Chargement...

Chauffage de bureaux

Le chauffage de bureaux est un chauffage de confort pour les occupants en activité sédentaire. L'activité pouvant se présenter en bureaux cloisonnés ou en bureaux paysagers avec des salles de réunion, des salles de restaurant, ... Cela induit un mode de chauffage pouvant vaincre les déperditions surfaciques (parois et ponts thermiques) et les déperditions par renouvellement d'air (réchauffage de l'air extérieur nécessaire à la ventilation des locaux).
Le bureau BBC étant de plus en plus isolé thermiquement et étanche aux intempéries et fuites thermiques, le chauffage de bureaux est contraint à respecter la RT 2012 et à positionner le niveau de consommation des bureaux à un niveau BBC, soit de bâtiment basse consommation.
Rappelons que le niveau de consommation d'énergie primaire à ne pas dépasser que fixe la réglementation thermique intègre les 5 usages: chauffage + rafraichissement + eau chaude sanitaire + éclairage + auxiliaires.
De ce fait les niveaux de consommation annuelle du chauffage devront être extrêmement faibles; ce qui conduit à concevoir des bâtiments très très bien isolés (isolation extérieure, ou intérieure avec traitement sévère des ponts thermiques) équipés de systèmes de chauffage à puissance modéré, avec des équipement de traitement d'air neuf obligatoirement équipés de récupérateurs d'énergie, et, point important, équipé d'une gestion des consommations très pointue ne laissant la place à aucun "kwh inutile"
Les terminaux tels que ventilo-convecteurs devront être équipés de moteur très basse consommation (exemple HEE de chez CIAT). Le chauffage (et climatisation) avec concepts à induction tel que les poutres froides trouvera sa légitimité d'autant plus si la notion de coût global incluent les modifications de cloisonnements. Le concept de chauffage radiant et climatisation avec dalle active, activant l'inertie des dalles avec un chauffage ou un refroidissement d'eau tempérée dans des serpentins encastrés, produira également des bilans de consommation compatibles avec la basse voire la très basse consommation.

Savoir faire / Parole d'expert

Rechercher plus de contenu sur XPair