissage complémentaire de vos circuits de chauffage, il est impératif de respecter la composition initiale du fluide circulant dans votre installation.
Ces opérations ne remplacent pas l'entretien annuel de votre pompe à chaleur qui doit être effectué par un spécialiste.

L’entretien annuel par des professionnels

Pourquoi

Les systèmes d’aérothermie et de géothermie utilisent des mécanismes précis et complexes. Assurer leur bon fonctionnement nécessite leur parfaite maîtrise et de sérieuses connaissances en la matière. Cet entretien effectué par des spécialistes offrira de meilleures performances énergétiques et augmentera la longévité de l’appareil. A l’inverse, de mauvais réglages ou des nettoyages imparfaits pourront accroître la consommation de chauffage ou d’électricité et réduire la longévité de l’équipement. En outre, le rejet de fluides frigorigènes, reconnus comme gaz à effet de serre, est particulièrement dangereux pour l’environnement.

La réglementation

Pour les pompes à chaleur dont la puissance frigorifique est supérieure à 12 kW (ou qui contiennent plus de 2 kg de fluide frigorigène) :

  • Depuis le 1er avril 2017, conformément aux arrêtés de 2016, un entretien annuel par un professionnel est obligatoire. Cette visite, qui doit avoir lieu sur une installation en marche, partielle ou totale, porte sur les éléments accessibles du système.

Cette visite d'entretien comprend :

  • Le contrôle du compresseur de la pompe à chaleur ;
  • Le contrôle de la performance de l’installation ;
  • La vérification de l'étanchéité du circuit frigorifique ;
  • La vérification de l’état des connexions électriques ;
  • La prise en charge d'une intervention en cas de dysfonctionnement.

Cet entretien doit être effectué par une entreprise qualifiée et certifiée. A la suite de sa visite, le professionnel vous remettra, sous 30 jours, un rapport détaillé qui comprendra l’évaluation du rendement et du dimensionnement, ainsi que des préconisations sur le bon usage du système en place, les améliorations possibles de l'ensemble de l'installation, l'intérêt éventuel du remplacement de celle-ci et les autres solutions envisageables.

L’article R. 224-59-7 précise que cette inspection doit être réalisée par une personne physique dont les compétences ont été certifiées par un organisme accrédité selon la norme NF EN ISO / CEI 17024.
D’autre part, en cas d’installation d’une nouvelle pompe à chaleur ou de remplacement d’un ancien équipement, la première inspection doit être effectuée au cours de l'année civile suivant cette installation ou ce remplacement.

Pour les pompes à chaleur dont la puissance frigorifique est inférieure à 12 kW (ou qui contiennent moins de 2 kg de fluide frigorigène) :

  • Aucune visite n’est obligatoire, toutefois un entretien annuel par un professionnel est fortement recommandé.

N.B. Il est conseillé de procéder au changement du fluide circulant dans votre installation tous les 5 ans, afin qu’elle conserve toutes ses performances.

Le coût d’entretien d’une pompe à chaleur

  • Une solution sûre, simple et économique consiste à souscrire un contrat d'entretien avec un professionnel qualifié, il aura comme obligation de venir tous les 12 mois pour faire les révisions et les contrôles du système.

Le prix moyen d’un contrat d’entretien d’une pompe à chaleur varie selon les entreprises, leur localisation et l’équipement à contrôler (type de pompe à chaleur, nombre d’unités…) par le professionnel. Le coût est généralement compris entre 150 € et 320 € TTC par an (pensez à vérifier les prestations incluses dans le prix).

Le contrat de maintenance d’une pompe à chaleur doit comprendre plusieurs points :

  • L’entretien de votre pompe à chaleur ;
  • Le changement éventuel des pièces défectueuses ;
  • Le déplacement de l’installateur en cas de dysfonctionnement.

Ce genre de contrat peut permettre de diminuer les délais d’intervention, notamment dans les périodes surchargées pour les professionnels.
Il restera à votre charge, le cas échéant, le coût des pièces à remplacer ou, par exemple, celui du fluide frigorigène : vous devrez compter entre 150 € et 450 € par kilo de fluide remplacé par un professionnel.

  • Pour une prestation ponctuelle, le coût se situe entre 150 € et 750 € TTC (la fourchette moyenne étant comprise entre 320 € et 550 € TTC). Ces prix varient en fonction de l’importance des travaux. Il peut s’agir d’un simple réglage ou de petites réparations, mais aussi de dépannages plus conséquents.

Il faut savoir que votre pompe à chaleur sera amenée à être très sollicitée. En faisant appel à des professionnels sérieux et qualifiés, vous permettrez à votre installation de rester performante et sûre, tout en étant certain de respecter à la fois l’environnement et les obligations légales.

Savoir faire / Parole d'expert

Rechercher plus de contenu sur XPair