Chargement...

Déshumidificateur

Déshumidificateur pour réguler l'humidité

Déshumidificateur - Source Geco

Le rôle premier d’un déshumidificateur est de faire réduire le taux d’humidité dans une pièce. Cet équipement peut fonctionner de façon chimique ou électrique. Il est important de signaler ici qu’un déshumidificateur permet de prévenir l’apparition de l’humidité mais, en aucun cas, il ne pourra régler la cause d’un fort taux d’humidité dans votre logement.

Le rôle d’un déshumidificateur

Un déshumidificateur permet de réguler le taux d’humidité dans un logement, et ainsi de rendre l’air intérieur plus sain. Il peut être chimique ou électrique :

  • Un déshumidificateur chimique : comme son nom l’indique, c’est par un procédé chimique que la déshumidification se fait. L’humidité est piégée dans des cristaux absorbants qui la transforment en eau et qui est ensuite recueillie dans un bac placé sous les minéraux.
  • Un déshumidificateur électrique : l’air intérieur est aspiré dans un module qui refroidit l’air pour créer un effet de condensation. L’eau est récoltée dans un réservoir, puis l’air asséché est ainsi réchauffé avant d’être diffusé dans votre logement.

Si un déshumidificateur est un allié pour modérer l’humidité d’un logement, il est important de signaler ici, qu’il ne traite que de petits désagréments. Si l’humidité présente dans votre maison est importante, il convient alors de consulter un professionnel qui pourra réaliser un diagnostic pour identifier la source de votre problème et vous conseiller sur les actions à entreprendre pour pallier à vos difficultés. En effet, d’importants désagréments peuvent être dus à des problèmes de fuites provenant des murs, de votre toiture ou même du plancher si vous vivez dans une maison ancienne par exemple.

Toutefois, pour éviter l’installation d’un fort taux d’humidité, il est quelques petits conseils importants à ne pas perdre de vue :

  • Une aération quotidienne de votre logement permettra de prévenir l’installation d’humidité, surtout quand il s’agit d’une salle de bain.
  • Une bonne ventilation est indispensable à la bonne santé des occupants.
  • Des pièces chauffées correctement peuvent également éviter le phénomène de condensation.
  • Certaines peintures aux propriétés “anti-humidité” peuvent être appliquées sur vos murs, et essentiellement dans les pièces humides, comme une cuisine ou des sanitaires entre autres.
  • Une bonne isolation vous préviendra de l’humidité extérieure, surtout lors des saisons hivernales, et permettra une performance optimale de votre solution de chauffage, c’est donc ici un point à ne surtout pas négliger.
  • Dans une cuisine, il est à noter que l’installation d’une hotte aspirante peut également pallier aux problèmes de condensation.
 

Pourquoi installer un déshumidificateur ?

Quand des problèmes d’humidité s’installent dans une maison, cela peut entraîner des dégâts, non seulement pour votre intérieur, mais également sur la santé des occupants :

  • Un fort taux d’humidité sera un terreau fertile pour l’apparition d’allergies.
  • Il convient également de traiter l’humidité d’une maison, surtout si les occupants sont asthmatiques ou sujets à des problèmes respiratoires chroniques.
  • L’humidité ambiante fait augmenter significativement les douleurs rhumatismales.
  • Des taches de moisissures s’installent sur vos vitres et vos murs. Celles-ci sont toxiques, et dégagent de mauvaises odeurs.
  • Les revêtements muraux sont endommagés, comme des papiers peints qui se décollent sous l’effet de l’humidité, ou des peintures qui s’écaillent.
  • Un revêtement de sol de type parquet peut être vite dégradé par un fort taux d’humidité dans une maison.
  • Les tissus, comme vos vêtements par exemple, peuvent être impactés. De petites taches grisâtres apparaissent et les mauvaises odeurs s’installent au creux des fibres.
 

Les différents types de déshumidificateurs

  • Un déshumidificateur chimique

Un déshumidificateur chimique, appelé également absorbeur d’humidité, permet de fonctionner sans électricité. Il conviendra pour des pièces de petite superficie, ou dans des logements peu fréquentés et peu chauffés comme une résidence secondaire par exemple.

Il se présente sous la forme d’un bac avec deux compartiments. Le premier sera garni de filtres ou de cristaux absorbants placés au-dessus du deuxième qui servira à recueillir l'excédent d’eau.

  • Les modèles sur le marché se veulent compacts, esthétiques et discrets.
  • Si ce type de déshumidificateur chimique ne convient qu’aux petites superficies, il est toutefois possible d’adapter le modèle en fonction de l’utilisation que vous faites de vos pièces et de leur taux d’humidité. Si vous constatez que ce type d’appareil n’absorbe pas suffisamment l’humidité, il convient de se diriger alors vers un déshumidificateur électrique.
  • Le bac récupérateur d’eau ne présente qu’une capacité d’un litre environ.
  • Les cristaux, ou les filtres selon les modèles, doivent être remplacés régulièrement.
  • Ces cristaux, ainsi que l’eau ainsi absorbée, sont néfastes pour l’environnement. Il convient de les confier à un centre de traitement des déchets et de ne pas évacuer l’eau dans votre jardin par exemple.

S’il est un point crucial avec la déshumidification chimique à prendre en considération, c’est sa dangerosité pour les enfants en bas âge. En effet, il vous faudra veiller à ce qu’ils ne touchent ni les minéraux, ni l’eau récoltée dans le bac. L’idéal est donc d’installer votre déshumidificateur hors de portée de vos enfants.

  • Un déshumidificateur électrique

Comme expliqué précédemment, si vos pièces sont trop grandes pour un déshumidificateur chimique, il vous faudra alors opter pour un appareil électrique. S’il fonctionne à l'électricité, il est cependant possible, avec certains modèles, de piloter le fonctionnement de votre appareil, en continu ou non. Avec un déshumidificateur électrique, quelques avantages supplémentaires s’offrent à vous. La présence de filtres permet de traiter l’air ambiant de votre logement, et l’air insufflé est réchauffé, ce qui n’engendre aucune déperdition énergétique.

Un déshumidificateur électrique permet d’aspirer l’air de votre pièce. Celui-ci passe ensuite par des filtres qui retiennent les poussières et autres particules impures, puis, il est refroidi pour permettre la condensation. L’air sain est alors réchauffé avant d’être diffuser dans votre logement, et l’eau de la condensation est répartie dans un bac récupérateur.

Il existe sur le marché, des mini-déshumidificateurs, qui ont donc une capacité de récupération réduite mais qui offrent cependant un bon rendement. Ils sont privilégiés pour des pièces de petites superficies, et leur capacité de récupération avoisine, en règle générale, un demi-litre.

  • Une centrale de traitement de l’air

Pour des milieux professionnels, il est à noter qu’une centrale de traitement de l’air pourra faire office de déshumidificateur avec le même principe de fonctionnement qu’un modèle électrique. L’air est refroidi pour récupérer l’excédent de condensation. L’eau est ainsi évacuée vers un bac récupérateur, et l’air déshumidifié est réchauffé avant d’être diffusé.

Rechercher plus de contenu sur XPair