Isolant mince

Si vous êtes arrivé sur cette page depuis un moteur de recherche, vous obtiendrez des résultats pertinents en continuant sur la recherche évoluée du site (boite orange à droite).

L'isolant mince est un complexe isolant semi rigide de faible épaisseur (1,5 cm environ) par rapport aux isolant traditionnels dont l'épaisseur va globalement de 4 cm à 30 cm. L'isolant mince est facile à manipuler et il se met en oeuvre la plupart du temps en sous-couche isolante même si on peut utiliser l'isolant mince dans toute la construction et pour les murs en autres. L'isolant mince est facile à mettre en oeuvre ce qui le favorise pour l'isolation thermique de chantier en réhabilitation ou rénovation.



L'avantage technique de l'isolant mince est également qu'il fait office de pare-vapeur côté intérieur des parois.En revanche, on évitera l’utilisation en écran de sous-toiture du fait de sa grande étanchéité à la vapeur d’eau ce qui aurait pour effet de créer de la condensation. De même il améliore singulièrement et s'il est bien posé les calfeutrements par augmentation de l’étanchéité à l’air de parois non isolées.



La résistance thermique R d'un isolant thermique mince oscille entre 0,1 à 0,8 m2.K/W, il est donc relativement faible en terme de pouvoir isolant (5 à 20 fois inférieure aux performances thermiques d'isolant performant). L'isolant mince est de par sa facilité de mise en oeuvre un complément d'isolation très intéressant dans le cadre de rénovations thermiques. C'est son crédo majeur. Avec une faible épaisseur il apporte une résistance thermique là ou des isolants classiques ne pourraient pas trouver leur place. A noter une application intéressante en rénovation est également sa mise en oeuvre lorsqu’il est placé entre un mur non isolé et un radiateur. Dans ce cas il permet de renvoyer la chaleur émise par le radiateur vers la pièce.

Enfin, l'isolant mince est un produit relativement récent dans le monde des isolants traditionnels comme le polystyrène, les laines de roche, ..., De ce fait, il est prudent de bien exiger que les notices techniques spécifient bien les mêmes caractéristiques que pour des isolants traditionnels; résistance thermique, conductivité thermique, résistance au feu, ..., avec si possible, car c'est un gage de qualité et de vérité, un PV d'organisme agréé comme le CSTB.

» Voir tous les résultats pour la recherche "isolant mince"
Expertise en accès libre